CANIN AU QUOTIDIEN


Canigourmand : Friandises pour chien naturelles

friandises 100% naturelles

Canigourmand est un jeune start-up française lancé il y a un an environ. Son objectif : fournir des friandises 100 % naturelles et de qualité pour occuper et récompenser les chiens.  J'ai la chance d'avoir été sélectionnée comme ambassadrice et d'avoir pu tester plusieurs de ces produits. 

Comme d'habitude, je vais être totalement transparente sur ce partenariat : je reçois une partie des produits gratuitement pour tester et vous en parler (mais j'en achète aussi quand j'ai aimé un produit et que je veux en reprendre) et je ne touche pas de commission sur les ventes faites avec mon code. Et comme d'habitude, je vous donne un avis impartial : si j'aime je vous le dis, quand j'aime moins je vous le dis aussi ! 

Voici donc un retour sur mes tests.  J'en ai également profité pour demander l'avis d'une amie vétérinaire, Alma Taleux, vous pouvez retrouver ses commentaires tout au long de l'article. 

 

Occupations

Les friandises à mastiquer longuement ont 3 avantages : occuper votre chien, répondre à ses besoins de mastications, limiter le tartre. 

Voici un petit tableau pour comparer les différentes friandises. Pour vous donner une idée, Capone fait un peu moins de 20kg, et ce n'est pas du tout un bon masticateur, et il est plutôt comparable à un petit chien dans sa mâchoire. A l'inverse Phénix fait 23 kg, et il mange tout rapidement. 
Pour le cou de dinde c'est estimé avec les chiens d'une amie qui ont a peu prêt les mêmes mâchoires que les miens.

La peau de cerf - 15 cm

La peau de cerf... Mon must have ! Super digeste pour les miens (Phénix qui ne tolère pas grand-chose n'a pas de problème avec), taille parfaite pour durer assez longtemps mais pas trop longtemps (une vingtaine de minutes pour Phénix, un peu plus pour Cap), appétence parfaite (cap est un peu difficile...), pas d'odeur sur les mains en le touchant mais super odeur pour les chiens (bon par contre mâchouillé ça pue, n'allez pas coller votre nez dessus). 

Bref, c'est mon occupation préférée.  Selon les commandes elles sont plus ou moins épaisses et du coup durent plus ou moins longtemps. Le temps indiqué est pour celles un peu plus épaisses. 

 

Dans le même genre il y a la peau de sanglier, qui dure un peu moins longtemps ici mais qui permet de varier. 

La peau de boeuf- 50 cm


Cette friandise est top si vous avez besoin d'occuper pendant un long, très long moment.  Ici je n'ai jamais fait l'expérience de leur laisser en une seule fois car ca fait un très gros morceau et que j'ai 2 sensibles de l'estomac. Mais ça dure facilement plusieurs fois 1h/1h30. C'est vraiment très, très long. Je pense qu'en une seule fois il leur faudrait une demi-journée environ...   Pour vous donner une idée, après 1h30 de mâchouillage celle de phénix mesure 36 cm.. donc il lui reste plus de la moitié...Bref voyez, ça dure vraiment longtemps. Ça demande vraiment au chien de mastiquer donc pour le tartre c'est vraiment parfait. C'est plus digeste qu'un nerf de boeuf et moins gras qu'une oreille de cochon. Bref, on adore ! 
Néanmoins attention pour les chiens sensibles : à donner en plusieurs fois pour ne pas perturber leurs systèmes digestifs  et pas trop souvent : ça fait un gros bout quand même ;) Je vous conseille de l'introduire petit à petit. 

Panse

Je me sers de la panse comme occupation, mais il faut avoir conscience que c'est une occupation de courte durée par rapport à d'autre. 

Ca sent fort (oui bon ça pue quoi), mais qu'est-ce qu'ils aiment ça ! 

Peau de morue séchée

Phénix en mange une en 5-7 minutes environ (je rappelle qu'il mange tout très très vite par rapport à Capone). En revanche ce grand sensible ne les digère pas.. Et Capone le relou n'en veut pas.  Sèches elles ont l'air trés cassantes, presque un peu comme des chips. Mais une fois mâchouillée ça devient presque un peu mou , je pense que c'est moins efficace pour le tarte que la peau de boeuf par exemple, mais c'est un simple avis personnel. 
En revanche elle apporte tous les bienfaits que l'on connait au poisson ! 

Cou de dinde

Je n'ai pas testé personnellement, mais j'ai eu le retour d'une amie que je vous partage : 
Temps d'occupation : Pour son chien qui a les mêmes mâchoires que Phénix, une dizaine de minutes. Et pour sa malinoise qui mâche plutôt comme Capone une vingtaine de minutes. 

Inconvénient : Friable, ça fait un peu comme de la poudre.

Récompenses

Poumon de boeuf

Je m'en sers à la fois comme récompense et pour occuper. Lorsque c'est pour occuper je le mets dans une balle sur laquelle je noue de la polaire et j'y cache à l'intérieur. Seul ça ne permet pas d'occuper le chien car ça se mange beaucoup trop vite, c'est plutôt une récompense.

 

Temps d'occupation : ça dépend plus de comment vous avez mis vos bandes dans la balle que du poumon ;)

 ➕: bonne appétence, mais sans puer la mort non plus. J'ai toujours du succès en balade collective si j'en ai dans les poches 🙈 ! Ca sent assez bon pour motiver Phénix à chercher (il ne cherche pas dans la balle si je mets des croquettes par exemple...). 

 

C'est aussi assez facile à casser en bout assez petit pour rentrer dans la balle mais pas trop petit non plus :). Pour donner en friandise je les casse en plus petits morceaux, mais ce n'est pas toujours facile. Certains morceaux se cassent facilement, d'autres sont un peu plus compliqués et du coup ça fait des récompenses un peu grosses du coup. Quand ça se casse c'est parfois un peu friable, mais pas tous les morceaux.  

Eperlans et autres poissons séchés

Super pratique comme récompense, pas besoin de découper et ça pue un max, donc Phénix adore ! 

Cap est un peu plus princesse et en raffole moins.  Par contre on ne va pas se mentir, vos mains sentiront le poisson.  C'est super digeste par rapport à d'autres sources de protéines donc ça passe super bien pour les 2 (tant que je n'en donne pas en énorme quantité évidemment)! 

Bref super pratique, sain (et riche en oméga 3) : on adore ! 

 

Les éperlans sont beaucoup plus petits donc plus pratiques en récompenses. Mais les sprats ont tout autant de succès ! 

Kronch

Le kronch... The must have !! 

Je suis littéralement fan de cette friandise : 100% saumon séché donc hyper sain, facile à casser en plus petits bouts, méga appétant, possible de l'émietter dans l'eau pour encourager un chien à boire... bref je l'adore ! 

 

Bon l'inconvénient c'est que ça fait les mains un peu grasses et qui sentent le poisson, mais ça sent moins forts que d'autres friandises (comme les éperlans) quand même ! Ca s'émiette un peu dans les pochettes à friandises aussi, mais comme ça ça donne du goût aux autres ! 

Patte de poulet

Aah la patte de poulet.. je vois les yeux de Cap ou Phénix briller quand j'en sors une ! 

 

C'est une récompense et non une occupation (ca se mange vite) mais ça fait une grosse récompense quand même car ce n'est pas découpable. Je m'en sers sois comme la big récompense de fin de séance, soit pour récompenser un truc trop méga génial (genre si Phénix revient après être parti après un truc et que je suis trop méga fière de lui), mais ce n'est pas à utiliser comme récompense au cours d'une séance de clicker par exemple ;) 

Coeur et foie de boeuf

Je me sers du cœur de bœuf comme friandises depuis un moment déjà, j'en prenais avant chez DiscDog, la boutique de Canissimo qui a fermé depuis. Celui la n'est pas découpé et c'est parfois un peu galère à couper en petit bout. Je vous conseille de les découper avec un bon couteau à l'avance et pas de le faire à la main le moment venue sinon vous ne pourrez pas couper de petit bout. 

C’est un peu dur, ça ne pue pas sauf si vous collez votre nez dessus, vos mains ne pueront pas comme avec le poisson par contre super appétence ! 

Pour vous donner une idée, je prenais celui ci : https://www.animalinboutique.fr/education/689-coeur-de-boeuf-trainers-90-et-333-g.html : ultra pratique car déjà découpé en petit bout, et très appétant. En revanche niveau tarif, on tourne entre 75 et 48€ le kilos selon la contenance... autant vous dire que j'en prenais extrêmement rarement.. Chez canigourmand on est entre 18 et 26€ le kilos : je peux faire l'effort d'y découper ;) 

 

J'ai exactement la même utilisation du foie de bœuf. 

Accessoires

Canigourmand revend aussi des accessoires. Parmi eux on retrouve notamment des tapis de léchage, des moules pour fabriquer ses propres friandises, des pochettes à friandises, des tugs, des tapis de fouille... 

Tapis de léchage

Je le remplie avec de la pâtée Wolfood en général. La composition est assez clean et les 2 chiens la digèrent très bien. 

Une fois rempli vous pouvez le congeler comme les kongs afin que ça dure plus longtemps. Au niveau temps d'occupation on est sur du 10/15min non congelé. Phenix est plus rapide que Capone mais lèche le tapis même fini, du coup c'est kiff kiff en tant d'occupation.

 

Cette activité permet vraiment de poser les chiens et les calmer, ils sont bien détendus après ! 

 

 Le nettoyage est super simple : un coup d'eau, un petit coup de brosse et en 2min c'est réglé ! 

 

Autre avantage de ce modèle : contrairement à ceux où il y a des petits picots que certains chiens grignotent jusqu’à rendre le tapis lisse, ce n'est pas possible avec celui ci. 

 

Les petites ventouses sous le tapis tiennent bien, vous pouvez donc tout à fait vous en servir également comme cible de médical training. Voici une vidéo de mon éduc sur le sujet. 

Pochette à friandises

J'ai reçu la pochette à friandise il y a peu donc je n'ai pas vraiment de recule dessus. 

Mais elle fait la promesse d'être facilement lavable et grâce à l'aimant les friandises sont faciles à récupérer et ne tombent pas trop facilement non plus. Pour le moment on valide ! 

Si vous voulez tester, vous pouvez avoir 5% de réduction avec le code CAPETCIE.

 

Vous pouvez aussi bénéficier de 5€ sur votre première commande avec le code parrainage : 2942411
ou en cliquant directement ici

0 commentaires

Top 10 des propriétaires de chiens qui me rendent dingue !

TOP 10 des PROPRIÉTAIRES de chien qui m'éneeeeeervent !

J'ai beau prôner la bienveillance,  il y a tout de même des situations qui me rendent dingue ! Alors voici un Top 10 des comportements de propriétaires de chien qui me rendent totalement dingues !  

1. Celui qui ne ramasse pas

Bon évidemment je ne vous dis pas de ramasser quand vous êtes en balade au fin fond de la forêt, mais ceux qui ne ramassent pas en ville, ou quand c'est en plein milieu du chemin... ça me rend juste dingue !  Evidemment que d'oublier de prendre un sachet ça peut arriver, mais à chaque fois.. really ? 

2. Celui qui ramasse...et laisse le sac par terre

Oui bon alors en fait je crois que c'est pire.. Le caca, c'est biodégradable à la limite.. le sachet plastique qui va mettre des années et des années à se dégrader... NON ! Et attention, les sachets soit disant biodégradables se dégradent en réalité à peine plus vite que les normaux, il ne ne faut donc pas pour autant les jeter dans la nature ! 

3. Celui qui laisse son chien en liberté venir voir le tien "parce qu'il est gentil" alors que tu lui demandes de le rattacher

Oui alors si mon chien est en laisse c'est peut-être pas pour rien ? Peut-être qu'il est malade ? Peut-être qu'il est blessé ? Peut-être qu'il est réactif et que je travaille la dessus depuis des mois et que tu viens te tout gâcher ?  Peut-être que si je te demande de tenir ton chien quand je tiens le mien ce n'est pas pour rien et que gentil ou non ça ne change pas le problème ? 

4. Celui qui a un chien réactif, mais ne le tient pas..

Tu sais c'est la personne que tu croises avec son chien détaché et qui te dit "attention, il est réactif" ou  "c'est un mâle le votre ? Si oui mon chien va être agressif !"  ou "non non mais il joue" (avec la crête, les crocs bien visibles, des grognements digne d'un tremblement de terre et ton chien qui en peut plus de faire signaux d’apaisements et fuir).. Bah euh je sais pas, peut-être que tu pourrais le tenir en laisse ? 

5.  Celui qui laisse tout le temps son chien faire sa vie sans surveillance

Tu sais celui qui a 12 pet alert, 35 appels manqués, et 8 textos  mais qui trouve que c'est normal car son chien fait son petit tour et que les gens s'inquiètent vraiment pour rien.. oui bon c'est vrai qu'il fait son petit tour juste à coté d'un carrefour très passant, mais il a l'habitude des voitures (Dédicasse à Lily  et Bobby à Caluire, et à ma coloc à Paris qui laissait ses chiens faire le tour du quartier tout seul..et ne comprenait pas pourquoi je n'apprenais pas ça à Capone..véridique ! ) ! 

6. Celui qui arrive en disant "attention, mon chien est dominant !"

Déjà," mon chien est dominant" ça ne veut rien dire.. Un chien est dominant par rapport à un autre chien est par rapport à une ressource en particulier. Peut être que ton chien est dominant sur Bobby pour la bouffe mais pas pour un jouet, et inversement avec Rex...  D'ailleurs pour la dominance, je vous invite à lire ou relire cet article. 
Bref, si ton chien est réactif, retour au point 5 --> attache le. 

7. Celui qui a un chien harceleur et qui ne voit pas le problème

Par exemple, c'est celui qui te dit "non mais t'inquiète pas, ton chien le remettra à sa place, et puis si ça se bat c'est pas grave, il faut bien qu'ils règlent leurs comptes". Alors oui, mais non. Est-ce que je dois vraiment laisser mon chien dans cette situation d'inconfort et lui apprendre  que communiquer ne sert à rien et que la seule réponse possible est l'attaque ? Merci mais je vais me passer de cet apprentissage. 

8. Celui qui laisse tout faire à son chien, parce que il est petit/gentil  (rayez la mention inutile)

Oui bah ça va, c'est vrai que Milou est en train de courir après les chevaux, mais il est gentil, il joue il ne leur fera rien. Le cavalier dont le cheval est blessé parce qu'il a glissé en fuyant ton gentil Milou te remercie <3. 

9. Celui  qui est au téléphone et ne surveille pas son chien

"Excusez moi.. Excusez moi.. OUHOUHOU EXCUSEZ MOI ! Vous pouvez rattacher votre chien qui est en train de grogner sur le mien / Rentrer chez moi et pisser sur mon paillasson / Courir après ... (complétez par ce que vous voulez)...  - Ah pardon, vraiment désolée j'avais pas vu !" 

10. Le combot  de tout ça

C'est celui qui ne fait aucun effort dans les lieux publics... et qui ne comprend pas pourquoi les chiens sont refusés de partout... mmmh à cause des gens comme toi qui abusent ?

A bon entendeur.. De temps en temps ça peut arriver évidemment, mais quand c'est tout le temps... Non vraiment désolée, je ne vous porte pas dans mon coeur. Mais je vous aime quand même un peu... Juste un peu.. Sorry <3

 

En fait ça me rend surtout triste, parce que si tout le monde y mettait du sien on serait accepté beaucoup plus facilement.. Mais que tout ces abus font qu'on nous rejette de plusieurs endroits, pour quelques minorités... 

