Lifestyle


3 habitudes qui ont transformé ma vie

3 habitudes qui ont transformé ma vie (carnaval d'articles)

Cet article change un peu de ceux écrits précédemment puisqu'il participe à un carnaval d’articles inter-blogueurs ayant pour thème : “Les 3 habitudes qui ont transformé ma vie ?” organisé par Guillaume Blondel du blog S’épanouir au quotidien. En cliquant sur le lien suivant, vous pourrez découvrir d’autres articles répondant au thème les 3 habitudes qui ont transformé ma vie. J'ai voulu m'essayer à cet exercice tout nouveau pour moi et il est vrai que le thème m'a carrément inspiré. 

Vous vous en doutez, ce qui a le plus changé ma vie c'est d'avoir adopté Capone. Mais on parle ici d'habitudes qui ont changé notre vie et, bien qu'il ait bouleversé la mienne, je ne crois pas pouvoir considérer Capone comme une habitude.. J'ai donc cherché un peu plus loin ce qui avait bien pu changer ma vie ces derniers temps. 

1. Arrêter de culpabiliser et me féliciter

 

Selon Freud, la culpabilité découle de l'écart entre notre "moi" et les exigences de notre "surmoi", notre conscience morale. Plus nous nous voulons parfait, moins nous sommes tolérants avec nous-mêmes, et plus ce juge intérieur nous tourmente. Je le sais, j'en attends (souvent) beaucoup (trop) des autres. Mais c'était également le cas avec moi-même il y a encore peu de temps. Ces derniers temps, j'ai appris à dédramatiser et surtout j'ai appris à analyser mes erreurs pour ne pas les reproduire.

 

"Tu ne peux pas faire 2 fois la même erreur. La deuxième fois ce n'est pas une erreur, c'est un choix." 

 

Je vais prendre un exemple tout récent :  Ce weekend nous participions à notre premier concours (non officiel) d'agility avec Capone. Et j'ai fait un maximum d'erreurs. Le genre d'erreur que je ne fais pas à l'entrainement. (Pour la petite histoire, j'étais tellement stressée et je renvoyais tellement de mauvaises choses à mon chien qu'il n'y a pris aucun plaisir, ne se donnait pas comme il le fait d'habitude et se détournait même de moi pour aller faire autre chose... Le truc qui n'est jamais arrivé sur un terrain d'agility...) Alors j'ai commencé par m'en vouloir énormément : "Mon pauvre chien, il donne toujours le meilleur et je suis incapable de le conduire un minimum ! Le pauvre j'étais tellement stressée qu'il ne voulait pas jouer avec moi et n'y a pris aucun plaisir. Il ne voudra plus jamais s'amuser avec moi après ce que je viens de lui faire vivre"... Et puis je me suis dit que de toute façon ce qui est fait est fait. Oui ça aurait dû se passer différemment, mais maintenant à moi de travailler pour que ça ne se reproduise plus jamais et à moi de m'améliorer. Me morfondre et m'auto-flageller ne changera pas les choses. 

 

Arrêter de culpabiliser, c'est aussi apprendre que non, vous n'êtes pas responsable de tous les malheurs du monde. C'est donc aussi accepter que vous n’êtes pas wonder(wo)man et ne pouvez pas tout gérer tout le temps. 

 

Bon alors évidemment, le truc ce n'est pas de s'auto féliciter pour rien et de se satisfaire de n'importe quoi non plus. Le but c'est juste de reconnaître quand on a bien fait quelque chose, parce que oui, des fois on fait aussi des trucs bien ! (Genre finir cet article à temps)  

2. Faire du sport

    Capone est à 200% à l'origine de cette nouvelle habitude et je ne peux que l'en remercier. Bien que cavalière depuis maintenant de très nombreuses années, je fuyais avec détermination toute autre forme de sport.

In-envisageable pour moi de courir plus qu'après mon bus ou de faire du vélo sans obligation ! Piscine ? Vraiment ? Je peux pas faire un mot du médecin ? Bref vous voyez l'idée, mon canapé (que je ne vois pratiquement plus maintenant) était clairement mon meilleur ami. 

