canicross-trail-running



10 bonnes raisons de faire du sport avec son chien

TOP 10 des bonnes raisons de faire du sport avec son chien !

Vous passez la journée assis derrière un bureau ? Et votre chien à dormir sur le canapé en attendant ? Les bienfaits d'une activité physique sont multiples, pour vous comme pour votre chien...alors c'est le moment de s'y mettre ! 

Voici 10 excellentes raisons de faire du sport avec son chien !

canicross, sport, chien, berger australien, course à pied, running, dog, australian shepeard, kalendji, décathlon

1. Pour le fun

Faire du sport avec son chien, c'est ludique, c'est fun et c'est sans prise de tête. Qui dit sport ne dit pas forcément compétition et vous pouvez tout à fait vous éclater en binôme même si la compétition ne vous attire pas. Et si un jour elle vous attire, il y en a pour tous les niveaux ! 

chien, complicité, berger australien, running, canicross, sport, kalendji

2. Pour cultiver le calme

Et oui, si votre Kiki vous détruit l'appartement en votre absence ou montre des signes d'anxiété, c'est probablement qui lui manque quelques choses.. De l'activité physique peut-être ? Généralement, après une bonne séance de sport, votre Kiki courra .... dormir sur le canap' ! Tout le monde sait que le sport améliore le sommeil et qu'il est également déstressant.. que du positif donc ! 

sleep, chien qui dort, sieste, dodo

3. Pour son épanouissement

Faire du sport avec son chien veut dire le sortir. Une sortie de plus veut dire se dégourdir les pattes, faire ses besoins, découvrir le monde avec sa truffe (et ça quand on est un chien c'est vraiment super chouette), faire de nouvelles rencontres canines.. Bref, que des trucs que votre Kiki va trouver vachement sympa ! 

ESD, european Sled dog, course, poursuite, chien , berger australien

4. Pour sa santé

Comme pour l'humain, la pratique du sport chez le chien permet d'améliorer sa santé : obésité (dont plus d'1/3 des chiens souffrent..), stress, système cardiovasculaire, immunité... Bref, faire du sport évite même des visites chez le véto !
Nb : si lorsque que vous caressez votre chien vous ne pouvez pas sentir ses cotes, ou que vous devez appuyer fort..c'est qu'il est trop gros ! 

canipaddle, paddle, chien, dog, proprioception
Par exemple le paddle permet entre autre de faire de la proprioception

5. Pour l'éduquer

Faire du sport va vous permettre d'éduquer votre chien autrement. Ca va aussi vous permettre de lui apprendre de nouvelles choses, d'augmenter son attention et sa capacité de concentration et d'écoute. 

câlin, chien, dog, complicité, sieste, berger australien

6. Pour aller au sommet de la pyramide de Maslow

Oui bon alors, évidemment, pour aller au sommet il faut déjà avoir les bases. Mais si vous lisez et suivez ce blog, je suppose et j'espère que les besoins physiologiques, de sécurité, sociaux et d'estime sont bien comblés. Il vous reste donc à combler le besoin d'utilité.. Et rien de tel que la pratique d'un sport pour cela !

pyramide de maslow, chien, besoin du chien, épanouissement

7. Pour améliorer votre relation

Faire du sport avec son chien c'est partager des bons moments avec lui. Vous apprendrez à le connaitre encore mieux, et lui à avoir encore plus confiance en vous...votre relation n'en sera que plus forte ! 

8. Se surpasser en binôme

Vous vouliez justement vous mettre au sport mais n'en avez pas la motivation ? Pas de soucis, Kiki en aura surement pour 2 ! Quand vous avez un petit coup de mou, regardez ça tête quand vous lui dites "on va courir ?"... Aucun doute, il aime ça et compte sur vous pour y aller ! vous surpasserez en binôme, vous serez là l'un pour l'autre, et c'est c'est beeeeaaaaau ! 

canicross, sport, chien, berger australien, course à pied, running, dog, australian shepeard, coupe, médaille, compétition

9. Parce que vous trouverez forcément le sport qui lui plait

Agility, attelage, cavage, canicross, canivtt, flyball, frisbee, obérythmée, pistage, ring, hoopers, ou encore canirando, swim and run, canipaddle.. Tant d'activité à partager ! Il y en a forcément une qui lui plaira... et à vous aussi ! 

chien avec des lunettes
malheureusement le cani-piscine n'est pas encore une discipline...

10. Est-ce qu'il faut vraiment une dixième bonne raison pour passer du bon temps avec son chien et partager des moments enrichissants avec lui ?

canipaddle, paddle, chien, dog, proprioception, miribel jonage, lac de miribel, lyon, lac

Pour vous lancer en canicross, c'est par ici

alors, vous commencez quand ?

0 commentaires

S'inscrire en club : Pourquoi et comment le choisir ?

Pourquoi s'inscrire en club ? Comment le choisir ?

Je pratique le canicross et le canivtt avec Capone depuis maintenant bientôt 2 ans. Nous avons rejoint un club après 6 mois de pratique. Nous pratiquons l'agility également depuis un peu plus de 6 mois maintenant, en club également.  Je reviens aujourd’hui sur les raisons qui m'ont donné envie de m'inscrire en club, et comment le choisir.

Canicross : Pourquoi s’inscrire en club ?

S'inscrire en club, ça permet tout d'abord de s'entrainer avec des copains, ce qui a plusieurs avantages : 

 

La sociabilisation : On a eu pas mal de difficultés au départ avec Capone pour les dépassements. On a pu travailler ça aux entraînements et régler le soucis. En plus il joue avec ses potos en fin de séance, et il a l'air de trouver ça cool ;)

 

La motivation : On s’entraîne et on progresse avec les copains, et ça c'est chouette ! Je vous avoue que si c'était pas pour retrouver les copains, j'aurais sécher plusieurs fois la séance du mercredi soir cet hiver (bon ok, pas vraiment vu que Cap m'en aurait beaucoup trop voulu). Les séances de fractionnés ou de côtes paraissent toujours plus faciles (ou du moins moins compliquées ?) lorsque l'on s'entraide à tenir le rythme. 
Et pour Cap pareil : son will to go lorsqu'il est seul n'est pas du tout le même que avec des copains ;)

 

 

 

Les apéros : S'inscire en club, c'est forcément se faire des copains (à moins que vous soyez vraiment quelqu'un de trèèès aigri...qui sait...). C'est défendre les couleurs d'un maillot, partager une même passion... Et boire des bières. 

 

Les conseils et le partage d'expérience : S'inscrire en club, c'est s'entourer de personnes avec de l'expérience, qui vous transmettront non seulement toute leur passion, mais aussi de nombreux conseils pour progresser. Ca évite de faire pas mal d'erreurs, et ça permets de progresser dans de bonnes conditions :) 

 

 

traineau chie traîneau berger australien alaskan esd neige cuvery plateau du retord aussie bleu merle
Sans Laure, Fab et Hopla nous n'aurions jamais fait de traîneau

Alors même si j'adore vraiment nos entraînements en tête à tête avec Cap et qu'il reste mes entraînements préférés, je trouve les entraînements avec les copains vraiment très complémentaires.

berger australien husky aussie chien dog
Courir en club : c'est se faire de supers copains : la Gallas Family par exemple !

Agility

Que ce soit pour le matériel où les conseils : il était plus qu'évident de pratiquer en club. On s'entraine en groupe le weekend, et j'essaye d'y aller de temps en temps en semaine pour bosser un point précis seule (slalom, zone...).  Bon là vu qu'il fait encore nuit tôt et que j'ai 30min de route hors bouchon.. en ce moment je n'y vais jamais en semaine..

Comment choisir son club ?

 

De manière générale, choisissez un club qui corresponde à vos valeurs et à votre vision du chien, de l'éducation, du sport. Renseignez vous aussi sur la vie au sein du club : ambiance, activités, sorties, ...