Et toi, est-ce qu'il y a un truc qui te rend dingue ? 

2 commentaires

Phénix (1)

en route pour devenir un super petit chien

Préparer à toutes les éventualités ?

Aujourd'hui Cap est plutôt bien dans ses pattes. Je peux l'emmener assez facilement de partout. On me dit souvent que j'ai de la chance parce que avec un berger c'est facile. Mouais alors sachez le, non, Cap n'a pas été le chien parfait immédiatement... réactif, destructeur, peureux, sensible... Avant d'être collé à mes baskets en balade, il était plutôt du genre disneyland (et je l'ai même déjà perdu.).. Donc non, il n'est pas né avec le "rappel automatique de berger" et non, ce n'est pas forcément super facile parce que c'est un berger. On a d'ailleurs encore beaucoup de choses à travailler ! Bref, j'ai pris des cours, j'ai appris à le comprendre, à travailler, à réagir, à rassurer. Du coup pour le 2ème chien je me suis dit : remise en question ? easy ! Chien réactif ? Je gère ! Chien peureux ? Ok !  Chien qui a besoin d'occupation ? On est prêt capitaine ! Bref, je me sentais prête, parée à toutes les éventualités pour rééduquer si besoin notre 2ème chien (un peu seulement, je n'ai pas non plus les compétences pour de la grosse rééducation, entendons nous bien!).  Et puis Phénix est arrivé, et il m'a bien fait comprendre que non, ça n'allait pas être si easy et que oui, j'aurais a nouveau besoin d'aide !

Point de départ

Phénix a été adopté à un peu plus de 7 mois comme je vous l'expliquez ICI. Retiré pour maltraitance, il vivait dans un endroit insalubre (chenil ou appartement, ça je ne sais pas). Il n'a aucune rancœur envers les humains, il les adore, mais reste méfiant sur certains gestes (gestes un peu brusques, et surtout si on a quelques choses à la main.. au point de se jeter par terre et s'uriner dessus la première fois que je me suis retournée vers Co avec le rouleau à pâtisserie à la main..). Il a mis plusieurs semaines avant d'oser nous regarder dans les yeux. D'ailleurs, ils commencent tout juste ! Ça peut paraître anodin, mais je sais que ça veut dire que ça y est, il commence à nous faire réellement confiance et comprend que non, on ne va lui taper dessus parce qu'il a osé nous regarder.

 

Il n'avait aucune notion de quelconques règles de vie à la maison : il n'était pas propre, mais surtout il montait sur la table, sur les meubles etc. Il avait peur de la télé, de la radio. Et évidemment, il ne gérait pas du tout du tout la solitude.

 

Dehors, le petit chien parfait la première semaine se révèle être un petit démon : une tornade, Taz comme j'aime l'appeler... tout pareil : il détruit tout sur son passage (Capone était sur mon chemin ? Pas grave je le pousse sur la route !). Il prédate les voitures, les vélos, les motos, le train, les joggers, les feuilles mortes qui tourbillonnes... bref, tout ce qui bouge. Il saute sur les gens (pour réclamer un câlin certes, mais on peut comprendre que les gens n'apprécient pas trop se faire sauter dessus par un chien dans la rue).  Il nous arrache le bras en permanence et se met dans un état de stress fou. Il réagit par anticipation même lorsqu'il n'y a pas de stimulus.

  

Bon, pas grave, ça se rééduque tout ça. Je sais faire ! Sauf que.... en fait non...Je sais faire avec un chien qui a été stimulé, qui réfléchit, qui prend des récompenses... Phénix n'est rien de tout ça. Il n'a jamais appris à réfléchir, même au calme il ne propose rien puisqu'il a peur de se prendre des coups sur la gueule, il est éteint, dans sa bulle, on n'existe pas, les jouets non plus, les friandises non plus.  Alors comment lui apprendre ce qu'on attend lui si on ne trouve pas comment renforcer les bons comportements ? 
Et en même temps, même si il me rend dingue à chaque sortie, il fait beaucoup de progrès à la maison : il prend plus facilement les récompenses, il suit Capone comme son ombre et il lui montre le bon exemple, il est plus posé, et oh-mon-dieu commence à réfléchir et proposer des choses.  Je le sais, je le sens, je suis sûre que c'est un futur super chien, mais qu'il a besoin de temps. Il est pas con, il a juste besoin de comprendre qu'il a le droit de réfléchir, et surtout qu'il a le droit de se tromper.

Amélioration

Pour bosser les problèmes dehors, on fait une tonne de minis sorties : objectif, arriver à avoir un peu de calme, et dédramatiser le truc. Finalement il arrive à prendre une friandise, puis une sur 2, puis presque toutes. Il fait d'abord de net progrès, puis on fait un pas en avant, un pas en arrière. Je suis bloquée, je ne sais plus quoi faire. On décide de se faire aider par Manon de Good Doggy. On met plusieurs choses en places, et on décide notamment d'arrêter les sorties aux heures de pointes : tant pis, quand on rentre c'est un petit pipi dans le jardin et des jeux à l’intérieur, mais cette sortie lui met beaucoup trop de pression et de stress. Donc soit on peut prendre la voiture et aller au parc directement pour ne pas croiser de voiture, soit jardin et activité calme à l'appart. Honnêtement, à partir de là on ne la pratiquement plus mis en échec, et ça à tout débloqué.  On a aussi bossé au parc en se mettant à bonne distance des voitures et se rapprochant doucement etc (choses qu'on ne peut pas faire en ville).

  

 A la maison , ça va mieux. Il commence à être propre (même si on n'est pas encore parfait à 200%), il course beaucoup moins le chat, et il commence même à faire ses nuits (ah oui parce que évidemment, il est du genre à pleurer la nuit aux alentours de 4h du mat (on se lève à 5h, on lui demande juste une petite heure de plus..)). Et il commence à savoir rester seul ! (Pareil, des heures et des heures de faux départ et de travail de la solitude). 

 

Dehors, si maintenant on gère carrément pas mal les voitures et qu'on commence à gérer les vélos, il nous reste encore beaucoup de chemin sur les motos, trains (on habite à coté d'une gare sinon c'est pas drôle), rappel, harcèlement des copains chiens, joggers... bref on a encore beaucoup de route. Mais je sais qu'on est bien entourée, qu'il a un cerveau et qu'il sait s'en servir. Les progrès sont nombreux, il faut juste qu'on soit patient même quand il nous rend dingue et qu'on lui laisse le temps de nous montrer tout son potentiel de futur super chien !

Et maintenant ?

 

DEDANS : 

 - On a mis en place pleins d'activités calme (tapis de léchage, recherche, apprentissage de tricks calmes, ...). On a d'ailleurs réduit un peu les sorties à l'extérieur (qui le font monter trop haut en excitation, pour plus d'activité calmes). Et il commence à se poser de lui même de plus en plus souvent ! 

- On suit les cours "chien cool maitre zen" de Canissimo.

- Pour les nuits, Manon pense que c'est surement des terreurs nocturnes vu qu'il fait pareil même si on dort avec lui donc c'est pas parce qu'il est seul... Donc on va tester de remettre le diffuseur adaptil + tundershirt + un tee shirt avec notre odeur dans son panier + un fond sonore au cas où y'a un bruit qu'on entend pas vers cette heure là.  Ca ne va pas se résoudre en 2 nuits, mais on a bon espoir que ça finisse par passer. 

- Il est au top pour la solitude avec Capone ! On commence donc a bosser tout doucement la solitude sans capone en faisant des faux départ etc. Il progresse bien de ce coté là aussi ! Il peut rester seul si par exemple je suis en weekend avec capone et que co le laisse seul un moment, mais il ne gère pas encore quand capone et nous partons en même temps, mais ça va venir ! 

 

--> En dehors de ses moments de folie il est déjà beaucoup plus calme, il commence à vraiment bien réfléchir et proposer des choses ! 

 

DEHORS : 
 Il est toujours très excité en début de balade mais il a fait de net progrès et se calme quand même plus vite.

- On suit les cours pattes à modeler et chien citadin avec Canissimo, et c'est un vrai fayot en cours : il fait l'élève modèle !
- On continue de travailler au parc pour travailler à distance sur ce qui le fait monter en excitation. 
- On jette pleins de bouffe par terre pour le forcer à renifler et à se poser, parce que actuellement il est toujours en hyper-vigilance. 

- On promène à 2 en se tenant éloigner et en rapprochant petit à petit quand il est calme pour qu'il ne décharge pas sur Capone.

 

Bref on a encore beaucoup de route mais je sais qu'on est bien entouré ! Il a un cerveau et il sait s'en servir. Les progrès sont certains, il faut juste qu'on soit patient même quand il nous rend dingue et qu'on lui laisse le temps de nous montrer tout son potentiel de futur super chien ! <3 

 

J'espère que cet article ne vous décourage pas d'adopter un chien en SPA : on savait que phénix avait un passif un peu difficile, et on était près pour ce genre de boulot et on savait parfaitement dans quoi on se lancait ! Mais tous les chiens en SPA ou association n'auront pas forcément besoin de rééducation ou des problèmes de comportement ! 

Je rédigerai un petit article régulièrement pour parler des progrès de phénix !

0 commentaires

Faire appel à un éducateur

SOS j'ai besoin d'aide !

Que ce soit pour Capone ou Phénix, on a vu un paquet d'éducateur ! Pour Capone, on a bossé avec pleins d'éducateurs différents, pour pleins de trucs différents : 
- Mathieu nous a bien aidé avec le rappel et la réactivité de Cap au début

- Julie (Canima) nous a aidé lorsque c'était impossible de s'assoir 2 secondes avec capone en balade car il aboyait direct sur tout le monde

- Yannick (Canissimo), avec qui on prend toujours des cours d'agility, tricks, proprioception etc, nous a aussi bien aidé pour en faire un chien bien dans ses pattes, et encore maintenant avec le programme "chien cool, maitre zen". Je crois que c'est surtout elle qui m'a le plus appris à comprendre mon chien à travers différents ateliers et conférence et surtout à avoir les bons réflexes.

- Fabien nous a aussi on ne peut plus aider (bien qu'on ait jamais pris de vrais cours avec lui), notamment pour les problèmes de dépassement en canicross.

- On a aussi été inscrit en club (CASE à St euphémie) où on avait une partie éducation avant l'agility, mais Cap était déjà bien éduquée à ce moment là. 

 

 

Bref, on a été bien entouré par tout pleins d'éducs (que je remercie +++++), qui nous ont tous apporté quelques choses pour l'éducation de Capone, et qui ont tous contribué au fait que (même si il n'est pas parfait) je peux aujourd'hui l'emmener sereinement a peu près partout !  Je pensais que maintenant j'avais les bons reflex après Cap qui nous en a un peu fait baver sur pleins de trucs et que j'étais carrément parée pour éduquer un deuxième les doigts dans le nez ...Et puis Phénix est arrivée, et j'ai vite compris qu'on allait avoir besoin d'aide ! Mais je garde cette partie pour un prochain article! 

Pourquoi on appelle un éducateur canin ?

Vous pouvez faire appel à un éducateur en amont des problèmes, ou une fois qu'ils sont là. un éducateur peut vous aider pour sociabiliser votre chien, lui apprendre les bonnes manières, la propreté, la destruction, les aboiements... bref, tous les problèmes que vous rencontrez avec votre chien.

 

Je vois souvent sur facebook que les gens sont réfractaires à appeler un éducateur : trop cher, pas le temps, pas besoin on va se débrouiller tout seul et on verra pour des cours plus tard...  A l'inverse, je pense que plus vous appeler tôt, moins vous aurez besoin de cours car vous aurez directement les bons réflexes et le comportement gênant ne deviendra pas une habitude.  Très honnêtement, à chaque fois qu'on a eu un problème on n'a pas eu à prendre 1000 cours : on a pris je pense 4 ou 5 cours avec Mathieu, 2 avec Julie,...  Une fois que vous savez comment faire, que vous avez les bons réflexes, et surtout que vous êtes assidus dans le travail.. Ca progresse !


Si c'est votre premier chien, je pense que l'idéal est d'appeler un éducateur dès l'arrivée du chien, avant même qu'il y ait des problèmes : vous saurez comment réagir avec le chien, vous apprendrez à le comprendre, et vous pourrez l’accueillir de façon optimale pour répondre à ses besoins : rien de mieux pour bien débuter votre nouvelle relation !  Il vaut mieux prévenir que guérir : éduquer est bien plus facile que rééduquer ;) Sacrifier un peu de temps (mais si vous n'en n'avez pas, ne prenez pas de chien), un peu d'argent (mais on le sait tous, un chien coûte cher, et l'éducation doit être une part du budget), vous permettra d'avoir une relation équilibrée avec votre chien et d'éviter pas mal de problème par la suite. Et croyez moi, avoir un chien bien dans ses pattes, ça vaut ces petits sacrifices.

 

Il existe de nombreux groupes facebook d'éducation : Si vous avez les bons réflexes et que vous êtes bloqués sur un petit truc, ou en attendant un créneau avec l'éducateur, why not. Mais sachez que sur ces groupes : on ne voit pas le chien dans son milieu, on ne sait que ce que vous dites et pas ce qui se passe réellement, et surtout... on n'est pas éducateur ! Ne prenez pas au pied de la lettre tous ce que vous lisez... Je lis parfois des conseils complètement dingues, et je pense sincèrement que même si ça peut aider pour des petits trucs, ça ne remplace pas un éducateur. 

 

Je crois que plus que le problème du temps et de l'argent, les gens ont parfois peur de se remettre en question ou de devoir changer leurs habitudes. Mais n'est-ce pas une étape essentielle pour avoir un chien bien dans ses pattounes ? J'ai aussi un peu l'impression que les gens ont un peu honte de demander de l'aide, et surtout d'accepter que leur chien n'est pas parfaitement éduqué et qu'il a "des problèmes" de comportement.  Il y a une sorte de "honte" à dire qu'on ne s'en sort pas tout seul et qu'on a besoin d'aide. Très honnêtement, je me demande si ce n'est pas un peu lié à cette fausse idée de "chef de meute" : j'ai besoin d'aide, je n'arrive pas à être le chef de meute, mon chien me domine, je ne sais pas me faire respecter --> J'ai du mal à l'accepter et donc appeler un éducateur. C'est peut être un peu tiré par les cheveux, mais c'est très honnêtement l'impression que me donne certains posts sur facebook. Alors rassurez vous : NON, votre chien ne vous domine pas, c'est juste un chien, avec des émotions et des besoins, et tout comme vous, il a juste besoin d'apprendre.

Comment on trouve le bon éducateur ?

Maintenant que vous avez compris l’intérêt d'appeler un éducateur, faut-il encore choisir le bon ! D'ailleurs, est-ce qu'on cherche un éducateur ou un dresseur ? Lisez cet article et vous comprendrez que vous cherchez très probablement un éducateur et non un dresseur.

 

1. On cherche un éducateur EN POSITIF. Il existe une carte (pas à jour, mais enfin ça vous donnera quelques noms déjà) d'éducateur en positif. Sinon : recherche google, bouche à oreille, groupe facebook en positif,...

