Dressage ou Education ?

Dressage... OU EDUCATION ?

On entend souvent dire qu'un chien est bien dressé ou au contraire qu'il faudrait faire appel à un dresseur ou à un éducateur.  Quelles différences ? Pourquoi le mot "dressage" a-t-il une connotation péjorative ? Est-il vraiment péjoratif ? 

Pour réfléchir au problème, revenons-en aux définitions. 

 

Voici la définition de "éduquer" selon le Larousse : 

  • Former quelqu'un en développant et en épanouissant sa personnalité.
  • Développer une aptitude par des exercices appropriés 
  • Développer chez quelqu'un, un groupe, certaines aptitudes, certaines connaissances, une forme de culture 
  • Faire acquérir à quelqu'un les usages de la société

Voici la définition de "dresser", selon le Larousse toujours : 

  • Action ou manière de dresser un animal à une tache, l'habituer à des comportements qu'on exige de lui : Dressage d'un chien de garde.
  • Forme d'éducation, d'apprentissage particulièrement sévère : Le dressage d'un enfant.

 D'après les définitions, on peut donc se dire que un chien , ça se dresse. Et pourtant, je ne serai pas aussi radicale.

 

 "Former quelqu'un en développant et en épanouissant sa personnalité, développer une aptitude, faire acquérir les usages de la société"... C'est là dedans, et donc dans la notion d'éducation, que je me retrouve. Mon objectif est qu'il comprenne ce que j'attends de lui, mais sans avoir à jouer au plus fort.  Ainsi, pour les "bases fondamentales de vie en société", je souhaite lui donner des points de repères pour qu'il apprenne progressivement à être autonome, à réfléchir et à faire ses propres choix.. je pense que c'est là que la notion d'éducation prend tout son sens. 

 

Pour les comportements de base et tout ce qui se rapporte au savoir vivre, je pense que la différence entre le dressage et l'éducation d'un chien réside dans la deuxième partie de la définition de dresser : "apprentissage particulièrement sévère". Néanmoins, je ne crois pas que le dressage se limite à cela. En lisant les définitions, on comprend l'aspect péjoratif de la notion de "dressage", alors associé à un acte d'apprentissage particulièrement sévère. Bien qu'il y ait aujourd'hui une connotation négative au concept de dressage (qui n'a pas forcément lieu d'être.. un éducateur ne travail pas forcément en positif parce qu'il se dit éducateur et non dresseur, et inversement), je pense que pour des compétences plus spécifiques, il s'agit plus de dressage que d'éducation. J'y classe la tout ce qui est discipline spécialisée : obéissance, ring, pistage, agility, ... On enseigne en effet au chien à effectuer une tâche bien particulière.

Néanmoins, je pense que ces disciplines ne peuvent être pratiquées sans des bases d'éducation solides. Il faut apprendre à marcher avant de courir... Et il est compliqué de dresser avant d'avoir (un minimum) éduquer ! 

 

N'hésite pas à partager ton point de vu sur ces notions de dressage et d'éducation ! :)