Pour cela, renseignez vous sur le club (le site internet donne généralement pas mal d'infos). N'hésitez pas à contacter le club pour plus d'infos, et surtout A FAIRE UN ESSAI (MEGA MEGA IMPORTANT) !  

 

Pour le canicross, nous avions discuté avec plusieurs personnes du club et nous avons participé à un entrainement club avant de nous inscrire. Nous avons finalement changé de club cette année. Nous nous entraînions beaucoup plus régulièrement avec les membres de ce club, beaucoup plus proche de nous géographiquement, les membres devenaient progressivement de vrais copains, la philosophie du club nous convenait parfaitement... et rejoindre le club officiellement est finalement devenu une évidence.

En canicross, honnêtement, je n'ai pas trouvé de club où tous les membres pratiquent l'éducation positive. En revanche, il était important de trouver un club qui respecte à 100% le fait que j'ai choisi cette méthode d'éducation, et donc un club qui ne me demande pas de travailler en tradi. Après chacun à ces méthodes d'éducation, à vous de trouver un club qui vous corresponde ;)

 

Pour l'agility, j'avais déjà voulu m'inscrire dans un club l'an dernier mais je n'avais pas trouvé mon bonheur. Soit un peu trop cher pour mes moyens, soit les horaires ne collaient pas avec mes dispos. J'avais également visité un club et fait un essai.. Mais j'ai fuit aussitôt lorsque j'ai vu que 100% des chiens avait un collier étrangleur et que l'on me l'a vivement "conseillé" (on était plus proche de l'obligation que du conseil..) . Je ne préférais pas pratiquer en club canin dans ces conditions !  J'ai finalement trouvé mon bonheur, qui correspond à 200% à mes attentes (prix, horaires, méthodes d'éducations) en septembre :)

 

 

 

Sachez que dans la plupart des clubs (tous même je pense), il n'y a aucune obligation de pratiquer des compétitions ! Vous pouvez tout à fait pratiquer en club avec une pratique 100% loisirs.. Alors foncez ;)

 

Débuter le canicross : FAQ

DÉBUTER LE CANICROSS : PaR Où COMMENCER ?

Je reçois souvent des questions sur quand et comment débuter le canicross. A quel âge ? Sur quelle distance ? A quelle fréquence ? Est-ce que je dois changer l'alimentation de mon chien ? Est-ce que je dois échauffer mon chien ? Alors voici un petit article pour répondre à toutes vos questions :) 

(Pour le matériel, c'est par ICI)

Canicross, chien, berger australien, running, course à pied

Quand commencer ?

L'âge minimum en compétition est de 12 mois pour le canicross, et 18 mois pour le VTT. Selon la taille de chien, il termine sa croissance généralement dans ces eaux là. 
Il y a 2 écoles : 
- attendre la fin de la croissance du chien 
- commencer de façon très progressive vers 8-10 mois de façon à développer la musculature du chien
Ce n'est qu'un avis purement personnel, mais je pense que vous pouvez tout à fait débuter vers 9-10 mois, mais sur de très courte distance et de façon ultra progressive, juste pour apprendre ce qu'est un harnais et ce qu'on attend du chien lorsqu'il le porte. 
Donc commencer à 10 mois en faisant de temps en temps : un bon échauffement, 400m en traction, et finir en libre comme récompense : oui. Commencer à 10 mois en attelant sur 5km... non.

 

Peu importe l'âge où le chien commence, il est essentiel de respecter ses règles : 

  • Faire un check-up chez le véto
  • Etre ultra méga progressif, aussi bien en terme de kilomètre que de fréquence. Allez y doucement, soyez attentif à votre chien et ne cherchez pas à l'épuiser. Je pense sincèrement qu'un chien qui termine sa séance épuisé est un chien qui va apprendre à s'économiser, et ne sera plus a 200% dans le harnais. Il faut même chercher à frustrer un peu le chien (en arrêtant lorsqu'il est encore en pleine forme), de façon à ce qu'il est envie de recommencer la fois suivante. 
  • Si vous ou votre chien n'êtes pas sportif, commencer en libre (là aussi, soyez progressif). Prenez déjà chacun un peu d'endurance avant de vous mettre en traction. (Et je suis la preuve vivante qu'on peut se mettre au canicross quand on était précédemment fan du canapé) 
Canicross, course à pied, chien, berger australien
Photo : Annette Gallas

Sur quelle distance ?

Le paragraphe du dessus à déjà répondu à cette question. Peu importe l'âge du chien, commencez par de toute petite distance et augmenter de façon très progressive. Généralement, les distance en compétition vont de 3 à 9km, souvent aux alentours des 5-6 km. Il existe aussi des canitrail, où la les distances sont évidemment plus importantes. 

À quelle fréquence ?

Là aussi, il faut être progressive. Tout comme nous, coureur, nous ne passons pas de 1 séance par semaine à 4, c'est pareil pour le chien. Prenez le temps, ne soyez pas pressés et respecter votre chien. 
En revanche, ça ne sert à rien de faire tracter votre chien tous les jours. Le libre est une très bonne chose pour bosser son endurance et c'est tout aussi important que de travailler sa force, sa résistance, sa puissance que l'endurance. Personnellement, j’attelle généralement Cap 2 fois par semaine.

Ces "semaines idéales" (= quand je suis pas blessée..) il fait généralement : une sortie canicross, une sortie VTT ou canicross, 2 sorties libres (et une ou 2 séances d'agility). Je m'arrange toujours pour qu'il ait au moins un ou 2 jour off où on se contente d'une bonne balade. N'oubliez pas que le repos fait partie intégrante de l'entrainement ;) 
Bon après, on fait ça pour s'éclater, je parle donc à notre petit niveau, loin de la recherche des podiums !  

Photo : Annette Gallas
Photo : Annette Gallas

Est-ce que je dois changer l'alimentation de mon chien ?

Oui et non. Disons que ça dépend de plusieurs choses : 
- sa nourriture actuelle 
- la fréquence et l'intensité de vos sorties 

 

Je pense sincèrement qu'une croquette avec 12% de lipide par exemple, c'est vraiment trop peu pour un chien sportif. Pour faire du sport 1 ou 2 fois par semaine, pas besoin non plus d'une alimentation spéciale très haute énergie ou de compléments alimentaires, mais il faut quand même une alimentation équilibrée et de qualité.  (Je ne parle pas là du haut niveau.)(Je parlais croquette ICI) 

 

Attention à ce que votre chien ne soit pas en surpoids. On a vite l'habitude des chiens gros (que l'on trouve normal..), mais ce n'est pas bon pour le chien d'être en surpoids, encore moins pour leur demander de faire du canicross ;) 
Pas besoin non plus de donner des friandises/snacks pour booster son chien pour aller courir 5km. Ce genre de complément est utile, mais sur des longues distances ;) 

Le seul truc que je donne à Capone comme compléments après les entraînements c'est un compléments pour aider à la récupération.Vous pouvez le trouver ICI (FENRIL)  Pas indispensable mais Cap adore et c'est sa petite récompense ! En plus comme ce n'est pas toujours un grand buveur ça m'aide à le faire boire. Vous pouvez aussi donner un réhydratant 1h avant la course pour aider les chiens à boire, surtout si il fait chaud

 

Dernier point pour l'alimentation : 

On ne donne pas à manger 3h  avant/après un entrainement. Les chiens valorisant très bien les lipides (contrairement à nous qui valorisons en premier les glucides), ils peuvent parfaitement courir à jeun sans problème ;)  

 

L'échauffement

OUI, l'échauffement est important pour le chien, tout comme pour vous (vous n'allez pas courir un sprint au saut du lit). 
Pour échauffer son chien , rien de plus simple ! Une petite balade en libre, on trottine un peu.. et voila ! Cet échauffement lui permettra aussi de faire ses besoins si ce n'est pas déjà fait. 
Pensez aussi à vous échauffer !! 