2. On vérifie que c'est un vrai pro avec un numéro de SIRET. Néanmoins attention, ce numéro est delivré sur 2 formations :
-  le BP Educateur Canin, qui est une formation de 2 ans et donne lieu à des éducateurs sous statut agricole.
- le certificat de capacité des animaux de compagnie d'espèces domestiques (CCAD), qui donne lieu à un éducateur canin sous statut artisanal ou libéral. La formation dure 2 jours.  Ce qui nous amène au point 3.

3. Regarder comment il s'est formé, avec qui, depuis combien de temps il exerce, les avis etc etc.

4. Quand vous pensez avoir trouvé qulequ'un : n'hésitez pas à regarder tout son site internet voir ce qu'il y dit, n'hésitez pas non plus à discuter longuement avec sur ces méthodes d'éducations avant de le rencontrer.

5. On fait une séance d'essai avant de prendre un forfait : déjà parce que vous n'aurez pas forcément besoin d'un forfait, et aussi parce que ce serait bête d'acheter un forfait à un faux éducateur en positif (un "tradi bonbon" par exemple)

6. Au moindre truc qui nous déplait et nous parait limite envers le chien : on fuit ! Ne vous sentez pas obligé de rester jusqu'à la fin de la séance si on vous demande des choses que vous refusez de faire ou qui sont absurdes. Exemple : on a fait une séance d'éducation dans un club avec Cap quand il avait 6 mois : on nous a demandé de venir avec un collier étrangleur la fois suivante, de le coucher en marchant sur la laisse et de lui apprendre à marcher au pied avec des coups de sonnettes. Bon bah on n'est pas resté jusqu'à la fin et jamais retourné évidemment !

 

Faite de votre chien votre meilleur ami !
Faite de votre chien votre meilleur ami !

Des éducateurs à conseiller sur Lyon ?

Sur Lyon, je peux vous conseiller :

- Yannick de Canissimo : elle ne fait pas d'éduc pure, mais a des cours pour des chiens (ou futur chiens) de sports. Phénix suit les cours pattes à modeler, proprioception et mon chien citadin. Capone l'agility et quelques cours de pote à pattes (tricks). Elle a aussi des supers programmes en ligne, mais qui s'adressent à des gens avec des premières petites notions d'éducation je pense (chien cool maitre zen), où des conférences.

- Manon de GoodDoggy : on travaille avec elle pour Phénix. Je ne peux que la recommander !

- Céline de La voix du Chien : recommander par plusieurs amies en qui j'ai toute confiance sur le choix d'éducateur.

 

J'espère que cet article vous aura aidé à passer le cap si ce n'est pas encore fait !

vous avez dejà fait appel à un éducateur canin ?

0 commentaires

Adopter un chien à la SPA : Bienvenue Phénix !

Comment on a adopté  x

Ça faisait un bon moment que l'on voulait un deuxième chien, mais tant que je faisais mes études ce n'était clairement pas raisonnable. Mi septembre, j'ai fini mes études et trouvé du boulot. On s'est donc mis en quête de notre perle rare. Ça faisait un petit moment que je regardais le site seconde chance, et on savait assez bien ce qu'on voulait comme chien :

  • jeune (idéalement moins de 1 an, jusqu'à 2 ans si très cool avec les autres chiens )
  • femelle (ou mâle très cool avec les autres chiens, ce critère c'était surtout pour que ça passe bien avec Cap)
  • ok chat
  • typé berger (idéalement malou ou hollandais, mais on est pas fermé. Pas de typé chasse)
  • pour vie sportive : canivtt, canicross et agility à minima, possiblement frisbee selon ce qu'il aime
  • grand max 2h de lyon car on veut pouvoir le rencontrer facilement et le faire rencontrer avec cap
  • environ 25 kg adulte
un croisé berger allemand de 8 mois.. Un bon petit poney en devenir !
un croisé berger allemand de 8 mois.. Un bon petit poney en devenir !

J'avais fait part de ma recherche à une amie qui travaille à la SPA de brignais. Elle m'a d’abord appelé pour me dire qu'ils avaient un chiot qui pouvait coller. On passe donc à la SPA, et on note plusieurs chiens qui sur le papier peuvent correspondre. La petite qu'elle nous propose est super mignonne, mais elle sera probablement un peu petite par rapport à ce que l'on cherche (16-18kg) et on n'a pas le coup de coeur. On se dit qu'on reviendra la voir la semaine suivante, mais elle est adopté entre temps. On note aussi un malinois de 3 ans qui nous plait bien, mais malheureusement il est boiteux avec une suspicion de dysplasie... et on cherche un chien de sport...

On va ensuite à la SPA de Marennes. On aime beaucoup Louki, un malinois de 1 an et demi.  On demande des renseignement et ils ne savent pas si il est ok chat. Ils feront un test la semaine suivante. Il y a beaucoup de monde à la SPA, les bénévoles sont débordés et on ose pas demander à le sortir alors qu'on le prendra pas aujourd'hui dans tous les cas (il est déjà tard, on n'a pas capone et on en sait pas si ok chat). Autant éviter de faire perdre leur temps aux bénévoles déjà débordées, qui font ce qui peuvent pour répondre aux questions de tout le monde.

 

 Je rappelle la semaine suivante : il est ok chat ! On prévoit donc d'aller le voir le samedi.

Louki
Louki

Le jeudi soir, ma copine qui travaille à la SPA de brignais me rappelle pour me dire qu'ils ont un chien qui peut correspondre. Il est mignon en photo, mais on ne voit pas grand chose. On passe le voir le lendemain.  Il est tard, et on ne peut malheureusement pas le sortir de son chenil à cause du manque de personnel à cette heure ci. On fait donc connaissance à travers la grille. Il est terrorisé par Co, s'approche un peu plus de moi pour demander des gratouilles, mais enfin il n'est pas non plus très à l'aise. Il recule régulièrement dans sa cage en grognant, la queue entre les jambes. Il a clairement peur de nous.  Je demande si ils en savent un peu plus sur lui : pas de date de naissance précise, pas de nom, et il a été battue et retiré pour maltraitance. Bref, pas étonnant qu'il réagisse comme ça.

Première rencontre avec Phénix
Première rencontre avec Phénix

Physiquement il me plait bien, mais je ne suis pas sure d'avoir le courage, l'envie et surtout les capacités de me lancer dans une telle rééducation. Co le trouve très mignon mais un peu petit, il n'a pas particulièrement de gros coup de coeur. Je négocie avec lui pour qu'on revienne quand même le voir en dehors de sa cage.  

 

En faisant le tour on tombe sur un jeune berger hollandais. Il  a été trouvé et vient juste d'arriver, il est en délais fourrière. Il est en bon état physique, pucé, castré, bref, Co craque à 1000% mais je suis sur que son maître va venir le chercher vu qu'il a l'air bien traité.

  

En partant, je rappelle la SPA de Marennes pour vérifier que Louki est toujours là. C'est le cas, mais il va être castré demain matin, donc on peut passer le voir mais l'après midi uniquement. Malheureusement avec l'orga du canicross de la flachère on ne pourra pas passer l'après midi. Le bénévole me propose de décaler sa castration pour que je vienne le matin si je suis a peu près sur de l'adopter, mais me précise que ça veut dire qu'il ne sera pas adoptable le lendemain, que c'est les portes ouvertes et donc c'est prendre le risque de lui faire perdre des chances d'adoptions. Je préfère qu'on ne change rien : si il est adopté tant mieux pour lui et ça voudra dire qu'il n'était pas pour nous.

Du coup, dès le lendemain matin, on retourne voir le chien X à brignais. On demande directement à le sortir. En dehors de la cage, il est totalement différent : pas peureux du tout, il s'apporche de Co sans problème mais c'est une vraie tornade!  ! Il nous ignore complètement et court comme un dingue dans tous les sens. Il est un peu plus proche de l'animalière (il lui saute dessus régulièrement). Bon après, il ne nous connait pas, c'est un jeune chien en chenil, forcément c'est disneyland dans sa tête. 

Une amie nous avait accompagné, on demande donc à voir comment il réagit avec sa chienne qui est bien codée. On va dans une autre aire de jeux, sur le trajet il croise d'autres chiens en laisse et ne montre absolument aucune agressivité humains ou chiens : bon point pour lui ! On les lâche ensemble : il essaye de faire le relou, elle lui explique gentiment qu'elle ne veut pas être emmerdée et il passe à autre chose : parfait !

 

On demande ensuite si il est ok chat. Évidemment ils ne savent pas. On peut faire le test de passer devant les chats voir ce que ça donne, mais tout en sachant que ce test n'est pas fiable à 100%. Il est curieux et un chat lui crache dessus : il fait un bon en arrière et ne se rapproche plus. Bon, il ne connait visiblement pas, mais il se méfie et n'agresse pas en retour : good !

 

L'amie qui nous accompagne est véto donc peut nous dire rapidement si elle voit un trucs bizarres sur ces aplombs hanche etc (évidemment que si un jour il est inapte au sport on le gadera, mais on cherche quand même un chien de sport donc autant partir sur de bonnes bases).  RAS.

 

 Ce petit chien commence à nous faire craquer, Co ne le trouve finalement pas si petit en dehors de la cage et c'est une boule d'énergie mais pas agressif, visiblement pas bête... Co l'aime beaucoup...Arf c'est qu'il  nous plait bien ce petit !

Première grosse balade de sa nouvelle vie !
Première grosse balade de sa nouvelle vie !

On est venu sans Cap, donc on prévoit de revenir la semaine suivante avec Capone. Problème : c'est les journées portes ouvertes : il y a beaucoup de monde, on ne peut pas le réserver, c'est un jeune chien donc plus facilement adoptable.  Qu'est ce-qu'on fait ? On craque autant l'un que l'autre donc ni une ni deux : on part à la maison faire un aller retour pour chercher Capone.

On les lâche ensemble dans une aire de détente : il est un peu plus relou avec Cap qu'avec Indiana, et je trouve Cap incroyablement patient avec lui. La rencontre se passe vraiment bien, clairement le feeling passe car Cap en aurait défoncé plus d'un avec le même comportement : il l'aime plutôt bien ! (Cap s'est quitte ou double.. Il aime bien ou pas.)

 

 

Qu'est-ce qu'on fait... On attend de voir Looki en dehors du boxe ? En sachant qu'il sera peut-être adopté d'ici là et que X aussi ? On adopte X sans laisser de chance à Looki qui restera peut être encore en boxe ? Dur décision de savoir que si on en choisit l'un, l'autre reste en box..

En route pour une nouvelle vie !
En route pour une nouvelle vie !

 Bon, c'est bon, c'est un peu plus rapide que ce qu'on avait prévu, ça va être la galère ce weekend avec l'organisation du canicross (clairement pas le meilleur timing pour accueillir un chien)... Mais on craque complet (co encore plus que moi au final !) alors...c'est lui notre 2ème chien ! 

 

Bienvenue dans la famille X  !

(On a mis 2 jours à lui trouver un prénom) !

 

PS : Looki a été adopté depuis :D  !

Capone et Phénix : les mégas potes !
Capone et Phénix : les mégas potes !
0 commentaires

La trousse de premiers secours

TROUSSE DE PREMIERS SECOURS canin : ON MET QUOI DEDANS ?

Article non sponsorisé

Que ce soit quand je pars en rando, en canicross, à l'agility ou en voyage, j'emmène toujours une trousse de secours. Elle fait pour moi partie des indispensables.  Voici ce que contient celle de Cap.

trousse de secours canin humanimal
crédit photo : Humanimal

Première étape : La trousse en elle-même 

L'idéal, c'est qu'elle ait des compartiments. Ce sera beaucoup plus simple pour vous de vous y retrouvez quand vous en aurez besoin, et comme généralement on en a besoin dans l'urgence, c'est mieux de retrouver sa paire de ciseau facilement que d'avoir à tout vider.. 

 

Ce que l'on met dedans : 

Petits bobos et gros bobos : 

  • des gants
  • 1 champ de soin, pour pouvoir poser ce dont on a besoin au sol sans les mettre dans la boue
  • 1 Pansement compressif
  • des compresses stériles 
  • 1 Bande cohésive
  • 1 Poche à froid et une à chaud instantané
  • 1 Bande crêpe  
  • 1 Filet tubulaire
  • Du sérum physiologique
  • De l'antiseptiques 
  • 1 muselière ou lien en coton (N'oubliez pas que même si c'est le plus gentil, quand il a mal il peut avoir des réactions imprévisibles) 
  • 1 Rasoir
  • 1 Rouleau de sparadrap
  • 1 Thermomètre flexible
  • 1 Paire de ciseaux GESCO 
  • 1 Pince à échardes en métal
  • Petit chausson

 

Autres : 

  • 1 Seringue de 20ml 
  • 1 Couverture de survie 
  • 1 Lot de tire-tiques
  • 1 Masque bouche à truffe 

 

Médicaments (pas la peine d'avoir une pharmacie non plus) 

  • du smecta 
  • du traumasedyl 
  • une crème cicatrisante peau & coussinet 
  • du charbon actif 
  • du sucre en cas d'hypoglycémie 
  • de l'homéopathie (Arnica Montana 9CH, Gelsemium, Nux Vomica, Apis malifica, ..) 

 Les numéros utiles : 

  • Numéro de votre vétérinaire
  • Numéro du centre antipoison 

 

 

Pour la constituer, vous avez 2 solutions : 
- en acheter une toute faite et la compléter 

- la faire directement vous même 

 

La deuxième solution vous reviendra un peu plus cher mais vous aurez du stock pour la compléter quand vous utiliser quelques choses à l'inverse de la trousse toute faite. 
Si vous voulez en achetez une toute faite, de qualité et très complète, je vous recommande vivement celle de Humanimal. C'est d'ailleurs celle en photo sur cette article et celle que j'utilise. E
lle est vraiment très pratique avec ses poches compartimentées et je n'ai eu à rajouter que très peu de chose (médicament, chausson .. et il y a même des petits trucs en plus ;) )  

 

 

Formations aux premiers secours canins 

Maintenant que vous avez tous ce qu'il faut pour réagir en cas de problème, il faudrait être sûr de le faire correctement.. et pour ça je vous conseille vivement de suivre une formation de premiers secours canins. Je vous en parlais ICI, et je vous invite à lire l'article si ce n'est pas encore fait :). 

 

 

Et pour habituer votre chien aux manipulations, je vous laisse lire ou relire cet article sur le medical training. 

BONUS : Une appli à avoir dans son téléphone : L'appli SOS Pets , qui vous permet de localiser un vétérinaire ouvert proche de là où vous êtes ! 

N'oubliez pas que vous devez dans tous les cas consulter un vétérinaire. Ce ne sont que des premiers secours et votre animal aura besoin ensuite de soins. 

Cet article n'est pas sponsorisé. 

1 commentaires

Médical training

Medical training : préparer son chien aux gestes médicaux

Préparer son chien aux gestes médicaux, l’entraîner pour l'amener à être coopératif et à collaborer, c'est certes plus agréable pour vous, mais surtout pour votre chien. A travers cet article, je vous montre 2-3 exos que vous pouvez faire facilement chez vous afin d'habituer votre chien à être manipulé pour des soins vétos.

Avec les exos de médical training, vous aller amener votre chien à se laisser manipuler sans stress et en toute confiance. Dans certains cas ils vous permettront même d'éviter l'anesthésie pour des bricoles. Ce sera ainsi beaucoup plus simple, pour vous comme pour lui, le jour où il aura besoin de recevoir des soins. 
Le médical training concerne aussi bien les soins que vous allez réaliser vous (mettre une muselière, faire un bandage, couper les griffes, prendre la température... ) que ceux faits chez le vétérinaire (prise de sang, radio, échographie, etc... ). 

