Etre bénévole sur une compétition

ETre bénévole sur une course : PAsser de l'autre Coté de la rubalise

Si vous avez participé à une course, vous avez forcément croisé des bénévoles. Qu'ils soient baliseur, à la buvette, au départ ,au retrait de dossard, à l'arrivée, au ravito, au chrono, photographe et j'en passe... Ces hommes et ces femmes de l'ombre donnent de leurs temps pour votre journée soit la plus réussie possible et que vous gardiez un bon souvenir de votre course. Ils sont là par tous les temps, en toutes saisons. Ils sont de tous les âges, de professions différentes et ont une expérience des courses différentes, ils sont parfois du club organisateur, parfois pas.  Le 1er octobre,  lors du Canicross du Bois de la Flachère, j'ai pu découvrir la course sous une autre vision : celle de l'intérieur.. 

 

 

On est prêt, on n'a plus qu'à attendre les concurrents !
On est prêt, on n'a plus qu'à attendre les concurrents !

J'avais déjà filé un coup de main sur des courses, mais de façon assez furtive puisque j'y participais . Cette fois-ci, je ne me suis pas alignée sur la ligne de départ. Non pas par obligation, mais par choix. Il faut des bénévoles  pour que la course vive et j'aurai bien d'autres occasions de prendre le départ. Cette fois-ci, je veux vivre les choses autrement

 

6:00. Réveil bien matinale pour un weekend où il n'y a pas de dossard.. Mais pas de dossard ne veut pas dire pas de compétition ! J'arrive à 7h30 sur le lieu de la course (d'autres bénévoles sont là depuis bien plus longtemps et ont même dormis sur place).  Chacun récupère son poste. Je serai donc baliseur/"commissaire" sur le parcours. J'ai donc passé la mâtiné à mon poste, à voir passer les compétiteurs (que ce soit en trot, en vtt ou à pied), indiquer la direction si besoin et les encourager. Le soleil est là : il fait beau mais pas chaud, un temps idéal pour une course encore plus réussie. Les concurrents s’enchaînent, je vois passer des visages connus, d'autres moins connus. Tous sont concentrés dans leurs efforts, mais beaucoup me sourient. Ils ont tous l'air content d'être là en tout cas ! La dernière concurrente passe : il s'agit du trinôme Cindy-Caroline-Gap . Cindy est malvoyante et Caroline est là pour la guider et l'aider. C'est assez incroyable de les voir évoluer ensemble. Je suis tellement admirative de ce trinôme ! Vient ensuite le temps des courses enfants. Je suis encore une fois sur le parcours, et je prends toujours autant de plaisir à voir passer les coureurs : des petits bolides, encore tout jeune mais qui donnent déjà vraiment tout ce qu'ils ont

Vient ensuite le temps du rangement, certes un peu moins marrant mais toujours dans la bonne humeur avec les copains ! 

 

Ma récompense ? Une centaine de sourires satisfaits de leurs courses

 

 

 

Poste en sous bois : c'était pas désagréable comme coin !
Poste en sous bois : c'était pas désagréable comme coin !
Emplacement idéal : je voyais passer les coureurs dans les 2 sens
Emplacement idéal : je voyais passer les coureurs dans les 2 sens

 

 

Sachez que les organisateurs préparent la course des semaines et même des mois à l'avance. Ils donnent leur possible pour la course soit réussie, mais ils ne sont pas infaillibles. Pensez à les remercier ou à leur faire un joli sourire ;) 
Merci au CTNI pour cette expérience, je recommencerai, promis ;) 

 

 

 

Et toi ? Tu as déjà été bénévole ? Tu comptes essayer un jour ?