La récupération

Pour le retour au calme, rien de mieux qu'une petite balade. Pensez aussi à hydrater vos chiens. Mais par pitié, prenez le temps de marcher avec votre chien, de le féliciter, câliner etc.. J'ai horreur des personnes qui remettent illico le chien dans la voiture une fois l'arrivée passée.. Promis, votre bière sera encore là dans 10 min ! 
Vous pouvez également faire des massages et des étirements à votre chien A CONDITION QU'UN OSTÉOPATHE OU UN PRO VOUS AI MONTRÉ COMMENT FAIRE AVANT. On a vite fait de blesser son chien en faisant n'importe quoi, donc si vous ne savez pas faire, une balade et des papouilles c'est largement suffisant ;) 

Où courir ?

Perso je n'aime pas courir sur route. Je le fais parce que j'habite en ville et que je n'ai pas toujours le temps de prendre la voiture pour aller en forêt, mais ce n'est clairement pas ce que je préfère. Si je dois courir en ville, j'essaye à minima de passer par des parc (Pour les lyonnais : je cours régulièrement à la Tête d'Or ou à la Feyssine, avec une préférence pour la Feyssine où Cap peut être en libre). 
Bref : Je cours un maximum en nature (foret, champs etc). Pour autant, il m'arrive également de faire un peu de route, et parfois avec Cap. 
Avec Cap on ne fait pas de séance 100% goudron (parce que je déteste ça), mais si on part direct de la maison pour rejoindre le parc, on fait environ 2 voire 3km de goudron en tout. Le goudron est plus traumatisant pour les articulations et il faut s’en méfier dès qu’il fait chaud car il brûle les coussinets. Enfin bon, en même temps je ne cours pas avec Cap au-dessus de 20°C (ou de façon ultra méga exceptionnelle) , donc je n’ai pas ce problème en canicross ^^ 

En revanche, le goudron permet de tanner naturellement les coussinets et de les rendre ainsi plus résistants. Du coup le goudron c’est comme le chocolat : oui, mais à petites doses. 

 

J'espère que cet article vous aura été utile :) 

 

N'hésitez pas si vous voulez que j'aborde d'autres sujets (faut-il des bottines pour le chien ? / quels ordres sont nécessaires ? comment apprendre les directions ? / Comment et pourquoi faire aussi du canivtt ? / Comment motiver son chien ?  / S'adapter selon la météo / Les séances de travail spécifique /  Les différentes fédérations / Le ski-jo... ou d'autres sujets si vous avez envies !) à me laisser un commentaire et je compléterai cet article avec plaisir :)  

ski-joering, ski joering, neige, chien, canicross, berger australien, méaudre
Merci à Sophie, https://lyoncanin.fr/ pour la photo

2017 : le bilan

Bilan et bonnes résolutions

Bilan

Je n'ai aucune idée du nombre de kilomètres parcouru cette année. Je suis du genre à partir courir sans la montre, à oublier de l'activer, à la mettre sur pause et ne jamais la relancer.. Bref, si vous saviez déjà que je ne suis pas du tout du genre à courir pour le chrono ou la perf, vous savez maintenant que je ne cours pas non plus après les records de kilométrage annuel, et que oui, je suis tête en l'air ! 

Mais peu importe le nombre de kilomètre que l'on a parcouru cette année, on a quand même vécu des trucs supers chouettes. 

 

 

 

En février, on participait à notre toute première compétition en canivtt à Issoire. Mon copain la repris en compétition depuis, et moi à l'entrainement. L'an prochain il fera la saison en VTT avec mon copain et en canicross avec moi :)

 

 

Nous avons participé notamment cette année au canicross de : Issoire, Canicross du Grand Parc, Aromas, Ayn, Yenne, Pressins, Chimilin, Canicross de la flachère, Saint Chef. (Et peut-être d'autres que j'aurais oublié, mais je ne crois pas)

 

 

 

En juin, on participait à notre 2ème stage avec Anthony Le Moigne.: une ambiance parfaite, de supers copains, un petit chien parfait et de supers conseils !  

 

En juillet, je participais à ma toute première course sans chien. Je m'étais inscrite sur un relais avec mon amoureux : 6km, car j'étais parfaitement incapable de courir le 12 ! 

Début août, je cours mon tout premier 10km à l'entrainement, en un peu plus de 55min. 

Mi août, nous partons pour 15 jours absolument parfait de randonnée en Slovénie, principalement dans le Triglav. Mon seul regret pour ce voyage : que ce fut "si" court ! Mais j'ai bien l'intention d'y retourner ! :)  

 

 

 

Quelques jours après mon retour, Alice me motive à m'inscrire à la SainteLyon en relais 3. 

 

Fin août, je cours mon premier "trail" : un 9km, accompagnée par Alice (et Co était sur le 18)


 

Début septembre, nous nous inscrivons dans un club d'agility. Capone est au taquet et on progresse de semaine en semaine ! 

 


Le 17 septembre, je cours le 10 km du lac d'Annecy : mon tout premier 10 km avec un dossard, que je boucle tranquillement en 53min. 

 

 

J'accroche ensuite plusieurs dossards entre septembre et décembre : 

- 9km de la  ronde express ou je termine 3eme SEF.

- 11km pour le veto trail (qui aurait du faire 14)
- 13 km : trail des grisemottes


Viens alors la SainteLyon début décembre : 21km et 440 de D+, que je boucle en 6'56 du km en restant bien sagement dans ma zone de confort. Et dire qu'il y a 6 mois j'étais incapable de me lancer sur un 12 ! 


Je boucle cette année de dossard par le canicross de Saint Chef, où je partage une course magique avec mon Cap pour la nocturne au profit de la SPA du Dauphiné. 

 

Nous nous essayons ensuite brièvement le traîneau, et nous découvrons une nouvelle discipline : le ski-joering ! On adore ! 

 


 

Tout au long de l'année, on a également fait de chouette progrès : 

- sur le comportement de Cap au quotidien

- en proprioception  

- sur l'apprentissage de tricks 

 

Bref, on a cette année enchaîné les dossards, sans aucun autre objectif que celui de prendre du plaisir... et le pari est largement réussi ! On s'est éclaté, autant à l'entrainement qu'avec un dossard et c'est bien tout ce qui compte :) En plus les progrès sont là, et on va pas se mentir, ça fait plaisir ;) 

Résolutions

Je vais faire simple : continuer à faire tout ce que je peux pour l'épanouissement de Cap avant tout, et le mien ! J'ai environ 100000 projets dans la tête, je ne sais pas lesquels pourront se réaliser cette année et lesquels devront mûrir encore un peu, mais crois moi mon Cap, on a encore de bien belles aventures à vivres tous les 2

 

Merci pour cette année que l'on a passé ensemble, pour tout ce que tu m'apportes au quotidien, pour les remises en questions, pour être mon moteur à l'entrainement et plus généralement dans la vie

 

Et aussi.. Merci à vous de me lire ! Je prends un plaisir dingue à partager mes expériences avec vous, alors merci à vous de suivre nos aventures !

Courir de nuit

10 conseils pour courir de nuit

Si vous suivez un peu mes actualités sur facebook ou instagram (@capetcie), vous savez déjà surement que courir de nuit : j'adore ça !

J'ai déjà participé à une compétition en nocturne, je participe ce weekend à la SainteLyon en relais, et le weekend prochain je fais une nocturne en canicross..  Y'a pas à dire, c'est vraiment mon truc !

De toute façon, avec les jours qui raccourcissent je n'ai pas trop le choix. Je cours plusieurs fois par semaine de nuit, parfois sur route mais souvent sur des terrains un peu plus accidentés...

 Voici mes astuces pour une sortie de nuit réussie

1. Soyez visible

Dans cet article, je vous partageais mes astuces pour que votre chien soit visible de jour comme de nuit. Mais pour vous aussi c'est important ! Tenue fluo ou accessoire réfléchissant, ne négligez cet aspect de votre tenue ! 