Dans les parcs animaliers...

Le médical training est particulièrement répandu dans les parc animaliers. ce travail permet au soigneur de s'occuper aussi bien d'éléphants, d'otaries, de primates ou d'autres espèces sans se mettre en danger et sans porter préjudice à leur bien être. 
Si il est évident qu'on ne peut contraindre par la force un éléphant à coopérer, on a parfois du mal à appliquer cette méthode à nos chiens. Et pourtant.... ce travail vous évitera bien des problèmes ! 

Créer des associations positives

L'objectif est de créer une association positive avec des gestes pourtant perçus comme désagréables au départ. Je te mets ce bandage et tu auras un bonbon, garde le un peu et tu auras un autre bonbon, monte dans la baignoire et je te donne ton jouet.. etc etc. (Toujours la friandise après le geste, pour qu'il reste sur la chose positive et agréable et associe bien soin = récompense et non l'inverse)
N'allez pas plus vite que votre chien, si déjà monter dans la baignoire lui demande un effort sur-humain, pas la peine d'allumer l'eau maintenant.. Il faut que ça reste un truc sympa pour votre chien, sinon vous obtiendrez tout l'effet inverse de ce que vous rechercher en l’entraînant à recevoir des soins.  
Faites en sorte que votre chien soit réellement acteur de ses soins : 
- lui demander de monter dans la baignoire (et non le porter pour l'y mettre) 
- lui demander la patte pour simuler une prise de sang (et non la prendre) 
- lui demander de se coucher sur le côté (et non le forcer) 

Les règles du médical training

  1. Dans la confiance tu travailleras 
  2. Au rythme du chien tu iras 
  3. Progressivement tu travailleras 
  4. Régulièrement tu t'entraineras
  5. Beaucoup tu récompenseras 
  6. A participer (et non à subir), à ton chien tu apprendras 

3 petites idées simples d'exercies

1. La muselière 
Pour faire accepter facilement la muselière à Cap (et qu'il se dise même "chouette la muselière !" on mettait au choix de la compote, du kiri ou de la chantilly (sont péché mignon) au fond... Autant vous dire maintenant la muselière, il trouve ça plutôt cool ! 

2. Mettre et Garder un bandage 
J'ai d'abord demandé à Cap de se coucher sur le côté, et d'y rester (d'abord 1 sec puis 2 puis 3... vous voyez l'idée). Ensuite à rester tranquille pendant la pose du bandage. Et enfin à garder le bandage sans y toucher. Au départ un truc facile : la patte, puis ensuite sur un truc plus difficile : oreille, oeil.. 

3. Les manipulations simples  
Prises de températures, prises du pouls, la douche, .. 

 

Vous pouvez aussi aller chez le véto comme ça,a pour rien : on y va on se pèse et on repart par exemple. Je ne l'ai pas encore fait, mais vu dans l'état de stress où est cap au véto il faudrait que je me penche sur la question..  Je vous partage cette top vidéo de Canissimo et SantéVet

J'ai suivi il y a quelques temps une formation premiers secours canins Humanimal, du coup on a vraiment pleins d'idées d'exos à bosser ! Ca permet à la fois de m’entraîner et de désensibiliser Cap.. tout le monde est gagnant ! 

DIY : 5 jouets faciles et rapides à fabriquer (1)

Fabriquer des jouets pour votre chien : 5 jouets faciles et rapides à fabriquer

1.Le jouet qui se lance

Ultra rapide à réaliser !


Il vous faudra :

  • 1 vieille chaussette dont la 2ème à été mangée par la machine à laver 
  • 1 balle 

Il vous suffit ensuite de glisser la balle à l'intérieur et de faire un nœud ! 

Vous pouvez aussi découper la chaussette et tresser l'extrémité pour varier les plaisir ;)
Sur les photos, j'ai fait 2 tresses et j'ai ensuite nouer les 2 tresses.  

 

Faites slider les photos :) 

 

2.Le jouet qui croustille

Peut-être avez vous déjà acheter à votre chien un jouet à mâchouiller avec une bouteille plastique à l'intérieur. Je vous propose d'en fabriquer un vous même :) 
Pour cela il vous faudra : 

  • une bouteille plastique (idéalement une 33 ou 50cl)
  • un vieux tee-shirt 

1. Glissez la bouteille à l'intérieur du tee-shirt. Pour cela entrez la verticalement dans le tee shirt, de façon à ce que le culot de la bouteille soit contre le haut de l'épaule. 
2. Commencez à enrouler le tee shirt (en commençant par enrouler l'épaule autour de la bouteille)
3. Pliez le col du shirt et continuez l'enroulage, arrêtez-vous quand il vous reste juste la manche 

4. Découpez la manche restante 
5. Faites des petites lanières avec la manche découpée de façon à en faire des liens pour maintenir la bouteille 

6. Attachez les liens autour du tee-shirt et de la bouteille. Mettez-en bien un sous la bouteille
7. Découpez la partie du tee shirt sans bouteille et faites des tresses

 

 

3.Le jouet casse-tête pour gourmand

Ultra facile à réaliser, mais il va falloir collectionner les rouleaux de PQ pendant quelques temps ;) 
Il vous faudra : 

  • une boite à gateau
  • des rouleaux de PQ (pour ma boite à gâteaux il en a fallut 17)

1. Mettre tous les rouleaux à la verticale dans la boite 
2. Déposer quelques friandises ou croquettes au fond 

Si votre chien a du mal, vous pouvez lui montrer qu'il peut enlever les rouleaux. Cap finit ce jeu en 10 sec maintenant.. 

4.Le jouet pour tirer

Pour réaliser ce jouet il vous faudra :

  • un vieux plaid polaire (taille minimum 60cm*1,5m (faisable avec 1m mais un peu court) 
  • une paire de ciseaux
  • une vieille balle (facultatif) 

 

Si ce n'est pas très clair avec les photos, n'hésitez pas à me le dire et je ferrai un tuto vidéo ;) 

  1. Découpez 4 bandes de 15cm*1,5m 
  2. Superposez les bandes et faire un noeud à une extrémité 
  3. Disposez les brins en croix 
  4. Repliez les brins horizontaux sur les verticaux (en faisant un "U"), en passant par dessus 
  5. Faites de même avec les brins verticaux, en passant dessus la première boucle puis dessous le deuxième brins 
  6. Tirez sur les brins en diagonale jusqu'à former un carré 
  7. Recommencez ;) Vous pouvez aussi le faire façon scoubidou (cf photo) , c'est la même chose :) ) 
  8. Variante : avant de faire le nœud final, ajoutez une balle. Attention : découper la balle c'est vraiment la galère.. 
  9. Faites le nœud final
  10. Jouez à tire-tire ;) 

5. Le distributeur de friandise

Un petit jeu idéal pour faire réfléchir votre kiki préféré ! 

 

Il vous faudra : 

  • une bouteille en plastique vide (lait ou eau par exemple)
  • un crayon ou une petite tige (le crayon étant un peu court, il vaut mieux trouver une petite tige) 
  • de quoi percer la bouteille et le carton
  • 2 ranges revues en carton 

 

1. Percez la bouteille de lait de façon à y passer le crayon (pour les premières fois percez la bouteille sur le milieu de la hauteur, elle sera plus facile à faire tourner pour que votre chien comprenne) 

2. Passez le crayon à l'intérieur 

3. Percez les ranges revues sur le coté pour y passer le crayon. Mettez des choses assez lourdes dans les ranges revues pour qu'elles tiennent bien debout

4. Assemblez le tout

5. Glissez y quelques friandises

6. Jouez ! N'hésitez pas a poser des règles pour jouer, par exemple cap ne doit jouer à ce jeu qu'avec ses pattes :) Attention, c'est une version "rapide et pas cher" de ce jeu, il ne faut pas pas le laisser à votre chien sans surveillance et il vaut même mieux maintenir un peu les ranges revues pour ne pas qu'elles tombent. 

 


Je vous prépare un autre article avec le snuffle mat notamment... et bien d'autres :) .. Restez connectés ! 
J'attends les photos de vos réalisations ! 

Et n'hésitez pas à me dire si en photo ce n'est pas très clair et qu'une vidéo serait mieux :) 

Canémotion : Séance de soutien phyto-aromatique

Canémotion : séance de soutien phyto-aromAtIQUE

Cet article n'est pas sponsorisé et est totalement impartial. 

Mais qu'est-ce qu'on va faire aujourd'hui ?
Mais qu'est-ce qu'on va faire aujourd'hui ?

Le pourquoi du comment

J'ai déjà parlé de Canémotion une ou deux fois dans mes précédents articles, mais surtout pour la partie boutique. Ce weekend, nous y sommes allés pour une tout autre expérience : une séance de soutien phyto-aromatique. Comme vous le savez si vous me suivez depuis un moment, Capone est un chien un peu sensible et vite stressé. Dehors la moindre situation inconnue l'effraie rapidement, à la maison il lèche le sol/le chat/ son doudou /un oreiller (pour le véto pas de problème digestif, juste une façon d'extérioriser son stress..), il fait des grosses crises de stress quand il met un coussinet chez le véto/l'ostéo/etc.. (au point qu'on a appelé le vétérinaire il y a 15 jours car la crise de stress a perduré à la maison après la visite et on était vraiment très inquiet.. (tremblement (excessif++), pleurs, incapacité à se poser..) Même monsieur Cap&Co était inquiet... )...
Bref, comme vous le savez je fais tout (et ferais tout)  pour ma petite boule d'amour. On a d'abord pris des cours d'éducation pour lui/nous  apprendre à gérer le "monde extérieur", et il a fait d'énooooooooorme progrès. Seulement je vois bien que ce n'est pas encore ça, et je voulais trouver quelque chose pour l'aider... On lui donne maintenant des fleurs de Bach avant les évènements stressants prévisibles (vétérinaire, compétitions...) et on a vraiment de bons résultats... Mais je n'ai rien pour l'aider au quotidien.  Nancy propose depuis quelque temps des séances de phytothérapie et j'ai donc voulu essayer. Je vous raconte cette incroyable expérience

Phytothérapie et aromathérapie: c'est quoi ?

La phytothérapie, c'est la médecine par les plantes.  Les plantes ont de multiples vertus thérapeutiques et la plupart sont connues depuis de très très nombreuses années (genre 3000 ans avant JC.. Ca fait beaucoup !).  Certaines spécialités pharmaceutiques  de la médecine classique tirent d'ailleurs leurs principes actifs des plantes.  Les plantes peuvent être utilisées pour répondre à de nombreux besoins, sous différentes formes. L'aromathérapie est très proche sur le fond, seule la forme diffère (si j'ai tout bien compris, l'aromathérapie c'est les huiles essentielles). 

Personnellement, je suis intimement convaincue du pouvoir des plantes sur l'organisme et le bien-être. Bon après, je travaille en recherche clinique et je suis donc évidemment je crois également à l'innovation thérapeutique et autres.. Mais je pense sincèrement que les plantes peuvent être un soutien, un complément et même une alternative pour un très grand nombre de pathologies. 

Capone a choisit de prendre de la Spiruline
Capone a choisit de prendre de la Spiruline

Notre expérience

Nous avions rendez-vous à 17h. Nous avons été courir le matin et fait une bonne balade l'aprem pour que Capone soit bien détendu
Pendant 2h, Nancy a fait sentir à Capone plusieurs huiles essentielles, hydrolats et compléments (Spiruline par exemple)
Le principe est le suivant : on fait sentir au chien plusieurs huiles essentielles et on regarde lesquelles il choisit (sent longuement, baille, augmente sa respiration, se lèche, déglutit, suit le flacon... Les réactions sont multiples.) Le chien possède une capacité d'automédication.  C'était assez génial de prendre le temps d'observer les réactions de Capone avec les différentes huiles.  Souvent il me regardait pour "demander la permission" mais en l'observant on a pu voir qu'il choisissait plutôt certaines huiles à d'autres tout de même. Capone a choisi uniquement des huiles ayant un lien avec l'anxiété, le stress, la peur,.... et le deuil. Les huiles essentielles sont capables de faire remonter des émotions enfouies et lointaines. Nous y avons beaucoup réfléchie et Capone avait pas mal déprimé après la perte de Belle (notre chat). Son décès l'avait beaucoup affecté.. Il avait fait la grève de la faim, était déprimé... J'avais l'impression que tout était rentré dans l'ordre depuis, mais il y a visiblement quelque chose à creuser dans cette direction. Je suis du genre très terre à terre, et j'avoue être assez septique face à la question de la communication animale.. Mais j'avoue aussi avoir de plus en plus envie  d'essayer.. Peut-être que ça m'apportera les réponses complémentaires... A réfléchir !  D'un autre côté, nous savons tous que les chiens sont des éponges à émotions et je crois que j'ai aussi un gros travail à faire sur mon propre stress... 

Capone, complètement détendu à la fin de la séance
Capone, complètement détendu à la fin de la séance

Nancy est incroyable. Je suis vraiment impressionnée à chaque fois par ses connaissances. Néanmoins, quand elle a un doute elle n'hésite pas à replonger dans ses bouquins pour être sûre d'elle, et je trouve ça encore plus géniale d'avoir cette capacité à reconnaître nos limites.  Elle est d'une patience incroyable et on sent vraiment qu'elle fait ce métier par amour et par passion des chiens. J'ai trouvé ces 2h absolument captivantes (je n'ai d'ailleurs pas vu passer l'heure). Ca m'a vraiment permis de prendre le temps d'écouter mon chien et de l'observer (ses ressentis, ses moindres réactions...). C'était on ne peut plus enrichissant


Le sourire et la bonne humeur de Nancy sont au rendez-vous à chacune de nos visites et c'est surement pour cela que l'on fait un crochet par la boutique à chaque passage à Grenoble...  En plus de la boutique et des séances de phytothérapie, Canémotion propose entre autre des séances d'ostéo-massage et de la rééducation par l'eau (hydrothérapie)..  Alors si vous ne connaissez pas encore... Foncez !

Total relâchement
Total relâchement

10 astuces pour rester au frais cet été !

10 astuces POUR que votre chien reste au frais cet été

Il fait beau, il fait chaud.. et votre loulou passe son temps allonger sur le carrelage en tirant la langue ? Cet article est fait pour vous ! Dans ce nouvel article, je vous livre toutes mes astuces pour protéger son chien de la chaleur ! 

1.Une serviette humide ou un tapis raffraichissant

 

Capone est du genre a passé sa journée sur le carrelage en tirant la langue. L’an dernier je lui mettais une serviette mouillée sur le sol : il y passait la plupart de sa journée. Le problème de la serviette mouillée quand il fait très chaud, c’est qu’elle est rapidement "mouillée mais pas fraîche" et qu’elle sèche quand même super vite (et qu'on met vite de l'eau partout en traversant l'appartement..).  On a donc investit dans un tapis rafraîchissant. Le principe : on fait tremper le tapis (40 min pour le nôtre), les petits grains de gel contenus à l’intérieur gonflent, et le tapis reste frais pendant plusieurs jours.  Le résultat est vraiment top, le tapis reste réellement frais plusieurs jours ! (J'ai testé le tapis Aqua Coolkeeper, celui de la photo) 
Vous pouvez le trouver ICI  par exemple :) (Lien affilié) 


2. Le ventilateur

Capone est juste fan du ventilateur. Il peut passer la journée allongé devant sans aucun problème ! 