    Aujourd'hui, ma semaine est rythmée par l'équitation, la course à pied, le canicross/canivtt, l'agility, et j'envisage de rajouter une séance de natation à tout ça. Je commence d'ailleurs sérieusement à trouver les journées de 24H beaucoup trop courtes... 

 

En quoi ça a changé ma vie ? 

  • J'ai appris à avoir confiance en moi. "Je peux le faire, je vais y arriver.. I did it !" (Voyez l'idée ?)
  • J'ai appris que les échecs ne sont pas graves. Je le reconnais, je m'attends peut-être un peu trop à tout avoir tout de suite. J'échoue globalement peu dans ce que j'entreprends sérieusement (ça fait grave présomptueuse non ?!) et j'ai du mal à gérer les échecs.. Autant vous dire qu'avoir un chien, un cheval et faire du sport m'a vite appris la remise en question ! 
  • J'ai appris à m'accepter. Oui mon corps est en carton et ne ressemble pas franchement au corps idéal, mais malgré tout il me permet de vivre des trucs assez chouettes finalement ! 
  • J'ai appris à faire les choses uniquement par plaisir et pas forcément pour atteindre un objectif. Et je dirais même que je suis devenue la pro des sorties à la sensation en oubliant la montre à la maison ! 

3. Poser des mots sur ce que je ressens

En fait, cette habitude est venue grâce à mon ostéo qui m'a fait remarquer à juste titre que je gardais beaucoup trop pour moi ce que j'ai à dire. Alors bon, même si je suis encore loin d'être au top sur cette habitude, j'en prends le chemin et c'est déjà bien. Evidemment ce blog participe grandement à cette nouvelle habitude ! 

  • On ne gagne rien à tout garder pour soi.
  • Apprendre à poser des mots sur ce que l'on ressent, c'est aussi savoir dire non et savoir répondre et non réagir. C'est d'ailleurs un peu mon problème.. Je ne réponds pas et je finis par réagir...
  • Je prends souvent les choses beaucoup trop à cœur et j'essaye aussi d'apprendre à ne pas réagir par autodéfense. Quand quelque chose ne va pas, ce n'est pas forcément contre moi mais contre la situation et j'ai parfois du mal à comprendre ça.
  • Apprendre à s'exprimer, c'est aussi apprendre à s'affirmer. J'ai le droit de ne pas être d'accord, d'avoir mes opinions et de les exprimer. Là encore ce blog participe grandement à ce progrès tout nouveau pour moi. Je ne suis pas toujours d'accord avec tout le monde, surtout pour ce qui touche l'éducation positive ou la dominance par exemple, mais je respecte les avis de chacun et je peux en discuter.

Vous l'aurez compris, Capone est à l'origine de plusieurs de ces nouvelles habitudes. Il m'a appris énormément : à me connaitre, à me remettre en question, à me respecter, à m'accepter.  La prochaine étape, même si j'en suis encore très loin, sera d'apprendre à lâcher prise ! 

 


Et vous ? Quelles habitudes ont changé votre vie ? 

1 commentaires

2017 : le bilan

Bilan et bonnes résolutions

Bilan

Je n'ai aucune idée du nombre de kilomètres parcouru cette année. Je suis du genre à partir courir sans la montre, à oublier de l'activer, à la mettre sur pause et ne jamais la relancer.. Bref, si vous saviez déjà que je ne suis pas du tout du genre à courir pour le chrono ou la perf, vous savez maintenant que je ne cours pas non plus après les records de kilométrage annuel, et que oui, je suis tête en l'air ! 

Mais peu importe le nombre de kilomètre que l'on a parcouru cette année, on a quand même vécu des trucs supers chouettes. 

