Phénix (1)

en route pour devenir un super petit chien

Préparer à toutes les éventualités ?

Aujourd'hui Cap est plutôt bien dans ses pattes. Je peux l'emmener assez facilement de partout. On me dit souvent que j'ai de la chance parce que avec un berger c'est facile. Mouais alors sachez le, non, Cap n'a pas été le chien parfait immédiatement... réactif, destructeur, peureux, sensible... Avant d'être collé à mes baskets en balade, il était plutôt du genre disneyland (et je l'ai même déjà perdu.).. Donc non, il n'est pas né avec le "rappel automatique de berger" et non, ce n'est pas forcément super facile parce que c'est un berger. On a d'ailleurs encore beaucoup de choses à travailler ! Bref, j'ai pris des cours, j'ai appris à le comprendre, à travailler, à réagir, à rassurer. Du coup pour le 2ème chien je me suis dit : remise en question ? easy ! Chien réactif ? Je gère ! Chien peureux ? Ok !  Chien qui a besoin d'occupation ? On est prêt capitaine ! Bref, je me sentais prête, parée à toutes les éventualités pour rééduquer si besoin notre 2ème chien (un peu seulement, je n'ai pas non plus les compétences pour de la grosse rééducation, entendons nous bien!).  Et puis Phénix est arrivé, et il m'a bien fait comprendre que non, ça n'allait pas être si easy et que oui, j'aurais a nouveau besoin d'aide !

Point de départ

Phénix a été adopté à un peu plus de 7 mois comme je vous l'expliquez ICI. Retiré pour maltraitance, il vivait dans un endroit insalubre (chenil ou appartement, ça je ne sais pas). Il n'a aucune rancœur envers les humains, il les adore, mais reste méfiant sur certains gestes (gestes un peu brusques, et surtout si on a quelques choses à la main.. au point de se jeter par terre et s'uriner dessus la première fois que je me suis retournée vers Co avec le rouleau à pâtisserie à la main..). Il a mis plusieurs semaines avant d'oser nous regarder dans les yeux. D'ailleurs, ils commencent tout juste ! Ça peut paraître anodin, mais je sais que ça veut dire que ça y est, il commence à nous faire réellement confiance et comprend que non, on ne va lui taper dessus parce qu'il a osé nous regarder.

 

Il n'avait aucune notion de quelconques règles de vie à la maison : il n'était pas propre, mais surtout il montait sur la table, sur les meubles etc. Il avait peur de la télé, de la radio. Et évidemment, il ne gérait pas du tout du tout la solitude.

 

Dehors, le petit chien parfait la première semaine se révèle être un petit démon : une tornade, Taz comme j'aime l'appeler... tout pareil : il détruit tout sur son passage (Capone était sur mon chemin ? Pas grave je le pousse sur la route !). Il prédate les voitures, les vélos, les motos, le train, les joggers, les feuilles mortes qui tourbillonnes... bref, tout ce qui bouge. Il saute sur les gens (pour réclamer un câlin certes, mais on peut comprendre que les gens n'apprécient pas trop se faire sauter dessus par un chien dans la rue).  Il nous arrache le bras en permanence et se met dans un état de stress fou. Il réagit par anticipation même lorsqu'il n'y a pas de stimulus.

  

Bon, pas grave, ça se rééduque tout ça. Je sais faire ! Sauf que.... en fait non...Je sais faire avec un chien qui a été stimulé, qui réfléchit, qui prend des récompenses... Phénix n'est rien de tout ça. Il n'a jamais appris à réfléchir, même au calme il ne propose rien puisqu'il a peur de se prendre des coups sur la gueule, il est éteint, dans sa bulle, on n'existe pas, les jouets non plus, les friandises non plus.  Alors comment lui apprendre ce qu'on attend lui si on ne trouve pas comment renforcer les bons comportements ? 
Et en même temps, même si il me rend dingue à chaque sortie, il fait beaucoup de progrès à la maison : il prend plus facilement les récompenses, il suit Capone comme son ombre et il lui montre le bon exemple, il est plus posé, et oh-mon-dieu commence à réfléchir et proposer des choses.  Je le sais, je le sens, je suis sûre que c'est un futur super chien, mais qu'il a besoin de temps. Il est pas con, il a juste besoin de comprendre qu'il a le droit de réfléchir, et surtout qu'il a le droit de se tromper.