3. Le kong rafraîchissant

Sans doute connaissez-vous déjà les Kong : des jouets que l’on peut remplir de nourriture.  Pour l’été, je remplie celui de Capone avec au choix : de la viande / des légumes / des fruits / un mix de croquette ou de pâtées.. Et je mets ça au congèle ! Il est fan ! 
Vous pouvez en trouver ICI (lien affilié)   


4. L'hydratation

Attention à ce que vos chiens s’hydratent bien. Laissez leur toujours une gamelle d’eau fraîche à disposition.  S’ils ont un peu du mal à boire d’eux-mêmes, vous pouvez les y inciter en mettant par exemple 2-3 petites croquettes ou friandises dans l’eau, ou encore en ajoutant des électrolytes à leur ration. Le mieux est de lui proposer des petites quantités d’eau régulièrement. 
En balade, vous pouvez notamment emmenez ce genre de gourde (ici) et (lien affilié) ou de gamelle pour chien ICI  (lien affilié) et  (là). (Testée et approuvée pour les 2 !)


5. Changez vos heures de sorties

Essayer de modifier vos heures de sortie pour de ne pas sortir aux heures les plus chaudes de la journée. Privilégiez les balades tôt le matin ou tard le soir. Attention également à la température du sol. Lorsqu’il fait chaud, l’asphalte l’est encore plus et brûle alors les coussinets des chiens. Attention aux blessures donc !   

Cap est quelque part sur cette photo
Cap est quelque part sur cette photo

6.  Mouillez votre chien

Pendant vos balades, essayez de trouver un point d’eau pour mouiller ou même baigner votre chien. Si vous le mouillez, privilégiez en priorité les coussinets, le ventre, et l’intérieur des cuisses. Mouillez- le avec de l’eau fraîche mais surtout pas gelée car elle aura l’effet inverse ;)  A la maison, vous pouvez également le mouiller avec un gant de toilette ou un brumisateur par exemple.  Il existe également des gilets rafraîchissants. 

EDIT 20/04/2018 : J'ai testé depuis le gilet raffranchissant Jet stream de Ruffwear (acheté chez Canémotion) que je valide ! Mais je vous prépare un article dédié :) 

 

Si vous avez un jardin vous pouvez également lui installez ce genre de petit coquillage rempli d’eau. Mais attention à ne pas laisser votre chien dans le jardin si il y fait trop chaud : il fait souvent plus frais dans la maison. 


7. Évitez les efforts lorsqu'il fait chaud

Evidemment, on annule toutes séances de canicross ou de sports canins lorsqu’il fait trop chaud. On privilégie les sorties aux heures les moins chaudes, sur des parcours ombragés et avec de nombreux points d’eau. En remplacement de vos séances vous pouvez emmenez nager votre chien : ça le maintient en forme et le rafraîchi ! 


8. Surveiller le coup de chaleur

Tremblements musculaires, vomissements, respiration difficile et rapide, gencives rouges… On appelle son véto (et on évite de poster la question sur les réseaux sociaux, ça vous fait juste perdre du temps avant d’aller au véto !)


9.  Attention aux coups de soleils !

Et oui, nos amis les chiens peuvent également attraper des coups de soleil, surtout ceux à la peau claire. Par exemple Capone à la peau rose juste au-dessus de la truffe et peut facilement attraper un coup de soleil à cet endroit, qui comporte en plus très peu de poils.

 

 


10. Ne pas laisser son chien dans la voiture

Evidemment, vous ne devez laisser votre chien enfermé dans une voiture sous aucun prétexte. La température y monte vraiment très très vite, et surtout de façon très très importante ! L'enjeu est vital ! 


Et toi, qu'elles sont tes astuces pour un été au frais ? 

 


Si cet article t'as plu, n'hésite pas à le partager :) 

Les autocontrôles

atelier sur les autocontroles avec canima

Le Samedi 22 avril 2017, nous avons eu la chance de suivre un atelier de 3h sur les autocontrôles avec Julie, présidente de l'association Canima

C'est partie pour une journée avec Canima.. Et sous le soleil en plus !
C'est partie pour une journée avec Canima.. Et sous le soleil en plus !

Atelier sur les autocontrôles

Nous avions rendez-vous à Animosfery  pour un atelier de 3h sur les auto-contrôles. La partie théorique se passe dans le hangar : c'est assez grand et à l'ombre. Les petits exercices pratiques se passent sur le parking. Julie alterne théorie et pratique donc c'est plutôt sympa pour les chiens.

 

On a commencé par revoir les différents stades de développement du chiot/chien. J'avoue ne pas m'y être penchée sérieusement pour l'instant et avoir trouvé ça super intéressant ! Cette partie à permis de situer les choses dans leurs contextes et de vraiment bien comprendre la suite de la partie théorique. 

On a donc pu voir que les autocontrôles s’acquièrent à partir de la 2ème phase de socialisation (à partir de la 5ème semaine), phase dite d'aversion. C'est là que le chiot apprend la communication, la peur, le détachement, fixe son seuil de tolérance, apprends les autocontrôles... 

On a également parler d'homéostasie sensorielle et de filtre sensoriel.Je vais essayer d'être concise mais claire.. C'est ce qui explique qu'un même événement peut provoquer des réactions différentes selon l'individu qui le vit. Ainsi, un individu réagit aux événements à travers son filtre sensoriel : chacun à un seuil de réactivité différent. Le seuil d'homéostasie sensorielle est celui qu'on ne dépasse pas pour son bien-être. Autrement dit, c'est celui au dessus duquel les émotions sont fortes, où il y a réaction. Ce seuil permet la régulation des émotions : réaction face aux événements d'une part, mais également retour au calme. 

 

Pour un même événement, l'individu A aura une réaction (émotion forte), alors que l'individu B non.
Pour un même événement, l'individu A aura une réaction (émotion forte), alors que l'individu B non.

Mais pourquoi les seuils  de tolérance sont différents selon les individus ? Et bien cela dépend principalement de ce qu'ils ont vu/vécu à l'élevage et chez vous entre leur 3 semaines et leurs 3 mois, autrement dit de sa socialisation. Mais pas de panique, ça peut toujours se travailler même à l'âge adulte ! En revanche, c'est plus long.. Il faut au minimum 10 événements positifs pour faire oublier un événement négatif au chien.

 

Un comportement de produit en 3 phases.

  • La phase appétitive : évaluation de la situation
  • La phase consommatoire : passage à l'acte 
  • La phase d'arrêt 

 Les auto-contrôles, c'est la capacité du chien à se contrôler. C'est sa "barrière mental".  

 

Indispensable pour une bonne journée : Gruyère, friandise Nutrivet et lamelle de viande séchée
Indispensable pour une bonne journée : Gruyère, friandise Nutrivet et lamelle de viande séchée

Un chien ayant un seuil d'homéostasie sensoriel très bas à un seuil de réactivité très haut et est incapable de gérer une information sensorielle.  Il présente alors par exemple de la peur, du stress, de l'anxiété.. Or ces émotions bloquent l'apprentissage. 

Le stress est une réaction physiologique et organique d'alerte. Il engendre diverses manifestations physiques telles que : accélérations de la respiration, tension musculaire, diminution du fonctionnement du système digestif (d'où les diarrhées de stress par exemple). Les réactions sont donc très proches de celle observées chez l'Homme. Néanmoins, la réaction globale est beaucoup plus violente chez le chien. En effet, ce dernier vit les choses dans l'instant t (il a très peu de capacité d'anticipation), ce qui décuple ces émotions. 

Capone attend sagement son tour avant de passer sur un exercice
Capone attend sagement son tour avant de passer sur un exercice

 

Les autocontrôles, c'est savoir gérer sa frustration, être autonome, apprendre au chien à réagir par lui-même sans imposer une barrière. Un chien qui maîtrise parfaitement les autocontrôles sera un chien plus posé mais aussi plus sûr de lui. De ce fait, il sera moins stressé par les choses qui l'entoure. De plus, pour apprendre, le chien a besoin de pouvoir penser par lui-même, ce qui nécessite donc la capacité d’autocontrôle. 

Apprendre à son chien les auto-contrôles, c'est lui apprendre que lorsqu'il est calme et ne cède pas à sa première impulsion, de bonnes choses arrivent. Ainsi, le chien apprend à canaliser ses émotions. 

 

Exemples d’autocontrôles :

  • poser une croquette par terre, et ne pas avoir besoin de dire "tu laisses" pour que le chien laisse. Il sait qu'il doit attendre le "ok mange" par exemple
  • ne pas sauter sur son humain quand on veut de l'attention 
  • ne pas s’exciter comme un fou parce qu'on joue à la balle 
  • ne pas se précipiter  quand on ouvre la porte
  • ne pas se jeter sur gamelle de nourriture

Le calme est payant, l'agitation non.

  Il faut absolument être calme et patient, sinon vous ne ferez qu'augmenter l’excitation de votre chien. 

On a retravaillé un des exercices : Trop fort ce petit chien !
On a retravaillé un des exercices : Trop fort ce petit chien !

 

Perspective de travail : 

Grace à cet atelier, on a pleins de perspective de travail. J'ai pris conscience de l'importance des auto-contrôles et de comment ça pouvait nous aider au quotidien. Julie a dit une phrase très juste : "un comportement indésirable qui persiste est forcément renforcé". Elle nous a conseillé de nous filmer en séance de travail, car on voit beaucoup plus de choses qu'en "direct". Je l'avais déjà fait une fois mais je pense que c'est quelque chose que je vais remettre en place. J'ai également des pistes et des exercices pour travailler son stress à l'extérieur et lui apprendre à gérer sa frustration. 

 

Bilan

Je ne suis vraiment pas rentrée dans les détails des mécanismes de l’autocontrôle ni de toute la partie théorie que l'on a pu voir lors de l'atelier sur les autocontrôles. --> Si vous êtes intéressées, vous pouvez participer au prochain atelier sur les autocontrôles, Canima en organise assez régulièrement.
Julie est très pédagogue et n'est pas du tout du genre à regarder sa montre (elle prend vraiment le temps d'expliquer à tout le monde, l'atelier sur les autocontrôles a durer plus de 3h30 au lieu des 3h prévues). De plus, elle n'hésite pas à donner des conseils personnalisés à la fin du cours et elle suit notre progression :) 

 

==> C'était une chouette journée, très enrichissante :) ! 

Et toi ? Ton chien a-t-il une bonne capacité d’autocontrôle ? 

"Dominance : mythe ou réalité "

LicOrnes, dominance et autres mythes

En réalité pour tout vous dire, je crois beaucoup plus aux licornes qu'à la dominance, et j'espère que cet article vous convaincra (pas de l’existence des licornes, mais du non-sens du mot dominance).

Je ne parlerai aujourd’hui que de dominance inter-espèce (homme-chien), j'aborderai la dominance chien-chien (intra-spécifique) dans un autre article. Je vais essayer de faire court pour ne pas vous noyez sous les informations, mais je vous laisse pleins de liens super intéressant pour aller plus loin à la fin de l'article. 

"On dit"

On entend beaucoup de chose à faire ou ne pas faire pour "être le chef de meute" Hmmm.. 

  • OUI Capone passe les portes avant moi
  • OUI Capone mange avant moi
  • OUI il monte sur le canapé (et même sur le lit)
  • OUI il peut s'asseoir plus haut que moi 
  • OUI il peut se coucher sur moi 
  • OUI quand on joue à des jeux (tire-tire par exemple) je le laisse gagner et même qu'il grogne

 ==> NON ce n'est pas un petit démon assoiffé de pouvoir, NON IL NE ME DOMINE PAS !!
(Et même qu'il mange de la viande cru et que ce n'est pas un tueur sanguinaire

Rrrrrr
Rrrrrr

Quelques définitions

Dominance :   "(Drews, 1993) : caractéristiques du pattern (ndt : comprendre ici schéma comportemental) des interactions agonistiques répétées entre deux individus, où l’issue est constamment en faveur du même individu et où l’opposant adopte une réponse de capitulation plutôt que de favoriser l’escalade (ndt : de l’agression). Le statut du gagnant invariable est alors dit dominant et le statut du perdant, subordonné. " 

La dominance se définit comme un conflit face à une ressource. Elle dépend donc de la ressource en question, de l'enjeu, du moment...  Ce n'est donc pas quelques choses de constant comme "mon chien est marron".  De plus, il n'y a aucun gène de dominance : la génétique et la race n'a rien à voir la dedans.

  

Chien : Mammifère, canidé carnivore aux multiples races. Caractérisé par sa facilité à être domestiqué, par une course rapide, un excellent odorat et par son cri spécifique, l'aboiement. (Larousse)

 

Homme : Primate caractérisé par la station verticale, par le langage articulé, un cerveau volumineux, des mains préhensiles, etc. (Larousse)

 

==> Vous n'êtes de ce fait pas un chien, et votre chien n'est pas un humain. (Jusque là je suis sure que vous suivez). Vous n'avez donc pas les mêmes codes (je vous en parlai d'ailleurs dans l'article sur les signaux d'apaisement).Je vais reprendre l'exemple du blog Primitif -Addict que j'ai trouvé très pertinent : celui de la vache et du cheval. Prenons donc par exemple l'exemple du cheval (qui est un un animal social, tout comme le chien).. Si je le mets dans un pré avec une vache..qui domine qui ? Vous n'en avez aucune idée et pour cause : ce n'est pas la même espèce, ils n'ont pas les mêmes codes.. etc etc.. Ils cohabitent, c'est tout. Exactement comme vous le faites avec votre chien

La petite robinette, qui tente de dominer mon copain (si si j'vous jure !)
La petite robinette, qui tente de dominer mon copain (si si j'vous jure !)

Et le loup ?

Parlons maintenant du loup... Et bien figurez-vous que le chien n'en n'est pas un. C'est exactement comme si vous abordiez le singe exactement comme l'Homme. Il est vrai qu'ils ont très probablement un ancêtre commun, mais ce sont aujourd'hui 2 espèces bien distinctes, avec chacune leur particularité (aussi bien d'un point de vue morphologique que comportementale). Alors pourquoi vouloir utiliser le modèle social de l'un sur l'autre ? 

 La théorie que l'Homme doit être le chef de meute, le "loup alpha" vient d'une étude qui a été mené dans les années 40. Etude très courte et prenant pleins de raccourci assez facile (c'est plus simple de tout expliquer par la dominance) et surtout.. Etude effectuée sur des loups ! Alors pourquoi vouloir appliquer le même modèle sur la relation homme-chien ? De plus, le biologiste qui avait mis en place cette théorie (David Mech) a depuis continué a étudié les loups et revient sur ce modèle hiérarchique. Il parle aujourd'hui de modèle familial : pas de loup alpha, pas de chef de meute. 

C'est bien mon chien.. soumets toi à ton maître ! niark niark
C'est bien mon chien.. soumets toi à ton maître ! niark niark

Construire une nouvelle relation

Pour vous comme pour votre chien, laissez tomber ces vieux concepts de dominance. Ne forcez pas votre chien à vous suivre, ne soyez pas un chef, ne lui impose pas les choses...Soyez un leader, un guide : donnez lui envie de vous suivre et d'être votre ami. 

Avec le concept de dominance, on suggère que notre chien doit nous obéir et qu'il ne faut d'ailleurs pas hésiter à utiliser des méthodes archaïques (violence, force, contrainte,..). Ces méthodes amènent 2choses : la peur et la résignation... Mais la peur conduit à l'agressivité. Votre chien n'est pas agressif parce qu'il vous domine, votre chien est agressif parce qu'il a peur de vous parce que vous essayez de le dominer....