 

 

 

En février, on participait à notre toute première compétition en canivtt à Issoire. Mon copain la repris en compétition depuis, et moi à l'entrainement. L'an prochain il fera la saison en VTT avec mon copain et en canicross avec moi :)

 

 

Nous avons participé notamment cette année au canicross de : Issoire, Canicross du Grand Parc, Aromas, Ayn, Yenne, Pressins, Chimilin, Canicross de la flachère, Saint Chef. (Et peut-être d'autres que j'aurais oublié, mais je ne crois pas)

 

 

 

En juin, on participait à notre 2ème stage avec Anthony Le Moigne.: une ambiance parfaite, de supers copains, un petit chien parfait et de supers conseils !  

 

En juillet, je participais à ma toute première course sans chien. Je m'étais inscrite sur un relais avec mon amoureux : 6km, car j'étais parfaitement incapable de courir le 12 ! 

Début août, je cours mon tout premier 10km à l'entrainement, en un peu plus de 55min. 

Mi août, nous partons pour 15 jours absolument parfait de randonnée en Slovénie, principalement dans le Triglav. Mon seul regret pour ce voyage : que ce fut "si" court ! Mais j'ai bien l'intention d'y retourner ! :)  

 

 

 

Quelques jours après mon retour, Alice me motive à m'inscrire à la SainteLyon en relais 3. 

 

Fin août, je cours mon premier "trail" : un 9km, accompagnée par Alice (et Co était sur le 18)


 

Début septembre, nous nous inscrivons dans un club d'agility. Capone est au taquet et on progresse de semaine en semaine ! 

 


Le 17 septembre, je cours le 10 km du lac d'Annecy : mon tout premier 10 km avec un dossard, que je boucle tranquillement en 53min. 

 

 

J'accroche ensuite plusieurs dossards entre septembre et décembre : 

- 9km de la  ronde express ou je termine 3eme SEF.

- 11km pour le veto trail (qui aurait du faire 14)
- 13 km : trail des grisemottes


Viens alors la SainteLyon début décembre : 21km et 440 de D+, que je boucle en 6'56 du km en restant bien sagement dans ma zone de confort. Et dire qu'il y a 6 mois j'étais incapable de me lancer sur un 12 ! 


Je boucle cette année de dossard par le canicross de Saint Chef, où je partage une course magique avec mon Cap pour la nocturne au profit de la SPA du Dauphiné. 

 

Nous nous essayons ensuite brièvement le traîneau, et nous découvrons une nouvelle discipline : le ski-joering ! On adore ! 

 


 

Tout au long de l'année, on a également fait de chouette progrès : 

- sur le comportement de Cap au quotidien

- en proprioception  

- sur l'apprentissage de tricks 

 

Bref, on a cette année enchaîné les dossards, sans aucun autre objectif que celui de prendre du plaisir... et le pari est largement réussi ! On s'est éclaté, autant à l'entrainement qu'avec un dossard et c'est bien tout ce qui compte :) En plus les progrès sont là, et on va pas se mentir, ça fait plaisir ;) 

Résolutions

Je vais faire simple : continuer à faire tout ce que je peux pour l'épanouissement de Cap avant tout, et le mien ! J'ai environ 100000 projets dans la tête, je ne sais pas lesquels pourront se réaliser cette année et lesquels devront mûrir encore un peu, mais crois moi mon Cap, on a encore de bien belles aventures à vivres tous les 2

 

Merci pour cette année que l'on a passé ensemble, pour tout ce que tu m'apportes au quotidien, pour les remises en questions, pour être mon moteur à l'entrainement et plus généralement dans la vie

 

Et aussi.. Merci à vous de me lire ! Je prends un plaisir dingue à partager mes expériences avec vous, alors merci à vous de suivre nos aventures !

Pourquoi j'écris..

Pourquoi j'écris

La semaine dernière, un ami m'a demandé ce qui me motive à tenir ce blog... J'y ai donc pas mal réfléchi et voici un bout de réponse.