Quand je cours de nuit j'enfile généralement : 

- mon cuissard Kalendji, avec ses bandes réfléchissante 
- ma frontale led sensor avec son bandeau réfléchissant 

- selon la météo un tee shirt manche longue avec des bandes réfléchissantes + mon gilet Kalendji ou ma veste Kari-traa, qui eux aussi comportent des éléments réfléchissants.

Bref, vous l'aurez compris : c'est important

2. Couvrez vous bien

Je ne vous apprends rien : il fait plus froid la nuit. Pensez à bien vous couvrir, mais pas trop non plus
Pour ma part : un sous-vêtement technique (chaud et respirant), et ma veste Tove de Kari Traa (acheté chez Run alp). Elle est à la fois chaude, respirante et légèrement déperlante. Idéale pour le temps qu'il fait actuellement ! Je rajoute également (si il fait vraiment froid) un tour de cou, un bandeau pour les oreilles et une petite paire de gants

3. Partez avec une bonne frontale

Ah la bonne frontale..  Autant si vous courrez sur des routes éclairées, une petite lampe est nécessaire pour être bien vu, mais pas forcément pour voir. Autant si vous partez en foret, ça devient obligatoire de savoir où vous mettez les pieds et d'anticiper ! Et si en plus vous avec un chien, c'est aussi sympa de voir où il est même un peu loin ! 
J'utilise la led sensor seo 7R, acheté chez Run Alp.  Je l'adore !  Je vois vraiment bien avec, elle n'est pas trop lourde, fonctionne avec batterie ou pile. Elle convient parfaitement pour des sorties trails ou du canicross

 

 

4.Ayez des piles ou batterie de rechange

Sur nos sorties canicross du mercredi, c'est systématique qu'une personne se retrouve sans frontale en milieu de parcours parce qu'elle n'a plus de batterie (oublie de la charger, frontale qui ne tient plus la charge..) . La solution : emmener une batterie de rechange ou des piles :) 

5. Partez accompagné

Si vous vous lancez pour la première fois dans des runs nocturne et que vous appréhendez (ou si ce n'est pas trop votre truc), partez avec un/des copain(s) ! Vous vous sentirez plus en sécurité en groupe et puis, plus on est de fou, plus on ris !

7 poilus et 9 humains, on était en sécurité !
7 poilus et 9 humains, on était en sécurité !

6. Choisissez votre parcours

Pour les premières fois, partez sur des parcours que vous connaissez très bien de jour. On perd beaucoup de ses repères la nuit et ce n'est pas le moment de se perdre ! De plus, vous pourrez mieux appréhender les nouvelles sensations en courant sur un parcours connu. Choisissez un parcours sans grosse difficulté technique pour commencer. 

7. Ne regardez pas vos pieds

C'est déjà vrai en journée, mais encore plus la nuit... Anticipez un maximum vos prochaines foulées. Pour ça, ne restez pas à regarder vos pieds ;) 

8. Soyez vigilant

En ville, faite attention (encore plus que la journée) à où et quand vous traversez. Attention aux voitures, mais aussi aux vélos et aux piétons !

En trail, on ouvre très grand ses yeux et on évite de battre son dernier record de vitesse dans une jolie descente ...  

En somme, faites preuve d'anticipation, soyez vigilant et attentif
 

9. Ne pas négligez l'avant et l'après

 Si vous courrez de nuit mais le matin, prenez le temps de réveiller votre corps en douceur. 

Courir le soir permet de libérer les tensions accumulées pendant la journée et de se vider la tête. Vous êtes certes réveillés depuis longtemps, mais aussi plus fatigués qu'au réveil... Encore plus si il fait nuit.  De plus, si vous ne faites pas attention vous risquez plus facilement une chute la nuit, raison de plus pour bien vous échauffer pour ne pas vous blesser ! Même si il est tard à la fin de votre sortie, ne négligez pas votre récupération. Prenez les temps d'un vrai retour au calme et de vous étirer, votre sommeil n'en sera que meilleur :). 

 

10. Pensez aussi à votre chien

Bah oui, à la base c'est quand même un blog canin.. Bon je vous avez déjà fait un article ICI, alors je fais juste un résumé :) 

Pour Capone : 

  • un collier lumineux 
  • une petite lampe de vélo de chez décathlon (petit prix et ultra pratique), à accrocher au harnais ou au collier 
  • un gilet fluo orange (que je ne mets que si on fait des sorties nocturnes proches de routes ou en journée avec la chasse) 

 

11. (BONUS ULTRA ESSENTIEL)

KIFFEZ !!

Etre bénévole sur une compétition

ETre bénévole sur une course : PAsser de l'autre Coté de la rubalise

Si vous avez participé à une course, vous avez forcément croisé des bénévoles. Qu'ils soient baliseur, à la buvette, au départ ,au retrait de dossard, à l'arrivée, au ravito, au chrono, photographe et j'en passe... Ces hommes et ces femmes de l'ombre donnent de leurs temps pour votre journée soit la plus réussie possible et que vous gardiez un bon souvenir de votre course. Ils sont là par tous les temps, en toutes saisons. Ils sont de tous les âges, de professions différentes et ont une expérience des courses différentes, ils sont parfois du club organisateur, parfois pas.  Le 1er octobre,  lors du Canicross du Bois de la Flachère, j'ai pu découvrir la course sous une autre vision : celle de l'intérieur.. 

 

 

On est prêt, on n'a plus qu'à attendre les concurrents !
On est prêt, on n'a plus qu'à attendre les concurrents !

J'avais déjà filé un coup de main sur des courses, mais de façon assez furtive puisque j'y participais . Cette fois-ci, je ne me suis pas alignée sur la ligne de départ. Non pas par obligation, mais par choix. Il faut des bénévoles  pour que la course vive et j'aurai bien d'autres occasions de prendre le départ. Cette fois-ci, je veux vivre les choses autrement

 

6:00. Réveil bien matinale pour un weekend où il n'y a pas de dossard.. Mais pas de dossard ne veut pas dire pas de compétition ! J'arrive à 7h30 sur le lieu de la course (d'autres bénévoles sont là depuis bien plus longtemps et ont même dormis sur place).  Chacun récupère son poste. Je serai donc baliseur/"commissaire" sur le parcours. J'ai donc passé la mâtiné à mon poste, à voir passer les compétiteurs (que ce soit en trot, en vtt ou à pied), indiquer la direction si besoin et les encourager. Le soleil est là : il fait beau mais pas chaud, un temps idéal pour une course encore plus réussie. Les concurrents s’enchaînent, je vois passer des visages connus, d'autres moins connus. Tous sont concentrés dans leurs efforts, mais beaucoup me sourient. Ils ont tous l'air content d'être là en tout cas ! La dernière concurrente passe : il s'agit du trinôme Cindy-Caroline-Gap . Cindy est malvoyante et Caroline est là pour la guider et l'aider. C'est assez incroyable de les voir évoluer ensemble. Je suis tellement admirative de ce trinôme ! Vient ensuite le temps des courses enfants. Je suis encore une fois sur le parcours, et je prends toujours autant de plaisir à voir passer les coureurs : des petits bolides, encore tout jeune mais qui donnent déjà vraiment tout ce qu'ils ont

Vient ensuite le temps du rangement, certes un peu moins marrant mais toujours dans la bonne humeur avec les copains ! 

 

Ma récompense ? Une centaine de sourires satisfaits de leurs courses

 

 

 

Poste en sous bois : c'était pas désagréable comme coin !
Poste en sous bois : c'était pas désagréable comme coin !
Emplacement idéal : je voyais passer les coureurs dans les 2 sens
Emplacement idéal : je voyais passer les coureurs dans les 2 sens

 

 

Sachez que les organisateurs préparent la course des semaines et même des mois à l'avance. Ils donnent leur possible pour la course soit réussie, mais ils ne sont pas infaillibles. Pensez à les remercier ou à leur faire un joli sourire ;) 
Merci au CTNI pour cette expérience, je recommencerai, promis ;) 

 

 

 

Et toi ? Tu as déjà été bénévole ? Tu comptes essayer un jour ? 