Encore une fois, apprenez à comprendre votre chien.  Si il grogne il ne cherche pas à vous dominer : il exprime un malaise. Il se couche quand vous criez ? Il ne se soumet pas, il cherche juste à vous apaiser. Il passe la porte en premier ? Il est pressé. Il monte sur le canapé ? C'est confortable. 

" La violence est le dernier refuge de l’incompétence" Gandhi
" La violence est le dernier refuge de l’incompétence" Gandhi

Voilà, cet article me tenait particulièrement à cœur et j'espère qu'il amènera à faire réfléchir une grande partie de ceux qui le liront..Je l'ai volontairement fait un peu court, alors n'hésitez pas à aller fouiller dans les sources juste en dessous ;). Je suis actuellement en train de lire le livre "Dominance : Mythes ou réalité", je vous donnerai mon avis dès que je l'aurai terminé :).

Les mythes et autres préjugés ont vraiment la vie dure et même si le chemin est encore long il est grand temps que les choses changent.

Soyez digne de votre chien, il n'est jamais trop tard pour s'améliorer.  

 

N'hésitez pas à partager si ça vous a plu :) 

source: Ad canes, http://adcanes.fr/la-pa-pas-si-bete/
source: Ad canes, http://adcanes.fr/la-pa-pas-si-bete/

Sources

À cheval !

HU DADA !

Depuis petite, je suis passionnée par les chevaux. J'ai la chance de pouvoir monter à cheval plusieurs fois par semaine (voire tous les jours quand je trouve le temps)... et donc évidemment depuis que j'ai Capone il m'accompagne quotidiennement et il adore ça. Quand je lui dis "Cap on va au cheval ?", en 2 min il est debout devant la porte et me regarde genre "bon bah tu te dépêches"... De plus, il pleure dans la voiture 500m avant d'arriver (mieux qu'un GPS) ! Retour sur la vie de parfait petit chien d'écurie.  (Je vous en avais déjà parlé un peu ici

Cap, super cavalier !
Cap, super cavalier !

Au quotidien depuis le plus jeune âge...

Capone est tout de suite venu au cheval avec moi. Déjà parce que je trouvais important qu'il se familiarise avec les chevaux jeune mais aussi parce que ça aurait impliqué de le laisser seul à la maison beaucoup trop de temps par jour (vous savez, 5min au club = 2h dans la vraie vie). De plus, il y a toujours pleins de copains chiens qui traînent au club, donc c'était pas mal pour la socialisation non plus ! 

Je vous laisse donc avec des photos beaucoup trop chou de Capone au cheval (clic pour agrandir l'image)

- qui regarde attentivement sa maman dans le manège 

- qui profite du soleil et de sa liberté 

- qui joue avec les copains

- qui ramène son cheval du pré tel un parfait petit groom

- qui profite des balades dans les bois
==> Bref, un chien malheureux ! 

 

Des débuts compliqués

Sauf que... On dit qu'un chien apprend de ses erreurs.. Bah pas Capone... 
Petit, alors que je le tenais en laisse dans une main et la jument dans l'autre.. Capone a voulu tester le doux contact délicat d'un fer.. Il est donc passé sous les pieds de la jument.. il a hurlé à la mort, la jument ne bougeait pas genre "super confortable ce petit chien dis donc !" ... Bref, j'arrive finalement à pousser la jument le chien ne pose plus la patte par terre.. Direction le véto.. heureusement rien de casser ! Juste un bon coup qui ne sera qu'un mauvais souvenirs dans quelques jours ! 

Quelques temps après, alors que Capone grandit et passe maintenant la majeure partie de son temps en liberté au club, il retente l'expérience... Là encore rien de casser, juste une éraflure.. 

Ensuite, Capone devient grand et m'accompagne désormais en balade (dans les bois uniquement, aucun passage de route, bref pas de problème même avec un jeune chien) ! Après plusieurs balades au pas où tout se passe bien. On fait une balade où on tente le trot... Le chien au top, pas de soucis ! Je décide de tenter quelques foulées de galop.. Capone (en grand chevalier) décide de voler au secours de sa maman dont le fidèle destrier s'emballe (ou pas hein).. il part donc comme une balle devant et se met devant la jument comme pour l’arrêter... J'ai eu beau tout donner, la jument ne s'est pas arrêtée et le chien a fait un rouler bouler sous la jument.. Capone hurle, il a une petite égratignure mais il ne pose plus la patte, évidemment mon téléphone ne passe pas et je suis au fond des bois.. Je le porte jusqu'au retour au club.. A mi chemin je n'en peux plus et je le pose donc 2 secondes pour reprendre mon souffle... Et il repart comme si de rien n'était ! Finalement le véto confirmera qu'il n'y a encore rien de cassé, juste un peu de traumasedyl et une petite crème sur sa plaie.... (Bon depuis vous comprendrez pourquoi j'ai assuré Capone...)

Ensuite, Capone marchait assez systématiquement devant la jument sans faire attention... On a alors travaillé ça au clicker pour qu'il reste à coté de moi quand j'ai besoin. C'est à dire que quand je veux qu'il soit devant je lui dis "devant" et il se met une vingtaine de mètres devant, et si j'ai besoin qu'il soit au pied je lui dis "au pied" et il marche pile à mes pieds. Pour ça le clicker était vraiment bien : je cliquais et récompensais en jetant une friandise dès qu'il était à la place souhaitée, il a vite compris le truc ;) 

Bref, aujourd'hui j'ai des codes pour qu'il aille devant ou à mes pieds, mais il ne fait pas attention de lui-même pour autant ! A chaque balade il part devant faire sa vie, s'arrête parce qu'il a trouvé une super odeur.. Et si j'arrive derrière au trot ou au galop ça ne lui vient pas du tout à l'esprit de se bouger sauf quand je lui demande d'aller devant ! Au pansage il se couche encore régulièrement sous ma jument, et quand je lui demande de se décaler (systématiquement) il me regarde l'air étonné..

En fait, Capone adore sincèrement ma jument et ne voit pas du tout le danger... mais ce n'est pas réciproque.. Il est du genre à directement la rejoindre quand on arrive au pré, à mouiner dès qu'on la ramène et qu'elle rejoint ses copains, à lui lécher les naseaux dès qu'elle baisse la tête.. Bon elle elle le tolère beauuucoup plus qu'elle ne fait avec les autres chiens, mais ça s'arrête là. Capone est aussi amoureux de Phèdre, le gros de Paresse et Caresse... Phèdre est beaucoup plus tolérant avec Capone et il se laisse plus volontiers faire la toilette par Cap ! 

A cheval !

Depuis quelques temps, j'essaye d'apprendre à Capone à "monter à cheval". 
Pour l'instant à cheval il sait faire :

  1. assis 
  2. debout 
  3. couché 
  4. salut 
  5. le beau 

Bon il n'aime pas trop quand le cheval marche par contre, mais il reste de plus en plus longtemps, et ça va finir par venir ! 

Depuis quelques temps on a changé d'écurie et les chiens doivent être attachés.. Je le lâche donc beaucoup moins (il est passé de lâché au cheval 100% du temps à genre 3%.. ) mais on compense avec plus de balade en libre la semaine et de bonnes rando le week-end ! On travaille également en libre dans le rond de longe avec la jument (genre au pied/assis/couché/suit, et autres exercices) pendant que je longe la jument et il aime bien ça :) 

Parfait petit chien d'écurie <3
Parfait petit chien d'écurie <3

 

 

Et vous, votre chien côtoie-t-il régulièrement des chevaux et comment réagit-il ?

Qu'aimerais-tu que je détailles plus sur la vie de petit chien d'écurie ?  

Mon chien me parle : les signaux d'apaisements

la base des bases de la communication canine

Si le langage parlé est un des moyens principaux de communication que les humains utilisent, ce n'est pas le cas du chien. Même si votre cher kiki aboie un peu (beaucoup ?), vous allez voir qu'il communique surtout d'une autre façon, beaucoup plus discrète.  Si évidemment ils savent parfaitement décrypter la moindre de nos intentions, il serait bon que nous apprenions à décrypter les leurs : chacun doit s'ouvrir à l'autre et tenter de le comprendre : c'est cela une relation. C'est pourquoi aujourd'hui, j'ai décidé de vous parler "communication du chien". 

Capone est un chien très expressif. Il sait parfaitement se faire comprendre quand il veut quelque chose, quand il est mal à l'aise, quand il est content, quand il veut sortir...  

Là par exemple, il est conteeeent
Là par exemple, il est conteeeent
Là j'avais du prononcer un mot comme balade/croquette/poney... Vous voyez l'idée ;)
Là j'avais du prononcer un mot comme balade/croquette/poney... Vous voyez l'idée ;)
Là, il me montre qu'il est vraiment trop mignon, et mérite bien un bout de ma brioche, non ?
Là, il me montre qu'il est vraiment trop mignon, et mérite bien un bout de ma brioche, non ?
Trop content de son nouveau truc : pourquoi le dossier de canapé serait réservé au chat ?
Trop content de son nouveau truc : pourquoi le dossier de canapé serait réservé au chat ?
Là il me demande si je vais bientôt me lever parce qu'il irait bien se promener..
Là il me demande si je vais bientôt me lever parce qu'il irait bien se promener..
"Je peux monter sttttpl.. j'ai pris mon doudou pour dormir..."
"Je peux monter sttttpl.. j'ai pris mon doudou pour dormir..."

Est-ce que toutes ces manifestations ultra visibles même pour un non initié font de lui un chien avec une bonne communication ?  Et bien pas forcément. Il existe un langage plus subtil et plus difficile à voir et à comprendre quand on ne le connait pas... Zoom sur les signaux d’apaisement

Les signaux d'apaisement

Qu'est-ce que c'est ?

C'est un ensemble de moyens de communication gestuelle permettant au chien d’apaiser une situation tendue, de montrer qu'il est pacifiste, de montrer son inconfort ou de s'auto-calmer. D'après Turid Rugaas (éducateur et comportementaliste reconnue internationalement), il en existe une trentaine. 

Les chiens utilisent ce langage pour communiquer entre eux, mais également avec nous. Tous les chiens équilibrés et correctement socialisés communiquent ainsi. C'est un langage universel, tous les chiens le comprennent, à condition de l'avoir appris.  Ce moyen de communication s’acquièrent au contact de la mère, de la fraterie et d'adultes équilibrés. C'est donc un langage que le chien acquière dès le plus jeune âge (et qui explique en partie pourquoi il faut laisser les chiots avec la mère).

Pourquoi le chien a besoin d'émettre ces signaux ?

Le chien est un animal social. Dans un groupe de chiens, il est absolument vital qu'ils communiquent de façon claire afin d'éviter les conflits et d'assurer la cohésion du groupe

Et nous dans tout ça ?

Si votre chien tente de communiquer avec vous par des signaux d’apaisement et que vous les ignorez (ou pire les punissez !), votre chien va arrêter de les produire et peut donc devenir agressif : en réalité, il aura tenté de vous communiquer son inconfort à de multiples reprises, mais vous n'avez pas écouté. Plus vous comprendrez plusieurs de ces comportements et plus vous pourrez vous adapter en fonction
Exemple : 

  • Lorsque votre chien joue : jeu ou agression ? Il suffit d'observer ces signaux !
  • En compétition, on peut parfois voir des gens encourager fortement avec la voix  (pas en mode réprimande, mais en encouragement beaucoup trop insistant).. Et le chien s'assoit... ! Non ce n'était pas pour énerver son maître : les encouragements trop insistant l'ont juste mis mal à l'aise !
  • Vous êtes énervés, vous rappelez votre chien pour la 3485964839ème fois.. et il revient tout doucement, en reniflant le sol et en faisant des détours.. Énervant n'est-ce pas ? En réalité, il cherche juste à vous apaiser !

Liste non exhaustive de "Calming signal"

Se lécher la truffe

Ce sont des petits coup de langue très rapides et très discrets. Ils indiquent que le chien est mal à l'aise. 

Renifler

La jument couche les oreilles.. Capone renifle le sol, tourne la tête, se lèche la truffe... "Ne m'attaque pas je suis en paix"

Tourner la tête/le corps, détourner le regard

Il peut y avoir plusieurs raisons, mais le but est d'apaiser la situation : 

- individu inquiétant : il ne souhaite pas établir le contact

-calmer un autre chien : éviter les conflits, calmer l’excitation...

- exercice trop long : c'est le cas ici ! Ça faisait un petit moment qu'on faisait des photos, il en avait juste marre.. Je ferai plus attention la prochaine fois !

 

Bailler

 

Si votre chien baille il peut y avoir plusieurs raisons : 

- il est mal à l'aise (il ne comprend pas ce que l'on attend de lui par exemple)

- il cherche à apaiser l'autre

 

 

 

(Il était pas TROP chou petit ?!)

 

Position de l'appel au jeu 

 

Comme son nom l'indique, position qui amène le jeu et le "je suis pacifiste !". Elle amène également l'autre à s'apaiser. 

Se secouer

 

Bon sur la photo c'est juste qu'il est mouillé, mais je n'ai pas de photo dans le bon contexte...

Ce comportement indique la fin de la situation : il "vide" ses émotions. C'est l'équivalent de "je passe à autre chose". 

Par exemple, lorsque Capone réagit/réagissait en laisse sur un chien, c'est systématique qu'il se secoue dès qu'il se calme. 

 

Se gratter

 

Le chien essaye d'éviter la situation qui le met mal à l'aise ou le stresse.

S'immobiliser 

Cela indique que le chien est mal à l'aise (peur par exemple) et cherche à se calmer ou calmer l'autre en expliquant qu'il n'est pas une menace. 

 

 

S'asseoir, Faire des mouvements lents, Se coucher, Plisser les yeux.. et pleins d'autres ! 

Voilà une petite liste non exhaustive de signaux. Apprenez à les reconnaître maintenant.. Au début, vous n'en verrez que très peu, et puis vous verrez que votre chien en produit à longueur de journée ! 

Ok je les vois ! Et maintenant ?

Maintenant que vous décryptez votre chien, vous devez prendre en compte ces signaux : NE LES IGNOREZ PAS ! La situation le met mal à l'aise ? --> Apaisez le (en stoppant l'action par exemple). Il ne comprend pas ? Soufflez et reprenez dans le calme, en décomposant plus l'exercice. Bref, vous êtes maintenant capable de communiquer avec votre chien, et de le comprendre ! 

Pouvons-nous les reproduire ?

La réponse est clairement oui, et c'est souvent très utile. Par exemple : Capone est mal à l'aise avec les inconnus. Je demande donc aux invités de bailler, tourner la tête, s’asseoir, ne pas le regarder.. Capone se calme trèèèès vite et finit même par venir chercher le contact ! 

Aller plus loin

Pour aller plus loin et en connaitre davantage sur les signaux d'apaisement, je vous conseille très vivement de lire le livre de Turid Rugaas "Les signaux d'apaisement, les bases de la communication canine". Je pense qu'il devrait être le premier livre que l'on lit à l'adoption d'un chien ! 

Et voilà, c'est parti pour des heures d'observation pour mieux comprendre votre chien pour une meilleure relation ! 
Et vous ? Vous connaissiez les signaux d'apaisement ? 

Tuto : La marche en laisse

la marche en laisse

Que votre petit doudou fasse 5 kg ou 45... Ce n'est jamais cool quand il vous arrache le bras pendant ses balades quotidiennes.... Attention...Astuces et exercices !