Cap, mon inspiration au quotidien

Comme je le répète souvent, Capone est ma plus grande motivation pour une sortie running. Néanmoins, il est aussi ma source d'inspiration au quotidien. Il y a quelques mois, on m'a demandé en entretien ce qui me faisait sortir de mon lit le matin. Première fois qu'on me pose cette question en entretien...et j'avoue que la première chose qui m'a traversé l'esprit c'est "mon chien".  Alors oui, il me motive pour aller courir, mais pas seulement. Il est un peu comme une extension de moi-même. On est très fusionnel au quotidien (certains diront même trop).. et je ne sais pas comment dire ça, mais il structure un peu ma vie
J'aime bien prévoir des séances de travail, réfléchir à comment on pourrait travailler tel ou tel tricks, comment je peux lui apprendre ça, comment travailler sur tels problèmes, réfléchir à quelles balades on fera demain pour changer un peu de notre itinéraire quotidien, quelles activités lui plairaient... Je sais que je ne pourrais malheureusement jamais lui rendre tout ce qu'il m'apporte, mais j'essaye toujours de faire au mieux pour lui
J'adore lire et en savoir toujours plus sur le chien, son comportement, son alimentation, etc etc... 
Le problème c'est que plus je lis, plus je m'investis dans ma relation avec Cap...et plus j'en parle ! Ce blog c'est un peu le moyen d'éviter de saouler mon entourage direct avec Cap mais surtout de partager avec des personnes tout autant passionnées ! De plus, j'ai parfois eu des difficultés à trouver les infos que je voulais, ou du moins sous une forme accessible même pour un novice... Du coup je me suis dit que ce serait une bonne idée de faire profiter d'autres personnes de mes lectures ou de mes expériences.  

Education

Dans ce blog, je vous parle aussi d'éducation et de tricks. Alors non, mon chien est loin de savoir 1000 mots ou de faire toutes les tricks possibles. On avance à notre rythme, en fonction de nos contraintes du quotidien mais aussi (et surtout) de nos envies. Pour ce qui est de l'éducation, comme je l'ai écrit sur la toute première page de ce blog, je ne suis absolument pas éducatrice et je n'ai pas du tout la prétention de l'être. Capone est loin d'être parfait, moi non plus, et je prends d'ailleurs des cours avec Cap quand je le peux ! Dans ce blog, je vous relate simplement le fruit de mes lectures et de mes expériences (vous aurez d'ailleurs remarqué que quand je parle d'éducation je cite mes sources, je ne sors pas ça de mon chapeau magique !). 
==> Ce blog est donc encore une fois juste un moyen de partager avec des passionnés. 

La section canicross de ce blog...

Comme vous l'avez remarqué, on est souvent (toujours) en fin de tableau. Capone n'est pas une flèche certes... mais moi encore moins ! Néanmoins, je crois sincèrement que l'important dans ce sport ce n'est pas la performance. Evidemment que ça l'est pour certains, mais je leur souhaite que ce ne soit qu'un plus dans leur relation avec leur chien et pas un but en soit. Comme écrit plus haut, Cap est une extension de moi, un ami au quotidien. Je l'aime et le respecte pour ce qu'il est. Je n'ai pas besoin que l'on soit des fusées pour ça, et encore moins que l'on monte sur un podium. Le but de cette discipline est l'effort commun avec son chien, le partage d'un moment de complicité... et pas le temps au kilomètre... Alors oui il m'arrive régulièrement de citer nos temps, mais pas dans l'optique de me comparer aux autres duos ou d'évaluer le plaisir que l'on a pris sur cette séance. C'est pour moi un moyen de voir notre marge de progression à tous les deux, c'est tout. Mais je peux aussi bien prendre du plaisir sur une course où on a fait les tortues (le cani de Miribel par exemple !) que sur une où on a allongé un petit peu plus ! Une super course se mesure à notre ressenti, au plaisir qu'on a pris et non à notre classement. Je peux comprendre que ce ne soit pas le cas de tout le monde, mais dans ce cas je ne pense pas que ce blog vous apporte quoi que ce soit... 