Traces de Canicross

TRACES DE CANICROSS : Où COURIR avec son chien?

Réalisé par 2 passionnées, Traces de Canicross est un site tout jeune qui a vu le jour ce 10 mai. Si tu aimes faire du canicross, mais que tu ne trouve pas d'itinéraire pour pratiquer avec ton poilu, que tu parcours toujours le même circuit et que tu aimerais découvrir de nouveaux horizons...  alors ce site est fait pour toi ! 

 

Sophie et Anaïs sont deux passionnées de canicross. Elles sont à l'origine d'une idée brillante : un site pour regrouper les parcours de canicross. Trouver un parcours avec ton poilu ne sera plus jamais une galère !

Aujourd'hui Cap&Cie vous en dit un peu plus sur cette super idée ! 

Le concept

Le but de ce site est de regrouper des itinéraires de canicross. Le site étant tout jeune, il y a pour l'instant une quinzaine de parcours mais vous pourrez bientôt en profiter beaucoup plus largement :). 
Les parcours sont présentés sur une carte, ce qui est bien pratique pour en trouver un proche de chez vous. De plus, on retrouve de nombreuses indications pour organiser au mieux sa sortie, je vous laisse découvrir lesquelles dans l'interview des deux créatrices. 

Interviews des 2 créatrices


Anaïs, une des créatrice, et sa fusée Jaëger (berger australien de 3 ans) 

& Sophie, l'autre créatrice, et son bolide Alpha (alaskan de 5 ans)

Depuis quand pratiquez-vous le canicross ? A quelle fréquence ?

Anaïs : Ça fait maintenant presque deux ans que je pratique (depuis que j’ai rencontré Sophie en fait ^^), minimum une séance de canicross par semaine, plus des entraînements de course à pied sans traction (1 à 2 par semaine)

Sophie : Je pratique le canicross depuis 6 ans, après avoir croisé la route du club de canicross le CTNI (ex. CTNI07). Je m’entraîne sur le même rythme qu’Anaïs.

 

Comment vous est venue cette idée ? Décrivez nous rapidement le principe du site et les informations que l’on peut y retrouver.

Nous aimons courir mais surtout découvrir de nouveaux parcours et de nouveaux paysages en compagnie de nos chiens. Plusieurs sites internet proposent de jolis tracés pour courir, seulement ils ne sont pas toujours adaptés aux chiens (parfois beaucoup de bitume par exemple). Nous souhaitions partager les endroits que nous trouvons à la fois intéressants pour la pratique de la course à pied ou du vélo, avec différents profils de parcours (parcours plats, avec du dénivelé, courts, ou longs) mais également adaptés aux chiens, en limitant les tronçons de bitume, et en donnant le maximum d’informations sur les parcours (points d’eau sur le parcours, chasse présente ou non, possibilité de laisser les chiens en libre…). Pour chaque parcours nous mettons également à disposition le fichier .gpx du tracé et la carte du parcours. Ce site s’adresse aussi bien aux sportifs qu’aux personnes souhaitant simplement faire une balade agréable avec leur chien.

 

Qui peut ajouter des traces ? Comment ?

N’importe qui souhaitant partager ses parcours de canicross peut nous envoyer sa trace. Nous avons à la fois besoin du fichier .gpx du tracé, et des informations concernant le parcours proposé. Pour cela, un fichier à compléter est disponible sur notre site, dans la section « Equipe et contact ».

 

Quelle(s) perspective pour le site ? (Si il marche bien une application par exemple ? ou autres ? )

Le site est encore tout neuf, mais nous espérons qu’un jour nous aurons des parcours dans toute la France ! Pour la suite, une application pourrait en effet être intéressante.

 

Quel est selon  vous LE truc indispensable pour une sortie canicross réussie ?

Anaïs : J’aurai tendance à dire une bonne dose de bonne humeur, à partir du moment où on s’amuse avec son chien, la sortie est réussie !

 

Quel(s) parcours avez-vous testé(s) ? Quels sont vos préférés ? 

 

 

Nous avons testé tous les parcours situés dans le Rhône et les départements adjacents.

Anaïs : Mon préféré serait sûrement celui d’Emondeau, puisqu’il est situé dans mon village d’enfance, de nombreux souvenirs me reviennent lorsque je le parcours.

Sophie : Mon préféré reste celui de Saint-Didier-au-Mont-d’Or qui nous a été présenté par les « Lévriers des Monts d'Or ». Ce parcours a tout pour faire une sortie bien réussie : du dénivelé, une partie technique, mais aussi une partie roulante en herbe, et de superbes paysages.

 

Merci beaucoup d'avoir répondu à mes questions :) 

L'avis de Cap&Cie :

Le site est vraiment bien pensé. La carte permet très facilement de trouver un parcours proche de chez soi et les nombreuses informations sur chaque parcours sont vraiment utiles pour préparer au mieux sa sortie.  Je pense qu'un site comme celui là manquait cruellement et qu'il va vraiment apporter beaucoup à pas mal de personnes ! 

Capone et moi allons pouvoir tester rapidement de nouveaux parcours.. On a hâte !
Capone et moi allons pouvoir tester rapidement de nouveaux parcours.. On a hâte !

Allez, on choisit un parcours, on charge l'itinéraire et on se lance ! 
Et si il n'y a pas encore de parcours proche de chez vous, n'hésitez pas à envoyer vos traces ! 

 

Si cet article t'a plu : n'hésite pas à le partager !

Remplir son coffre pour un week-end canicross

partir en weekend canicross

Voilà, maintenant vous êtes bien accro au canicross, vous vous apprêtez à partir en weekend compet à l'autre bout de la France (ou pas) mais...Qu'est ce qu'on met dans le coffre ? 

Avant de partir, je prévois toujours une petite liste pour ne rien oublier (ou le moins possible en tout cas...). Et aujourd’hui, je vais vous partager ma liste ! Bon, celle-ci est une liste pour canicross quand il fait froid, donc en été on n'oublie pas la casquette, la couverture rafraîchissante pour son kikinou  et tout ça ! (Sujet d'un autre article ?)

Le campement

On aime bien dormir sur place : c'est super sympa on aime bien (et aussi un peu parce qu'on n'a pas de sous). 
Du coup 2 options s'offre à vous : vous avez la chance d'avoir un super trafic/caravane/camping car...Ce qui n'est pas (encore ?) notre cas, ou vous avez l'option tente. Pour cet article, c'est cette dernière option que je présente. 

Bien dormir

Une tente : On a acheté la tente Fresh & Black de décathlon...ON L'ADORE ! Il y fait véritablement noir à l'intérieur (bien qu'une meute de husky qui se réveille à 6h30 ou un départ à 8h t’empêche assez vite de faire la grasse mâtiné n’empêche que c'est agréable). Pour le côté Fresh on le valide aussi : pour avoir comparé il y fait vraiment plus frais qu'une tente normale, même en plein soleil.  On l'a pris en 3 places : comme ça on a un peu de place pour caser nos affaires, et surtout pour caser Capone

Une bache : Pour mettre sous la tente. On a une bâche décathlon, là aussi rien à redire.

 

Une "couverture de sol" / plaid : On a pris ça (décathlon toujours), que l'on met du côté de Capone dans la tente (la où il n'y a pas nos duvets ou affaires)  pour ne pas qu'il déchire la tente avec ses griffes par accident. On prend aussi une petite couverture en polaire pour Capone, ça prend moins de place que son matelas de panier et pour la nuit ca va très bien (et puis il finit toujours sous la couette de toute façon).

 

Lampe et frontale : On emmène généralement les frontales, en cas d'envie nocturnes ou pour le soir. Néanmoins, dans la tente on a acheté celle ci: elle est top, lumière plus ou moins vive selon ce que l'on souhaite, s'accroche dans la tente, bouton facile à trouver même dans le noir...Bref top.