Cap qui marche sagement au pied :)
Cap qui marche sagement au pied :)

Exercices

Avant toute chose, sachez que les harnais anti-traction ou autres ne sont que des outils, et qu'ils ne peuvent se substituer à un vrai travail. Ils peuvent vous aider, mais c'est tout. Je vous présenterai certains de ces outils dans la suite de l'article. 

Je vais vous présenter ces 2 exercices de façon séparer pour que ce soit plus clair pour vous, mais vous pouvez faire les deux en même temps. 

Le piquet

Comme son nom l'indique, vous allez faire le piquet.. Je m'explique. 

Il s'agit d'une méthode de renforcement positif (encore et toujours ;) ).  Ce que votre chien veut, c'est avancer. Dès que votre chien tire, vous vous arrêtez. Quand il arrête de tirer et reviens vers vous, vous repartez. Repartir est donc sa récompense pour être à vos pieds : vous renforcez les bons comportements. 
Oui, c'est long et la première fois vous n'allez peut-être faire que 50m, mais peu importe !  Soyez patients, soyez cohérents dans vos demandes, et ça fonctionnera forcément. Ça ne sert à rien de tirer sur la laisse pour que le chien revienne (au contraire, il n'apprendra pas et vous pourriez lui faire mal), il faut vraiment qu'il revienne de lui-même. 

Avec friandises et clicker

Quand votre chien marche à vos pieds, vous cliquez et récompensez (en continuant d'avancer c'est mieux). Au début vous cliquez trèèèèèès régulièrement genre toutes les 2 sec C+R ( =  clic + récompense). Puis petit à petit vous espacez les clics. Attention à ne pas être trop gourmand, si votre chien retire, c'est que vous êtes allés trop loin trop vite ;). Dans ce cas, technique du piquet, on attend qu'il revienne à nous pour repartir. 

Quelques outils

Ces outils ne feront certes pas des miracles, mais ils peuvent néanmoins vous aider

Harnais anti-traction

Ce sont des harnais avec une boucle à l'avant. Voici un article non exhaustif pour choisir son harnais antitraction

La boucle à l'avant présente 2 avantages. Tout d'abord, votre chien à ainsi moins de force quand il tire. Deuxièmement, quand il tire il se "retourne" (enfin ça le dévie un peu quoi vous voyez l'idée) du coup il se reconnecte plus facilement à vous. 

 

Cap' et son harnais animalin reflex
Cap' et son harnais animalin reflex

Le licol halti

Le licol halti se met autour du museau/tête du chien.  Quand le chien tire, la muselière se referme et tourne la tête du chien vers son maître, ce qui le fait également ralentir. 
Je ne suis pas du tout fan de cet outil.. Je pense qu'il n'est pas à mettre entre toutes les mains car mal utilisé il peut faire beaucoup de dégâts (aux cervicales notamment), et qu'il doit toujours être utilisé en association avec un collier plat ou harnais (histoire de ne pas lui briser les cervicales si il démarre trop fort)..  Bref, il y a bien d'autres outils, et il vaut mieux s'armer de patience que de blesser votre chien... Oubliez donc cet outil ! 

Un mot sur les colliers étrangleur / tortacus etc..

Evidemment à bannir... Il blesse votre chien (dommages aux niveaux de la moelle épinière, des vertèbres.. des problèmes aux niveau de l’œsophage, de la trachée, du larynx,  l'étrangle.. ). Bref rien de positif pour votre chien... Ce n'est pas comme ça qu'il apprendra quoi que ce soit.. 

Les laisses à enrouleur...

Avec les laisses à enrouleur, la longueur de la laisse s'adapte en permanence. Il y a alors une légère tension, constante, peu importe à quelle distance est le chien. Le chien apprend ainsi à résister à cette tension et à aller au-delà constamment. Il est alors compliqué de lui apprendre à marcher au pied, sans tension, car il ne peut pas faire la différence. Privilégier une laisse 3 points, réglable selon la situation mais ne créant pas de tension constante. 

Vous pourrez néanmoins en prendre une une fois que votre chien saura marcher en laisse sans tirer ;) 

 

 

 

 

Voilà, avec ces exercices, du travail et un peu de patience, la marche au pied en laisse n'aura plus de secret pour vous ! En revanche, il faut évidemment que à côté de ces moments où votre chien doit marcher au pied il ait des moments de balade moins contraignant : en longe par exemple et idéalement en liberté

 

 

Votre chien marche-t-il au pied en laisse ? Cet article vous a-t-il aidé ?

Caniconférence Canissimo

cani-conferences "ordres, signaux et codes"

Le 01/12/2016, j'ai été à une conférence intitulée "ordres signaux et codes". 
J'ai décidé de vous faire un gros résumé un peu grossier sur ce que j'ai pu apprendre, mais de ne pas tout vous dire non plus.  Pourquoi ? Si ça vous intéresse (et j'espère que cet article vous donnera envie d'en savoir plus) je vous conseille de participer à la prochaine conférence, ce sera plus formateur que de lire mon résumé :) 

Kiki a bien travaillé lui aussi !
Kiki a bien travaillé lui aussi !

Organisateurs

Cette conférence était organisée par "Canissimo" en association avec "Le museau sur l'asphalte".  Il y en a plusieurs dans le même genre organisée en collaboration avec la ville de Lyon et le projet "lui et moi c'est pour la ville". 

Canissimo

C'est à partir de leur site que j'ai eu connaissance de la conférence. (Leur Facebook)

Rapidement....Basés sur Lyon, ils sont spécialisés dans l'éducation canine et proposent pas mal d'activités : du cours d'éducation aux sports canins, en passant par des stages et classes de mer ! 

Le museau sur l'asphalte

(Leur facebook)

Le museau sur l'asphalte  est une association qui a pour but de favoriser la cohabitation entre les chiens et les personnes en ville. Ils se sont donc investis d'une belle mission.. 

Quelques exemples d'actions : conférence pour une meilleure connaissance de l'animal, partage de l'espace public, valorisation du chien (avec des chiens visiteurs par exemple)...

"abboie"
"abboie"

Pourquoi aller à une cani-conférence ?

1- Pour avoir un nouveau sujet d'article (ça va ça va, je rigole)

2- Parce que j'ai un chien et que son éducation et son mode de fonctionnement me passionne, et que j'adore en savoir toujours plus à ce sujet !

3- Parce que c'est convivial, que ça permet d'échanger, de connaitre le point de vue d'autres personnes, de voir les choses sous un autre angle... Bref c'est très formateur ! 

La conférence

Le sujet

Voila ce qui était annoncé sur le site de Canissimo

""Assis, couché, debout", ça passe encore. Mais quand on commence à affiner tout ça, ça se complique ! Qu'est-ce qu'un "ordre" (le mot est-il d'ailleurs approprié) ? Comment apprendre un nouvel "ordre" à son chien ? Comment choisir le code ? Verbal, gestuel, contextuel ? Comment être sûr qu'il l'a compris ? Combien de mots/signaux peut connaître un chien ? Peut-on "pourrir" un ordre ? Comment jouer sur les apprentissage pour épater la galerie ou entraîner le cerveau de son chien ? Toutes les répondes à ces questions, et bien plus encore, dans la conférence sur les ordres, signaux et codes !

En association avec Le Museau sur l'asphalte." 

Qu'est-ce qu'un signal ?

Un signal peut être : un ordre, un incitatif, une invitation ou un indice. 

Les ordres : C'est une indication qui amène à un comportement de façon obligatoire : le chien est obligé d'obéir (ou du moins on décide qu'il doit y obéir).

Les incitatifs : Indication pour amener à un comportement. Exemple : tapoter sur une chaise pour qu'il y monte. 

Les invitations :  C'est une proposition, mais au fond que le chien y réponde ou non, on s'en fiche un peu. Il n'y a pas de caractère obligatoire. Exemple : "Tu viens me voir ?" Si il vient tant mieux, sinon tant pis. 

Les indices : C'est un élément de l'environnement qui donne une idée de ce qui va se passer. (Par exemple, Capone sait parfaitement que chaussure de sport=on va courir ou tenue de poney = direction le centre équestre !)

 

Un signal conduit à un comportement + une conséquence (car qu'il réponde ou non au signal le chien produit un comportement, et un comportement a toujours une conséquence : positive ou non pour le chien). 

 

Un signal peut être visuel (mouvement, mains dans la poche à bonbons, retenir sa respiration, se crisper..), auditif, olfactif, environnemental (contextuel)... 80% des infos sont non verbales

Méthodes d'apprentissage

Apprentissage opérant : Antécédent + comportement = conséquence

J'explique... 

L'antécédent provoque le comportement : ça peut être un élément de l'environnement, un signal... C'est le stimulus qui déclenche le comportement. 

Le stimulus peut être discriminatif : il prédit la conséquence et donc le comportement qui va être récompensé. Le stimulus est descriminatif selon l'expérience que le chien en a. 

Exemple appliquer à l'Homme :

Feu vert : vous passez, vous n'avez pas d'accident, vous arrivez entier au travail. 

Feu rouge : vous passez, vous tapez une voiture : il est probable que la prochaine fois vous vous arrêterez car vous connaissez la conséquence de votre comportement : feu rouge (signal) --> je passe (comportement) --> j'ai un accident (conséquence). 
En revanche, si : feu rouge (signal) --> je passe (comportement) --> je gagne 5min sur mon trajet (conséquence), il est probable que vous tentiez de reproduire ce comportement. 

Le feu rouge ou vert est donc un stimulus discriminatif : selon la couleur, vous vous doutez de la conséquence de votre comportement (passer ou s’arrêter), la conséquence étant différente selon votre vécu. 

L'apprentissage se fait donc selon la conséquence du comportement (volontaire). 

 

Apprentissage répondant  : cet apprentissage est lié à l'émotion 

C'est l'expérience de Pablov et du petit Albert. En gros, il s'agit de faire peur au petit Albert et de lui montrer un lapin blanc en même temps. Petit à petit il associe donc lapin blanc = peur. Il développera donc par la suite la phobie des lapins blancs, mais aussi du blanc et des lapins (effet d'extension avec les émotions, je n'irai pas plus loin pour l'instant mais j'espère pouvoir y revenir plus précisément dans un article un jour !).

Bref, le petit Albert n'a pas appris un nouveau comportement, mais a juste fait une association d'un stimulus avec une émotion. Ce n'est pas un apprentissage.

Si pour x ou y raison, un signal provoque une émotion négative chez votre chien (ex : "viens ici !"= peur = fuite), il suffit de changer le signal ;) !

Affiner le signal

  • Un signal peut être un geste ou un mot, selon ce que préfère votre chien et la discipline que vous pratiquez.
  • Pour être plus clair, avec vous et avec votre chien, on nous a conseillé une idée que je trouve génial et que je vais mettre en place rapidement : faire un dictionnaire :  tel mot/geste doit conduire à tel comportement précisément. Par exemple : chope = prend, porte= prend et déplace, donne = prend, ramène et pose dans ma main... (Ca manque clairement chez moi et je vais donc rapidement créer ce petit dictionnaire :) )
  • Un signal peut (doit ?) être généralisé : exemple porter un objet --> Le travailler avec pleins d'objets différents pour qu'il comprenne le concept du mot "porte" par exemple.
  • Un signal peut être modulé avec un modificateur de signal. Exemple : patte droite/gauche, marche vite/doucement.  Dans votre signal, le modulateur doit être placé avant le signal principal : droite patte et non patte droite. 

Signal acquis

Cette partie a répondu à une question que je me posais depuis un petit moment... A partir de quand on considère qu'un signal est acquis ? 

Et bien voilà la réponse apportée (réponse on ne peut plus satisfaisante, mais qui remet en cause l'acquisition de pas mal de signaux..) : 

  1. Le signal conduit toujours au comportement. 
  2. En absence de signal, votre chien ne produit pas ce comportement (en séance de travail évidemment). 
  3. Il ne produit jamais un autre comportement quand il y a le signal.

Changer de signal

J'y reviendrai dessus plus tard, mais pour aujourd'hui sachez seulement qu'il est possible de changer de signal quand le vôtre est "pourri"
J'entends par "pourri" que quand vous donnez le signal, le chien ne produit jamais ou rarement le comportement... exemple : vous avez  utilisé le" viens"  pour la douche/le rattacher/le disputer ... forcément il n'a plus confiance et ne vient plus. Dans ce cas-là, changez de signal. D'ailleurs, Yannick a également dit un truc encore une fois très juste : il est nécessaire que le chien sache ce qui l'attend (pour que le chien ait confiance en nous d'une part, et ne pas pourrir nos signaux type "viens" etc.) d'autre part). 

 

Signaux précieux

Ce sont des signaux toujours ultra récompensés. Exemple : le rappel d'urgence.

Chaîne de renforcement

Hhhmmmm en fait je détaillerai ça dans un autre article parce que je trouve ça intéressant et que j'en ai fait les frais avec Capone..Patience ! 

Autres

On a également abordé les chaînes de comportement (signaux successif), les signaux doubles, vu quelques concepts (Do as I do, Match to sample..).. Mais je ne vais pas tout vous raconter non plus !  

Mise en application

Outre le fait que j'ai appris pleins de trucs trop cool, voila ce que je vais mettre en application immédiatement : 

  • Faire un dictionnaire des signaux (et de là va découler pas mal d'exercice pour remettre les choses en ordre je pense..) 
  • Mettre un signal pour le début des séances de shaping (cf article méthode de clicker) , pour que Capone sache que j'attends qu'il propose un truc là maintenant ("vas-y") + ne propose pas des trucs tout le temps : lui apprendre à ne pas céder à son impulsion genre "je vois la target je la touche", mais attendre le signal "touche"..Pour ça apprendre aussi à ne rien faire : target--> rien --> récompense VS  target + signal --> touche --> récompense. 
  • Vérifier si Capone est plutôt geste ou plutôt mot.
  • Etre plus clair dans mes ordres et ne pas lui faire des blagues : ne pas utiliser "viens" pour aller à la douche par exemple.

En conclusion

Je vous ai fait un gros résumé et j'espère que ça vous a plu. Si vous voulez aller plus loin, je vous conseille vivement de participer à ce genre de conférence : c'est extrêmement enrichissant ! 

Je remercie Yannick THOULON pour la conférence on ne peut plus enrichissante ! 


Vivement la prochaine !! 

0 commentaires

Leurre, shaping et capture de comportement naturel

Différentes méthodes de travail au clicker

Il existe différentes possibilités de travail avec un clicker. Je vais donc vous les présenter.

Leurre, shaping et capture de comportement naturel.

Dans un précédent article, je vous exposai le principe du clicker. Aujourd’hui, je vous explique différentes méthodes de travail possible avec le clicker. Personnellement, je n’en ai pas une que je préfère par rapport à l’autre, je trouve qu’elles ont toutes leur intérêt selon le contexte. 

Le leurre

Principe

Travailler avec un leurre signifie que vous travaillez avec une friandise qui va duper votre chien.  Le leurre est donc un moyen d’amener le chien à proposer le comportement attendu (par exemple quand vous voulez le faire asseoir en mettant une friandise au-dessus de sa tête).  Néanmoins, il est nécessaire de pouvoir vous en passez rapidement, afin que le leurre ne fasse pas partie intégrante du tricks. Par exemple dans mon tuto look, rapidement le chien ne regarde plus la friandise mais vous, et à la fin vous n’avez plus du tout besoin de friandise. Le leurre est donc là uniquement pour favoriser les premières apparitions du comportement attendu.