 

 

Ce blog est ainsi le moyen de partager notre épanouissement personnel, nos activités et réflexions au quotidien, nos difficultés, notre complicité.. 

 

 

Est-ce que tu te retrouves dans ce que j'écris ou tu me vois comme un extraterrestre ? 

 

N'hésite pas à partager cet article s'il t'a plu :)

Nouvelle année : bilan et résolutions

L'heure du bilan

Je ne vais pas faire dans l’originalité, mais je profite de ce dernier jour de 2016 pour faire mon bilan de l’année (et une petite pause révision)

Mon Capone à 10 mois
Mon Capone à 10 mois

Canicross

Nos débuts

Il y a un an, Capone avait 10 mois, et moi je détestais courir. On a commencé à voir Manon (de la Justgo family team) se faire plaisir en canicross avec Justgo, son malinois…et c’est là qu’on a découvert cette discipline. On s’est pas mal renseigné, on a laissé Cap finir sa croissance tranquilou, on a acheté du petit matériel de débutant.. et c’était parti pour les premiers tests ! Petit à petit, on y a pris vraiment du plaisir jusqu’à s’y mettre un peu plus sérieusement et s’inscrire en compétition

Nos débuts
Nos débuts

Première compétition

J’avais couru le samedi, et mon copain le dimanche. Bon…on n’a clairement pas brillé, mais on y a pris beaucoup de plaisir, et c’est ce qui compte ! Ça nous a réellement motivé à poursuivre dans cette voie. Capone avait déjà montré beaucoup de progrès entre le premier jour et le deuxième. (Le premier jour il était paniqué, il refusait de s’approcher de la ligne de départ, il s’était arrêté tous les 2m attendre les copains/ juste comme ça/ regarder le paysage…  et le deuxième ça allait déjà mieux J.)

Première compétition
Première compétition

Premier stage

Cette première compétition nous avait tellement motivé, que peu de temps après on a eu la chance de faire un stage avec Antony Le Moigne.. On a pu apprendre 19983582930 milliards (je sais que t’as pas lu le nombre…) de trucs méga intéressants et on est ressorti encore plus boosté ! 

Période de mou

Est venu l’été, mon copain s’est cassé le bras… J’avais la flemme de m’entrainer seule.. Bref on s’entrainait pas aussi régulièrement que prévu.. 

Reprise des entraînements et des compétitions

En septembre on s’est remotivé, et on a repris les entraînements et les compétitions (Grand prix de France, La flachère,  Chezeneuve, Col de la loge, St Chef).

Des kilomètres, mais surtout des rencontres

On reste raisonnable, et on ne va généralement pas à plus de 2h de route de la maison…mais bon ça fait quand même pas mal de kilomètres ! On a parfois eu chaud (trop chaud), ou froid (trèèèès froid : col de la loge dans la tente : même mon pot de nutella avait gelé (oui j’emmène mon pot de nutella en tant que grande sportive!)) , mais on a fait pas mal de belles rencontres ! Il y a bon petit groupe à côté de chez nous, de plusieurs clubs différents, qui s’entraine régulièrement, et on a rejoint le mouvement. L’ambiance est juste top, pas de prise de tête, de guerre de club ou quoi que ce soit : juste du partage et de la course ! On a également pris une licence au CRAC, on participe aux entraînements pas trop loin de la maison (40min environ), et là aussi c’est vraiment top et super sympa ! Bref, on a fait plein de jolies rencontres !

 

Sophie, Cécile, Nelly, Léa, Michèle, Cindy, Annette, Ludovic, Manon, Magali, Fabien, David, Damien, Clarisse, Alexandra, et tous les autres.. Merci pour ces beaux moments de sports, j’espère qu’il y en aura pleins d’autres !

Petit dej' version col de la loge
Petit dej' version col de la loge

Des hauts et des bas

Avec Cap cap, c'est souvent 2 pas en avant, un pas en arrière.. Mais peu importe, on progresse quand même ! 