 

Des piles : pour la lampe,c'est mieux...

 

Des matelas auto gonflants : On a des antiquités de décathlon dans ce genre là (ils ont genre 13 ans), donc forcément ils ne se gonflent plus autant qu'avant mais ils font quand même le job...mais on rajoute parfois un tapis de sol style tapis de gym.... Ce sera surement un investissement à venir.

 

Des duvets /couette :  là aussi ils ont 13 ans... donc forcément ils ne sont plus au top...Parfait pour des températures moyennes, mais pour le froid ou les températures négatives on rajoute une couette par dessus ;) 

 

Oreiller : Soit oreiller de camping, soit je mets un vêtement en boule... Ca dépend de ma motivation à charger la voiture ! 

 

 

Capone surveille sa tente avec sa balle au col de la loge
Capone surveille sa tente avec sa balle au col de la loge

Bien manger

Si il fait vraiment bien froid, pas besoin de glacière pour la nourriture : de toute façon il fait aussi froid dehors que dans un frigo (voir beaucoup plus froid). Au col de la loge mon Nutella et ma brioche ont même congelés :( . 

Pour vous préparer à manger il va falloir:

- Un réchaud (et on vérifie bien qu'il reste du gaz

- une casserole 

-un sac poubelle parce que vous n'êtes pas des petits cochons et vous laissez les lieux propres 

- du sopalin 

-allumettes ou briquet 

- un jerrycan d'eau

 

Pour manger il vous faut :

- de la vaisselle / popotte 

- de la nourriture : généralement pour le soir on se fait des pâtes à la maison, qu'on réchauffe au réchaud (les pâtes c'est la vie). Pour le petit dej : thé, café soluble, (on fait chauffer l'eau au réchaud), du jus de fruits, du pain, du nutella (pâte à tartiner pardon!), des gâteaux, des fruits...Bref ce que vous voulez...mais pensez quand même que vous allez courir après.

- de quoi boire l'apéro avec les copains : parce que le canicross c'est aussi ça. Alors bière, saucisson, pistache....C'est à vous de voir ! (mais si y'a des pistaches pensez à moi svp) 

- de quoi vous asseoir : chaise ou tabouret pliant par exemple.

-Une table. Je pense qu'un jour on investira là-dedans, mais en attendant on mange sur la caisse de Capone. La taille ne va pas trop mal et ça nous évite de trimbaler des trucs en plus. 

- Pour manger à l'abri, on a trafiqué un système tarp de chez décathlon. Bon, c'est au point pour l'été, par contre ça l'est pas du tout pour la pluie et le vent, il faut qu'on bidouille un autre système d'attache ! 

Adaptation du systeme tarp de décathlon + une bâche sur le partner
Adaptation du systeme tarp de décathlon + une bâche sur le partner

Autres

- Des vêtements de rechange pour le soir (quand vous serez trempé et pleins de boue vous serez content d'enfiler un truc sec et chaud) + un pyjama 

-une paire de chaussures autre que vos chaussure pour courir (là aussi c'est sympa d'avoir les pieds au sec pour la soirée)
- Selon le temps : un imperméable, un parapluie, ...

- du PQ ( ça peut toujours servir voyez...)

- Un appareil photo pour immortaliser tout ça

- Une batterie externe pour charger votre téléphone

- une trousse de secours pour vous et votre chien (traumasedyl, creme désinfectante, baume coussinet, chaussette, etc) 

-vos affaires de toilettes (brosse à dent...) et de quoi vous doucher s'il y a une douche sur place.

Petit dej' dans la voiture au col de la loge : on avait genre vraiment froid !
Petit dej' dans la voiture au col de la loge : on avait genre vraiment froid !

Pour la course

Pour vous

- Vos vêtements pour les 2 jours (chaussette, manchon, haut, bas...) 

- Vos chaussures

- Votre porte dossard ou épingle à nourrisse 

- votre licence / certificat médical

-Baudrier et ligne de trait

 

(Si CaniVtt : vtt, gants, casque, ligne vtt et barre de trait. Plus des rustines, pompes, trousse à outils... )

 

Pour votre chien

- Le carnet du chien

- Le harnais

Pour votre chien

-Son manteau si il en a un et qu'il fait froid (on en a acheté un à Capone car le soir il tremblait dans la tente au col de la loge)

- Une serviette pour le sécher (ca évite qu'il rentre trempé dans la tente et qu'il aille direct se rouler dans votre duvet)

- ses croquettes

-sa gamelle

- son petit sachet de récupération (capone adoooooooore) et/ou ses électrolytes

- des friandises

-une laisse et un collier/harnais 

-une grande longe (pour l'attacher à la voiture par exemple)

- un jouet pour l'occuper et le détendre (on laisse souvent sa balle à Cap) 

 

 

L'heure du gros dodo
L'heure du gros dodo

Et surtout n'oubliez pas votre bonne humeur ! Le but est de se faire plaisir :)

Le Canivtt

le canivtt

Et voilà, il était temps que Capone apprenne à faire du vélo... Enfin vous m'aurez comprise... On s'est mis au canivtt !

 

 

NON pas comme ça...
NON pas comme ça...

Le canivtt.. c'est quoi ?

Comme pour le canicross, c'est un sport que l'on pratique avec son chien.  On l'appelle également bike-joring. Le principe est simple : on attache son chien au vélo, et il nous tracte (bon, ça ne vous empêche pas de pédaler hein bande de feignasse). Qui dit traction dit matériel adapté.. Petit horizon donc du matériel.  

"Bon on y va là ??"
"Bon on y va là ??"

Le matériel

  • Un harnais de traction adapté à la morphologie de son chien (comme pour le canicross quoi..). 
  • Un VTT (c'est mieux parait-il..). Ne pratiquant pas le VTT et ne voulant pas investir dans THE VTT à €€€€€, on a opté pour le rockrider 520 de chez Décathlon. Pour l'instant ça nous va bien (mais on vient de commencer, je le rappelle). Bon concrètement, j'y connais pas grand chose en VTT, donc je n'irai pas plus loin dans les conseils que : freins à disque au minimum. 
  • Un ligne de trait. Si la longueur était de 2m en canicross elle est de 2m50 en VTT. On l'attache au vélo. Comme pour le canicross, elle comporte un amortisseur pour absorber les chocs.
  • Un barre de traction. Attachée au cadre du velo, elle dépasse au-dessus de la roue avant, on passe la laisse dedans, et ça évite qu'elle se prenne dans la roue, MAIS surtout on n'accroche pas la ligne de trait à la barre de traction, mais bien au vélo. 


Bon et puis évidemment, c'est mieux avec des gants et un casque

 

 

Capone et mon copain en entrainement canivtt avec le CRAC :)
Capone et mon copain en entrainement canivtt avec le CRAC :)

Comment commencer

Ce n'est que mon avis personnel, mais je pense qu'il vaut mieux commencer par le canicross. Vous habituerez ainsi votre chien aux directions, à tracter etc... . Une fois que votre chien connait parfaitement devant/droite/gauche/attend...  Ca va tout seul !

 

Capone était déjà au top sur les ordres quand on est passé au VTT, 
On l'a emmené une fois en libre pour qu'il s'habitue au vélo, puis la fois suivante on l'a remmené en libre, mais on l'a attaché 400m à la fin du tour. Il a direct compris ce qu'on attendait de lui, il tractait bien, ok sur les directions... On a refait une fois une courte séance (genre 3km), Cap au top aussi. Et depuis on fait de vrais entraînements. 
Parfois je pédale, parfois pas : c'est ce qu'on appelle un entrainement de force
Ça nous permet de varier les entraînements en alternant avec le canicross. J'ai l'impression que Cap préfère le VTT (je suis un moins un boulet pour lui en VTT)...  On fera notre première compétition en canivtt à Issoire le week-end du 18- 19 février si tout va bien :) (un jour en canicross et un en caniVTT)....J'ai TROP HÂTE

 

 

Si vous avez d'autres questions sur le Canivtt, laisser un commentaire :) 

 

Will to go !
Will to go !