Amélioration

Pour bosser les problèmes dehors, on fait une tonne de minis sorties : objectif, arriver à avoir un peu de calme, et dédramatiser le truc. Finalement il arrive à prendre une friandise, puis une sur 2, puis presque toutes. Il fait d'abord de net progrès, puis on fait un pas en avant, un pas en arrière. Je suis bloquée, je ne sais plus quoi faire. On décide de se faire aider par Manon de Good Doggy. On met plusieurs choses en places, et on décide notamment d'arrêter les sorties aux heures de pointes : tant pis, quand on rentre c'est un petit pipi dans le jardin et des jeux à l’intérieur, mais cette sortie lui met beaucoup trop de pression et de stress. Donc soit on peut prendre la voiture et aller au parc directement pour ne pas croiser de voiture, soit jardin et activité calme à l'appart. Honnêtement, à partir de là on ne la pratiquement plus mis en échec, et ça à tout débloqué.  On a aussi bossé au parc en se mettant à bonne distance des voitures et se rapprochant doucement etc (choses qu'on ne peut pas faire en ville).

  

 A la maison , ça va mieux. Il commence à être propre (même si on n'est pas encore parfait à 200%), il course beaucoup moins le chat, et il commence même à faire ses nuits (ah oui parce que évidemment, il est du genre à pleurer la nuit aux alentours de 4h du mat (on se lève à 5h, on lui demande juste une petite heure de plus..)). Et il commence à savoir rester seul ! (Pareil, des heures et des heures de faux départ et de travail de la solitude). 

 

Dehors, si maintenant on gère carrément pas mal les voitures et qu'on commence à gérer les vélos, il nous reste encore beaucoup de chemin sur les motos, trains (on habite à coté d'une gare sinon c'est pas drôle), rappel, harcèlement des copains chiens, joggers... bref on a encore beaucoup de route. Mais je sais qu'on est bien entourée, qu'il a un cerveau et qu'il sait s'en servir. Les progrès sont nombreux, il faut juste qu'on soit patient même quand il nous rend dingue et qu'on lui laisse le temps de nous montrer tout son potentiel de futur super chien !

Et maintenant ?

 

DEDANS : 

 - On a mis en place pleins d'activités calme (tapis de léchage, recherche, apprentissage de tricks calmes, ...). On a d'ailleurs réduit un peu les sorties à l'extérieur (qui le font monter trop haut en excitation, pour plus d'activité calmes). Et il commence à se poser de lui même de plus en plus souvent ! 

- On suit les cours "chien cool maitre zen" de Canissimo.

- Pour les nuits, Manon pense que c'est surement des terreurs nocturnes vu qu'il fait pareil même si on dort avec lui donc c'est pas parce qu'il est seul... Donc on va tester de remettre le diffuseur adaptil + tundershirt + un tee shirt avec notre odeur dans son panier + un fond sonore au cas où y'a un bruit qu'on entend pas vers cette heure là.  Ca ne va pas se résoudre en 2 nuits, mais on a bon espoir que ça finisse par passer. 

- Il est au top pour la solitude avec Capone ! On commence donc a bosser tout doucement la solitude sans capone en faisant des faux départ etc. Il progresse bien de ce coté là aussi ! Il peut rester seul si par exemple je suis en weekend avec capone et que co le laisse seul un moment, mais il ne gère pas encore quand capone et nous partons en même temps, mais ça va venir ! 

 

--> En dehors de ses moments de folie il est déjà beaucoup plus calme, il commence à vraiment bien réfléchir et proposer des choses ! 

 

DEHORS : 
 Il est toujours très excité en début de balade mais il a fait de net progrès et se calme quand même plus vite.

- On suit les cours pattes à modeler et chien citadin avec Canissimo, et c'est un vrai fayot en cours : il fait l'élève modèle !
- On continue de travailler au parc pour travailler à distance sur ce qui le fait monter en excitation. 
- On jette pleins de bouffe par terre pour le forcer à renifler et à se poser, parce que actuellement il est toujours en hyper-vigilance. 

- On promène à 2 en se tenant éloigner et en rapprochant petit à petit quand il est calme pour qu'il ne décharge pas sur Capone.

 

Bref on a encore beaucoup de route mais je sais qu'on est bien entouré ! Il a un cerveau et il sait s'en servir. Les progrès sont certains, il faut juste qu'on soit patient même quand il nous rend dingue et qu'on lui laisse le temps de nous montrer tout son potentiel de futur super chien ! <3 

 

J'espère que cet article ne vous décourage pas d'adopter un chien en SPA : on savait que phénix avait un passif un peu difficile, et on était près pour ce genre de boulot et on savait parfaitement dans quoi on se lancait ! Mais tous les chiens en SPA ou association n'auront pas forcément besoin de rééducation ou des problèmes de comportement ! 

Je rédigerai un petit article régulièrement pour parler des progrès de phénix !

Écrire commentaire

Commentaires: 0