 

-          Capone s’est fait attaquer alors qu’il était en laisse plusieurs une fois, et une fois alors qu’un chien le doublait en canicross (enfin le chien a aboyé/grogné en se jetant sur Cap, et il a eu la peur de sa vie bien qu’il n’ai eu aucun bobo)… Evidemment ces mauvaises expériences l’ont rendu un peu réactif et on a eu pas mal de soucis avec ça... : méga réactif en laisse, impossible de se faire doubler en canicross sans qu’il se jette sur le chien (obligé de s’arrêter le tenir dans un buisson…). Heureusement on a été bien entouré (on a notamment pris 2 cours avec un éducateur) + des conseils d’autres canicrosseurs… et on a réglé le soucis (clicker, récompense, « ouiiiiiiii », « tu laisses », anticipation, tout ça tout ça…) (éducation positive donc.. #dedicasse) , Bref, plus aucun soucis !

 

-          Capone a beaucoup tendance à attendre soit mon copain soit moi.. Genre si il court avec mon copain et que je pars après ou qu’il me rattrape, il ne peut pas me doubler et m’attend.. et inversement.  Mais honnêtement ça va un peu mieux, je pense qu’à force d’entrainement ça finira par passer J

 

-          La semaine dernière, Cap a re-eu un incident, avec des énormes staff qui ont voulu attaquer Capone.. La fille qui les « tenait » est tombée tellement ils ont tirés fort pour se jeter sur Capone.. Heureusement j’étais avec  mon copain et il a pu récupérer Capone avant que les 2 chiens n’en fassent qu’une bouchée.. . Evidemment depuis on a re des problèmes en laisse, mais on retravaille au clicker et on revoit déjà des progrès, mais il faut s’armer de patience !

 

-          Notre manque de régularité à l’entrainement nous fait défaut… Officiellement, on s’entraine 2 fois par semaine, une fois en traction et une fois en libre. En réalité on fait plutôt juste un entrainement traction.. Enfin Capone fait pas mal de libre mais je suis souvent à cheval !

  

-          Capone a fait beaucoup de progrès sur pleins de trucs : il marche parfaitement au pied, il ne détruit plus rien en notre absence, il a de plus en plus de rappel et il est toujours aussi craquant.. que demander de plus !

Objectifs et bonnes résolutions

Faire le bilan c’est bien, surtout parce que ça permet de se fixer de nouveaux objectifs et de nouvelles résolutions ! 

Coté blog

  • Etre plus régulière.. J’ai 2 tonnes d’idée d’articles, mais entre le cheval, le chien et les études, j’ai souvent du mal à trouver le temps… 
  • Organiser un jeu concours ! En février (après mes partiels) je pense organiser un jeu concours sur ma page J  
Canivtt du 31/12/2016 : les débuts en vtt !
Canivtt du 31/12/2016 : les débuts en vtt !

Coté Cap

  • Etre plus régulière dans nos entraînements (et m’acheter un mental), et faire un max de kilomètres !
  • Continuer à prendre beaucoup de plaisir
  • Etre plus régulière dans l’apprentissage de tricks (en fait là avec mes partiels je ne vie plus, et ça passe carrément à la trappe…)
  • Bosser la proprioception : je m’y intéresse depuis un petit moment, mais il faut que je m’y mette sérieusement !
  • Faire un max de rando
  • Pourquoi pas commencer le canivtt en compétition (enfin mon copain et Cap)
  • Commencer une nouvelle discipline -oui je sais j’ai passé tout l’article à dire que j’ai le temps de rien-  mais je voudrais vraiment me renseigner pour faire un nouveau truc (en plus du reste mdr) avec mon Cap.. genre agility ou troupeau, selon ce qu’il préférera.. Enfin on verra déjà à faire des initiations cet été J  ! 

 

"Les seules limites sont celles que tu t'imposes."

Voilà, j’espère pour vous que l’année a été bonne, et j’espère surtout que 2017 sera meilleure !

 

NO PAIN NO GAIN !