Nouvelle année : bilan et résolutions

L'heure du bilan

Je ne vais pas faire dans l’originalité, mais je profite de ce dernier jour de 2016 pour faire mon bilan de l’année (et une petite pause révision)

Mon Capone à 10 mois
Mon Capone à 10 mois

Canicross

Nos débuts

Il y a un an, Capone avait 10 mois, et moi je détestais courir. On a commencé à voir Manon (de la Justgo family team) se faire plaisir en canicross avec Justgo, son malinois…et c’est là qu’on a découvert cette discipline. On s’est pas mal renseigné, on a laissé Cap finir sa croissance tranquilou, on a acheté du petit matériel de débutant.. et c’était parti pour les premiers tests ! Petit à petit, on y a pris vraiment du plaisir jusqu’à s’y mettre un peu plus sérieusement et s’inscrire en compétition

Nos débuts
Nos débuts

Première compétition

J’avais couru le samedi, et mon copain le dimanche. Bon…on n’a clairement pas brillé, mais on y a pris beaucoup de plaisir, et c’est ce qui compte ! Ça nous a réellement motivé à poursuivre dans cette voie. Capone avait déjà montré beaucoup de progrès entre le premier jour et le deuxième. (Le premier jour il était paniqué, il refusait de s’approcher de la ligne de départ, il s’était arrêté tous les 2m attendre les copains/ juste comme ça/ regarder le paysage…  et le deuxième ça allait déjà mieux J.)

Première compétition
Première compétition

Premier stage

Cette première compétition nous avait tellement motivé, que peu de temps après on a eu la chance de faire un stage avec Antony Le Moigne.. On a pu apprendre 19983582930 milliards (je sais que t’as pas lu le nombre…) de trucs méga intéressants et on est ressorti encore plus boosté ! 

Période de mou

Est venu l’été, mon copain s’est cassé le bras… J’avais la flemme de m’entrainer seule.. Bref on s’entrainait pas aussi régulièrement que prévu.. 

Reprise des entraînements et des compétitions

En septembre on s’est remotivé, et on a repris les entraînements et les compétitions (Grand prix de France, La flachère,  Chezeneuve, Col de la loge, St Chef).

Des kilomètres, mais surtout des rencontres

On reste raisonnable, et on ne va généralement pas à plus de 2h de route de la maison…mais bon ça fait quand même pas mal de kilomètres ! On a parfois eu chaud (trop chaud), ou froid (trèèèès froid : col de la loge dans la tente : même mon pot de nutella avait gelé (oui j’emmène mon pot de nutella en tant que grande sportive!)) , mais on a fait pas mal de belles rencontres ! Il y a bon petit groupe à côté de chez nous, de plusieurs clubs différents, qui s’entraine régulièrement, et on a rejoint le mouvement. L’ambiance est juste top, pas de prise de tête, de guerre de club ou quoi que ce soit : juste du partage et de la course ! On a également pris une licence au CRAC, on participe aux entraînements pas trop loin de la maison (40min environ), et là aussi c’est vraiment top et super sympa ! Bref, on a fait plein de jolies rencontres !

 

Sophie, Cécile, Nelly, Léa, Michèle, Cindy, Annette, Ludovic, Manon, Magali, Fabien, David, Damien, Clarisse, Alexandra, et tous les autres.. Merci pour ces beaux moments de sports, j’espère qu’il y en aura pleins d’autres !

Petit dej' version col de la loge
Petit dej' version col de la loge

Des hauts et des bas

Avec Cap cap, c'est souvent 2 pas en avant, un pas en arrière.. Mais peu importe, on progresse quand même ! 

 

-          Capone s’est fait attaquer alors qu’il était en laisse plusieurs une fois, et une fois alors qu’un chien le doublait en canicross (enfin le chien a aboyé/grogné en se jetant sur Cap, et il a eu la peur de sa vie bien qu’il n’ai eu aucun bobo)… Evidemment ces mauvaises expériences l’ont rendu un peu réactif et on a eu pas mal de soucis avec ça... : méga réactif en laisse, impossible de se faire doubler en canicross sans qu’il se jette sur le chien (obligé de s’arrêter le tenir dans un buisson…). Heureusement on a été bien entouré (on a notamment pris 2 cours avec un éducateur) + des conseils d’autres canicrosseurs… et on a réglé le soucis (clicker, récompense, « ouiiiiiiii », « tu laisses », anticipation, tout ça tout ça…) (éducation positive donc.. #dedicasse) , Bref, plus aucun soucis !

 

-          Capone a beaucoup tendance à attendre soit mon copain soit moi.. Genre si il court avec mon copain et que je pars après ou qu’il me rattrape, il ne peut pas me doubler et m’attend.. et inversement.  Mais honnêtement ça va un peu mieux, je pense qu’à force d’entrainement ça finira par passer J

 

-          La semaine dernière, Cap a re-eu un incident, avec des énormes staff qui ont voulu attaquer Capone.. La fille qui les « tenait » est tombée tellement ils ont tirés fort pour se jeter sur Capone.. Heureusement j’étais avec  mon copain et il a pu récupérer Capone avant que les 2 chiens n’en fassent qu’une bouchée.. . Evidemment depuis on a re des problèmes en laisse, mais on retravaille au clicker et on revoit déjà des progrès, mais il faut s’armer de patience !

 

-          Notre manque de régularité à l’entrainement nous fait défaut… Officiellement, on s’entraine 2 fois par semaine, une fois en traction et une fois en libre. En réalité on fait plutôt juste un entrainement traction.. Enfin Capone fait pas mal de libre mais je suis souvent à cheval !

  

-          Capone a fait beaucoup de progrès sur pleins de trucs : il marche parfaitement au pied, il ne détruit plus rien en notre absence, il a de plus en plus de rappel et il est toujours aussi craquant.. que demander de plus !

Objectifs et bonnes résolutions

Faire le bilan c’est bien, surtout parce que ça permet de se fixer de nouveaux objectifs et de nouvelles résolutions ! 

Coté blog

  • Etre plus régulière.. J’ai 2 tonnes d’idée d’articles, mais entre le cheval, le chien et les études, j’ai souvent du mal à trouver le temps… 
  • Organiser un jeu concours ! En février (après mes partiels) je pense organiser un jeu concours sur ma page J  
Canivtt du 31/12/2016 : les débuts en vtt !
Canivtt du 31/12/2016 : les débuts en vtt !

Coté Cap

  • Etre plus régulière dans nos entraînements (et m’acheter un mental), et faire un max de kilomètres !
  • Continuer à prendre beaucoup de plaisir
  • Etre plus régulière dans l’apprentissage de tricks (en fait là avec mes partiels je ne vie plus, et ça passe carrément à la trappe…)
  • Bosser la proprioception : je m’y intéresse depuis un petit moment, mais il faut que je m’y mette sérieusement !
  • Faire un max de rando
  • Pourquoi pas commencer le canivtt en compétition (enfin mon copain et Cap)
  • Commencer une nouvelle discipline -oui je sais j’ai passé tout l’article à dire que j’ai le temps de rien-  mais je voudrais vraiment me renseigner pour faire un nouveau truc (en plus du reste mdr) avec mon Cap.. genre agility ou troupeau, selon ce qu’il préférera.. Enfin on verra déjà à faire des initiations cet été J  ! 

 

"Les seules limites sont celles que tu t'imposes."

Voilà, j’espère pour vous que l’année a été bonne, et j’espère surtout que 2017 sera meilleure !

 

NO PAIN NO GAIN ! 

Le matériel de canicross

Le matériel de canicross

ÇA Y EST ! VOUS ÊTES MOTIVÉS POUR COMMENCER LE CANICROSS ! MAIS MAINTENANT...IL FAUT S'ÉQUIPER !