De plus, se passer de la friandise rapidement amènera votre chien à réfléchir de façon plus importante qu’en suivant simplement votre petite friandise.  

 

Attention donc à l’utilisation de la friandise ;) 

En pratique

Avec une friandise (ou un jouet), vous cherchez à faire réaliser un comportement à votre chien.  Dès qu’il amorce le moindre mouvement dans le sens du comportement recherché, vous cliquez et félicitez. Par la suite vous attendez que le mouvement soit bien entamé, puis vous ne cliquerez plus que le mouvement final / comportement attendu. 

Shaping

Principe

Cette fois la friandise (ou autres) est uniquement une récompense, et pas un moyen d’amener le chien à proposer le comportement.

Avec cette technique, on va récompenser chaque petit mouvement initié qui irait en direction d’un comportement recherché, et j’insiste bien sur le fait qu’au début il faut récompenser le moindre petit mouvement qui irait dans le sens de ce que l’on recherche (ex : on veut qu’il ramasse la balle, on clique dès qu’il regarde dans la direction de la balle, ne pas attendre qu’il s’en approche et encore moins qu’il la prenne).

 C’est le chien qui propose des choses, à nous de savoir ce que l’on souhaite récompenser ou non.

Avec cette méthode, le chien s’implique davantage qu’avec le leurre : il doit réfléchir à ce que vous venez de cliquer afin de reproduire le comportement, il ne se contente pas de suivre le mouvement de la friandise.  Néanmoins, cette méthode est longue et demande beaucoup de patience.  Veillez à ne pas brûlez les étapes sinon vous allez perdre toute la concentration et la motivation de votre chien.  

 

Je trouve cette méthode passionnante, elle demande une réelle réflexion, une participation active du chien (et j’adooooore son petit regard quand il se creuse la tête pour comprendre ce que j’attend de lui). De plus elle évite les mauvaises associations entre une friandise et un tour, comme c’est le cas avec le leurre.  Cette méthode est très efficace, mais je pense qu’elle demande un peu plus d’expérience. :)

En pratique

Par exemple pour un assis, on va récompenser chaque petit mouvement des hanches vers le bas, puis un peu plus bas, puis le assis.

Ses débuts d'arbre droit contre le mur.. Il faudrait que je refasse des photos plus récentes !
Ses débuts d'arbre droit contre le mur.. Il faudrait que je refasse des photos plus récentes !

Capture de comportements naturels (=capturing)

En principe

Il s’agit de capturer un comportement que le chien propose naturellement.
Cette méthode est utile et efficace pour  les comportements naturels mais elle ne peut évidemment par être employé pour tout (essayer d’apprendre à votre chien à faire l’arbre droit sur un mur avec cette méthode par exemple). 

En pratique

 Par exemple pour le assis, on récompense dès que le chien s’assoit.  Quand le chien comprend que l’on souhaite le faire asseoir (car ça fait plusieurs fois qu’on récompense à chaque fois qu’il s’assoit), on commence à associer un mot.  Par exemple j’ai utilisé cette technique pour le « au panier » : je récompensais chaque fois que Capone allait dans son panier, puis j’ai progressivement ajouté le signal « au panier », et maintenant c’est totalement acquis J

Dans tous les cas...

Peu importe la méthode utilisée, n’oubliez pas de  « demander peu, et de récompenser beaucoup » . Faites des petites séances pour garder votre chien motivé et concentré ! 

Le clicker training

Le clicker training

Dans un précédent article, je vous ai parlé de l’éducation positive, basé sur le renforcement positif.
Je vais aujourd’hui vous parlez du clicker training, qui s’inscrit parfaitement dans cette philosophie. 

Un "salut" au bord du lac de Miribel
Un "salut" au bord du lac de Miribel

Histoire

Je ne m’étalerais pas mais non, ce n’est pas juste un effet de mode vu que ça existe depuis les années  40… Cette méthode ne s’applique pas qu’aux chiens, mais aussi aux chevaux,  animaux marins pour les spectacles mais aussi les poules, les lapins, les moutons… (Si vous doutez toujours de la puissance de cette méthode je suis toute ouïe à vos arguments.)

wwaaahouuu (oui des dauphins sur un blog canin et alors ?)
wwaaahouuu (oui des dauphins sur un blog canin et alors ?)
Je vous laisse vous renseigner sur l'éducation des poules au clicker par vous même par contre, j'espère que vous m'en voudrez pas !
Je vous laisse vous renseigner sur l'éducation des poules au clicker par vous même par contre, j'espère que vous m'en voudrez pas !

Le clicker c'est quoi ?

(Une partie de ma collection ! Haha)
(Une partie de ma collection ! Haha)

Le clicker, c’est une petite boite qui fait « click »  (ça alors !) quand on appuie sur le bouton ou la languette métallique. (Jusque-là c’est facile non ?) Employé correctement, il vous permettra d’apprendre pleins de comportements/ tricks  à votre chien. 

Principe

Le clicker est un marqueur de temps. C’est-à-dire qu’il permet de récompenser un instant précis. Par exemple, vous pouvez récompenser le moment précis où votre chien prend la balle par terre (« prend »), le moment où il la rapporte vers vous (« rapporte »), ou le moment où il vous la pose dans la main (« donne »).. Si  par exemple vous donniez juste une friandise à la fin, votre chien ne saura pas exactement quel comportement vous attendiez. Autre exemple avec le « look » de mon premier tuto : Sans clicker : Est-ce vous récompensez le fait qu’il ait d’abord regardé la friandise ? Ou le fait qu’il vous regarde ? Le fait qu’il avance la tête pour attraper la friandise ? La question ne se pose plus avec un clicker correctement utilisé ! 

(horloge, marqueur de temps...)
(horloge, marqueur de temps...)

"Charger le clicker"

Charger le clicker signifie que votre chien l’a associé à la récompense. C’est-à-dire qu’il a fait le lien « un click = une récompense arrive». Attention, le clicker n’est pas une récompense en soi, mais juste un marqueur de temps, c’est-à-dire un signal qui indique à votre chien qu’il va recevoir une récompense.   Au début, la récompense est souvent une friandise, mais selon ce que votre chien préfère ça peut être chose (jeu, câlin, caresse...). Par exemple, quand Capone réussi un assis pas bougé, la récompense est souvent que je lui lance la balle (ou quelques choses dans ce genre-là).   

Mécanisme

Votre chien produit le comportement que vous désirez là tout de suite précisément è vous cliquez ! La récompense arrive quelques secondes plus tard, mais ce qui compte, c’est l’instant précis où vous avez cliqué. 

Différentes méthodes de travail avec le clikcer

Avec le clicker vous pouvez soit travailler avec un leurre, soit utiliser la méthode de shapping, soit capturer un comportement naturel. Mais je vous expliquerai ces 3 méthodes dans un prochain article J (Un peu de patience !).

Avantages

  • Le clicker produit un son neutre et toujours identique, contrairement à vous. Il sera donc toujours vu comme une récompense, ce qui n’est pas votre cas. Par exemple : votre chien met longtemps à revenir à vos nombreux rappels… Forcément vous êtes un peu énervé et ça se ressent dans votre façon de récompenser votre chien (Toujours récompenser un chien qui revient, même après 20 min !!). Le clicker lui n’est pas influencé par vos émotions (bah ouais, c’est une languette métallique...). Il est donc également reproductible.
  • Votre chien devient acteur de son éducation : pour obtenir la récompense (quelle qu’elle soit), il doit réfléchir et proposer le bon comportement. Il y participe donc activement.
  • Il est précis.  

Limites

Ce sont les mêmes que la friandise : très utile pour l’apprentissage, il faut néanmoins que peu à peu votre chien s’en passe.  Pour cela au début vous pouvez récompenser tous les « assis » par exemple, puis 9/10, puis 7/10,puis ½ etc… 

En pratique

On peut l’utiliser soit pour apprendre de nouveaux tours /comportements, soit pour modifier ou favoriser des comportements existants. pour savoir comment utiliser un clicker et quelles méthodes existent.. c'est par ici ! 

Exemple de tricks appris au clicker (comme tous ceux que connait cap en fait..)
Exemple de tricks appris au clicker (comme tous ceux que connait cap en fait..)

 

 

Allez... à vous de cliquer !


Sources

Tuto 1 : "Look"

"Look" ou "regarde"

Premier tuto de (je l'espère) une longue série.. J'ai décidé de vous présenter un exercice de base auquel on ne pense pas nécessairement en premier, mais qui permet pourtant de travailler la connexion avec son chien. 

Préface (ça le fait non ?)

J’ai donc décidé de vous parler d’un comportement de base qui, pour moi, passe même avant le assis ou couché : votre chien doit vous porter attention dans toutes situations, peu importe les circonstances, afin d’être réceptif à vos demandes qui suivront.  Le "look" est un bon moyen de travailler l'attention du chien. 

 

 Pour cela, plusieurs étapes. J’ai décidé de le faire sous format écrit avec des photos, ainsi qu’une vidéo pour résumer et illustrer le tout. N’hésitez vraiment pas à me dire les points à améliorer pour les prochains tutos ! 

Matériel

(oui je coupe les friandises en deux !)
(oui je coupe les friandises en deux !)

- Un clicker  (Et là je me rends compte qu'il faut vraiment que je fasse un article sur le clicker : pourquoi/comment tout ça tout ça .. )

- Des friandises

- Du temps 

Pas à pas

Etape 1

 Installez-vous tranquillement dans une pièce de chez vous, au calme. (Capone connaissait déjà le assis quand on a fait cet exercice, donc on l’a fait asseoir pour le faire, mais ça marche aussi debout.)

 

Placez-vous en face de votre chien, et placer la friandise devant vos yeux. Il vous regarde dans les yeux è Click et récompense (je noterai C+R pour le reste de l’article). Répétez cette étape plusieurs fois.

Etape 2

Écartez la friandise de quelques centimètres de votre visage, à hauteur de vos yeux environ. Quand votre chien arrête de regarder la friandise et vous regarde dans les yeux : C +R. 

Répétez plusieurs fois. 

Etape 3

Vous écartez encore progressivement la friandise, il vous regarde : C+R. Et ainsi de suite. Attention à augmenter la difficulté progressivement

Etape 4

Associez un mot à l’action : pour Capone c’est « Look », certains préfèrent « regarde », mais vous choisissez bien ce que vous voulez ;)  (vous refaites la même chose en disant look, il regarde C+R etc…) . Prononcez le mot avant le contact visuel. 

Etape 5

Enlevez la friandise, il doit vous regarder juste avec le signal « look » (ou autres au choix). 

Etape 6

Augmentez la difficulté : augmentez la distraction en changeant de lieu etc.. , augmentez la distance .. attention à augmenter la difficulté progressivement ! 

 

 

Vidéo

Une petite vidéo reprenant tout ça, je ne sais pas si c'est plus clair en photo ou vidéo ou les 2 ensembles ? (C'est le moment où je vous demande votre avis)

 

 

Education positive : késako ?

« L’éducation positive et amicale »… Le terme à l’air plutôt chouette ! Mais il y a quoi derrière ?

L’éducation positive est une éducation basée sur un partenariat avec le chien. Il s’agit d’instaurer une relation de type « gagnant-gagnant » et non de type conflit. Il s’agit donc d’une méthode d’éducation alternative aux violences éducatives ordinaires, dites traditionnelles. 

Une éducation consciente, patiente et construite

 

Consciente : Il s’agit de prendre conscience du ressentit de l’animal. Qui je le rappelle, en citant la loi, est un animal « doué de sensibilité ». Cette éducation prône donc la communication. (Je vous invite vivement à lire le livre « les signaux d’apaisements » de Turid Rugaas  si vous doutez encore que les chiens sont capables de communiquer).  Elle considère le chien comme un individu social, capable de raisonner, et vise à respecter l’intégrité du chien.

 

 

 

Patiente : Les résultats sont progressifs, ils se font par étapes et sont donc certes moins spectaculaires que d’autres méthodes, mais ils ont par contre le mérite de perdurer dans le temps. Il demande également de se remettre en cause. (ex : Peut-être que si le chien détruit en votre absence c’est qu’il manque d’activité et non juste « pour vous embêter ».)

 

 

 

Construite : Cette éducation est construite tout au long de l’apprentissage et même de la vie du chien. On ne peut éduquer son chien le matin en punitif, et le soir en positif. Elle s’inscrit donc dans un processus réfléchi. Ce processus doit être impérativement basé sur des connaissances, provenant non pas de « on dit », mais de faits scientifiques. (ex : la dominance chez le chien qui n’est qu’un mythe, mais je ferai un article plus tard là-dessus). 

 


Bienfaits

Cette éducation permet d’améliorer la relation que l’on a avec son chien, et de construire une relation basée sur la confiance.

En effet, le chien n’obéit pas par crainte de représailles, mais parce qu’il a réfléchi, et qu’il consent à faire ce qu’on lui a demandé (notez que j’utilise le terme de demande et non d’ordre, on pourrait aussi parler de signal). Pour mener à bien ce processus éducatif, le chien doit pouvoir s’exprimer sans crainte (y compris grogner, puisque c’est de la communication). A vous ensuite de comprendre pourquoi.

 

Attention, cette méthode ne signifie pas que l’on laisse son chien tout faire ! 

 


Applications

L’éducation positive vise à renforcer les bons comportements (on encourage le chien à les reproduire) et à ignorer les mauvais, de façon à diminuer leur fréquence (et proposer au chien un comportement de substitution). Tout d’abord, il faut savoir que le chien est un animal opportuniste : il fait ce qui lui procure immédiatement du plaisir ou du confort... On voit donc facilement pourquoi féliciter les bons comportements permet de les reproduire, et donc d’éviter les mauvais.

Pour cela, on utilise :

  • Le renforcement positif.(R+)  Autrement dit, la récompense. On ajoute quelques choses qui procurent du plaisir au chien (friandise, partie de jeu, caresse (pour ceux qui apprécient uniquement, et ce n’est pas la majorité !)…) La récompense doit intervenir directement après le bon comportement pour que l’association soit faite : le timing doit être parfait !*
  • La punition négative (P-). On retire ce que le chien désire. Exemple : ignorer un chien qui cherche de l’attention (ex : il vous saute dessus), s’arrêter quand il tire en laisse pour avancer plus rapidement, s’éloigner des copains quand il tire/aboie pour les rejoindre…

 En éducation positive, il y a donc aussi la notion de punition, mais elle est bien différente de la punition positive (ajout d’un stimulus désagréable). Pour éviter celle-ci, il est nécessaire d’anticiper les comportements du chien, et d’apprendre au chien ce que l’on attend de lui. 


Conclusions

Le maître n’est donc pas là pour réprimander. Il n’utilise ni la force ni la punition positive : l’éducation positive n’est ni douloureuse, ni conflictuelle. Au contraire, l'Homme sécurise et encourage. L’Homme n’est plus un dictateur, mais un guide, un leader. Attention, cette méthode d'éducation n'est pas permissive pour autant ;) 

 

 

 

Sources

Pour aller plus loin, je vous encourage à rejoindre le groupe facebook « Education Positive chiens » . 

PowerUser (forum : educationcanine)

Zen mon chien

Groupe facebook : Education Positive chiens 

Wamiz 

Tout sur la psychologie du chien - Joël Dehasse

Blog canima 

http://www.chien-education-elevage.com/

Au'tour du Chien, Véronique Valy