Après vous avoir lu mon article vous présentant rapidement le canicross, je suis sûre que vous voulez vous y mettre ! Oui mais seulement voilà… il faut s’équiper..Petit tour de l’équipement ! 

Eden et Moon de Paroledecanicrosseur, trop fières de présenter le matériel !
Eden et Moon de Paroledecanicrosseur, trop fières de présenter le matériel !

Petite image empruntée à Paroledecanicrosseur, que vous pouvez retrouver sur instagram, facebook, ou sur son blog :)

Pour le chien

Un harnais de traction

J'insiste sur le fait que ça doit absolument être un harnais de traction. PAS DE JULIUS/ANIMALIN….qui ne sont ABSOLUMENT pas adaptés à la traction ! (Car ils bloquent les épaules, alors qu’elles doivent absolument être dégagées.) Il y a également d'autres zones à vérifier : hanches, omoplates, côtes... 

 

 Il faut absolument que le harnais soit ajusté et adapté à la morphologie du chien. Je vous conseille d’investir dans un bon harnais, plus votre chien est confortable, plus il pourra vous aider en traction, et moins il se blessera ! Faites-vous aider par un professionnel pour le choix de votre harnais.

 

Il existe différents types de harnais, en fonction de la morphologie de votre chien. 

 

Voici une liste non exhaustive, quelques exemples uniquement :

 

Capone et son harnais zero dc faster.
Capone et son harnais zero dc faster.

Le Zéro DC faster . 

Capone a eu ce harnais a une époque. Il y avait beaucoup de mieux par rapport à son premier xback, mais il ne convenait pas au niveau des épaules. Il convient plutôt à des chiens avec des poitrails larges. Comme quoi un bon harnais, c'est avant tout celui qui correspond à votre chien. 

 

Le harnais free motion de Non stop, réglable.  (Photo prise sur Dog sports)

Capone et son xback, mais on a changé de harnais depuis
Capone et son xback, mais on a changé de harnais depuis

 Le xback : il existe plusieurs modèle et plusieurs marques. Le modèle à choisir dépend de la morphologie du chien (long, large, fins..).Manmat, Non-stop, Inlandsis et d'autres marques proposent cette forme de harnais. 

Le harnais ici ne convenait pas à Capone et on en a finalement changé ;) Mais un autre xback lui convient parfaitement (plus adapté aux chiens fins). 

Le Zero DC short. 

Ce harnais court est souvent utilisé pour des petits chiens, ou pour des chiens très court (type staffie). Néanmoins l'encolure ronde ne convient pas à tous les chiens. 

(Photo prise sur Fenril)

source : fenril (manmat run)
source : fenril (manmat run)

Le Manmat Run est également un harnais court.  Il est bien pour les petits chiens, pour lesquels il est parfois difficile de trouver un harnais long qui convienne à leur taille.  Il peut également convenir au chien très court, type staffie. 
Le Manmat Long distance est également très proche de ce harnais. 

 

 

Le Xshirt, disponible chez Acticani shop. A mi chemin entre le faster et un xback. 

Capone porte actuellement  un harnais xback lightweight de chez Manmat.

 

Néanmoins attention, il ne convient évidemment pas à tous les chiens, ni même à tous les bergers australiens. Prenez le temps de mesurer votre chien et de vous faire aider par un professionnel pour le choix de votre matériel. 

Pour son humain (vous quoi)

On était motivé n'est-ce pas ?
On était motivé n'est-ce pas ?

Une tenue adaptée

Bon, je ne vais pas trop développer mais en gros vous vous en doutez il vous faut une tenue pour courir, pas un jean. (Je suis sûre que cette info vous est capitale, non ?)

Des chaussures

En canicross, vous allez probablement courir plus de 90% du temps hors route, le goudron n'étant pas l'idéal pour les articulations (et les coussinets) de votre chien. Pour affronter la course en pleine nature et les terrains variés, il vous faudra donc des chaussures type trail.

Une frontale

Si vous voulez faire des entraînements nocturnes (ce qui perso m'arrive souvent vu qu'il fait nuit super tôt), elle va être indispensable

 Je n'ai pas d'éléments de comparaison, mais j'ai la  Led sensor seo 7R acheté chez runalpes : un vrai phare !

Un baudrier

     L'essentiel de votre équipement ! La aussi il existe plusieurs modèle : «filet culotte» , avec des sangles de cuisses…avec ou sans poche.. le mieux est encore d’essayer !

 

Je vous déconseille vivement la ceinture, là aussi j’ai testé.. elle remonte et ça fait super mal au dos ! (et pourtant Capone n’est ni lourd ni puissant..) 

Entre les deux

Une ligne de trait

2m tendu en canicross.  Elle comporte un amortisseur, permettant d’amoindrir les à-coups et les variations de vitesse. Là encore il en existe plusieurs : l'amortisseur devant être plus ou moins dur selon le poids du chien. 

 

Où s’équiper ?

Pour vous équiper neuf, vous avez l’embarras du choix, il existe de très nombreux site internet (ceux cités plus haut (Fenril, Acticanishop,..), ainsi que  Lecanicrosseur, Chaud Devant, Gens de la montagne, Canisportshop.be .. (et d’autres) et des boutiques spécialisées (ex : Canémotion à Grenoble). Certains décathlon et Médor&cie commencent également à revendre la marque Inlandsis.  Vous pouvez également retrouver du matériel canicross et canivtt chez Musher Expérience

 

Pour vous équiper d’occasion, il y a des groupes Facebook comme « Petites annonces Canicross/ Canimarche/CaniVTT » 

 

Allez ! Il ne vous reste plus qu'à vous entraîner ! 

Pour avoir pleins de conseils pour commencer le canicross, c'est PAR LA

Le canicross : c'est quoi ? 

Qu'est ce que le canicross ?

Le canicross est un sport que l'on pratique avec son chien. Le maître et son chien, uni dans un effort commun, doivent parcourir entre 3 et 9 kilomètres le plus rapidement possible. 

Généralités

Il s'agit d'un sport canin. Le maître et le chien doivent parcourir entre 3 et 9 km généralement. Le chien porte un harnais de traction, le maître un baudrier, et ils sont reliés par une ligne de trait. Je reviendrais sur le matériel dans un prochain article. Pendant la course, le chien doit toujours être devant, ou au pied, mais jamais derrière, et le coureur n'a pas le droit de tirer son chien. 

Le premier canicross en France a été officiellement organisé en 1994. Depuis, cette pratique ne cesse de se développer. Au départ conçu comme entrainement des mushers, c'est aujourd'hui un sport à part entière, il existe d'ailleurs actuellement plusieurs fédérations (FSLC, FSTT, CNEAC, ...) permettant de pratiquer aussi bien en loisirs qu'en compétition. Cette discipline est ouverte à tous, bon coureur ou non, et à tous les chiens. 

 

Il existe également des variantes : canimarche, caniVTT (ou bikejoering), trottinette... 

 


Pour ce qui nous concerne...

On a commencé le canicross avec Capone quand il a eu un an (soit à la fin de sa croissance). Premièrement, on l'a l'emmené courir en libre, puis on a introduit progressivement la traction. Il faut savoir qu'au départ, je ne suis pas du tout coureuse ! Je cherchai une activité à pratiquer avec mon chien, idéalement sans contrainte horaire de club : le canicross était l'activité parfaite ! Je me suis donc mise progressivement à courir, avec mon chien en libre tout d'abord. Au début sur de toute petite distance, puis en augmentant progressivement. (Bon on va pas se mentir, je suis encore trèèèès loin de faire un marathon !) Pour Capone par contre moins de problèmes : il me suit à cheval facilement depuis quelques temps et a bien plus d'endurance que moi (ok, c'est pas compliqué). Capone court également avec mon conjoint (qui court bien mieux que moi..). 

On a commencé les compétitions en juin 2016, mais je vous raconterai tout ça dans un prochain article ;)